500 MILES D’INDIANAPOLIS : JEAN ALESI PILOTERA UNE LOTUS EN 2012

 

Jean Alesi pilotera une Lotus aux 500 Miles d’Indianapolis, l’année prochain

Lotus l’a confirmé à la mi-journée : Le 27 mai 2012, Jean Alesi pilotera une Lotus IndyCar aux 500 Miles d’Indianapolis aux USA

Grâce à Lotus, Jean Alesi va sûrement doute vivre à l’Indy 500 l’une des expériences les plus fortes de sa carrière de pilote.

Ambassadeur du Groupe Lotus depuis le mois de janvier dernier afin de renforcer le retour de la marque en F1, Jean Alesi, par ailleurs développeur des « Lotus F1 clients » –proposées autour du million d’euros à de richissimes passionnés– reprendra du service en compétition l’an prochain aux USA, lors des fameux 500 Miles d’Indianapolis.

 

L’un des trois géants avec Monaco et Le Mans


 

A 47 ans, l’Avignonnais découvrira le 27 mai 2012 aux 96ème Indy 500, la folle ambiance de l’un des trois géants des courses automobiles en circuit, avec le Grand Prix de Formule 1 de Monaco et les 24 Heures du Mans, auxquels il a déjà participé plusieurs fois.

Seul le regretté britannique Graham Hill, également Champion du monde F1, a concrétisé le rêve de tout pilote. Bien que les Américains ne manquent pas de dire qu’il n’a pas remporté le championnat IndyCar.

Encore aurait-il fallu qu’il le dispute…

Une seule victoire Lotus : Clark en 1965

 

Lotus s’est imposé une seule fois au terme de la célèbre course de 200 tours sur le circuit ovale, en 1965, grâce à Jim Clark qui pilotait alors une Lotus-Ford.

S’il parvenait à s’imposer dans l’Indiana, Jean Alesi rejoindrait les deux français qui ont déjà gravé leur nom au palmarès : Jules Goux, lauréat en 1913 sur une Peugeot, et René Thomas, vainqueur en 1914 avec une Delage.

 

Une pole position à près de 370km/h…

 

Désormais, Alesi va se consacrer à fond à sa préparation physique et mentale, car l’Indy 500 est un défi à nul autre pareil, qui soumet les pilotes à rude épreuve. Pour l’anecdote, sachez que les récentes pole positions s’y sont décrochées à près de 370km/h de moyenne et que le record du tour en course y est supérieur à 360km/h avec des accélérations latérales foudroyantes à chaque passage dans les courbes en banking (inclinées).

Précision :

Cette année, l’ancien pilote de F1 – comme Jean Alesi – le Japonais Takuma Sato (photo) a participé aux 500 Miles d’Indianapolis au volant d’une Lotus

A Norfolk, Gino Rosato, le directeur des opérations du Groupe Lotus précise:

« L’IndyCar est un élément vraiment important de notre programme en sport automobile. Et l’Indy 500 sera le sommet de notre calendrier 2012. A Indianapolis, l’ambiance est toujours incroyable et avec notre auto aux mains de Jean Alesi ce sera très spécial. »

Chez Lotus Motorsport, on note aussi :

« Malgré son expérience considérable, Jean n’a jamais couru sur des ovales (…) Après douze années en F1 de 1989 à 2001, il a disputé le DTM (championnat allemand des voitures de tourisme) puis le championnat Le Mans Series. En Janvier 2011 il rejoint le Groupe Lotus comme ambassadeur de la marque et consultant en développement de la T125, voiture de course F1 destinée aux clients. Bien qu’il ne se soit jamais vraiment éloigné des circuits, l’Indy 500 et la course sur un ovale représentent des défis totalement nouveaux pour Jean. »

 

Jean Alesi : « Ce nouveau challenge m’excite ! »

 

Quant à Jean Alesi, il avoue être :

« Ravi que Lotus me donne la possibilité de disputer une telle course renommée mondiale. Cela va être une expérience très spéciale pour moi et je sais aussi que j’ai beaucoup de travail à accomplir. Je suis déjà très concentré sur la tâche qui m’attend et je prends mon entraînement très au sérieux. Pour ce retour, j’ai la chance d’avoir le soutien d’experts d’Indy. Ce nouveau challenge m’excite vraiment ! »

La Lotus IndyCar devrait effectuer ses premiers tours de roues aux mains d’Alesi, au mois de décembre.

Enfin, rappelons qu’au cours des années écoulées, plusieurs pilotes Français ont disputés cette épreuve mythique  et de légende: Philippe Gache, Stephan Grégoire, Franck Fréon et plus récemment, Sébastien Bourdais

Good luck, Jean !

Charles-Bernard ADREANI (La Provence)

Photos : Bernard ASSET-Bernard BAKALIAN-Olivier MICHEL


Indycar Sport

About Author

gilles