STAR MAZDA CHAMPIONSHIP :LE SACRE POUR LE JEUNE FRANÇAIS TRISTAN VAUTIER

A Laguna Seca, en Californie, ce dimanche 18 septembre 2011, un grenoblois a fait sensation !

En effet, effectivement ce week-end a été celui du sacre pour Tristan Vautier, victorieux du très réputé Championnat Star Mazda Séries !

Une année pour apprendre, une année pour gagner…

Pari tenu pour Tristan Vautier qui est donc sacré Champion 2011 du Star Mazda Championship et ce au terme de l’ultime épreuve, disputée le week-end dernier, sur le circuit de Mazda Raceway de Laguna Seca, près de Monterey, au nord de la divine Californie.

Une cinquième place finale suffisante et qui permet finalement au Grenoblois de coiffer la couronne , après une brillante saison menée avec intelligence et clairvoyance.

Désormais doté d’une bourse, dès la saison prochaine, Tristan fera ses armes en Indy Lights, l’antichambre de la discipline suprême ‘’made in USA’’, l’IndyCar…

Il faisait chaud, très chaud ce week-end en Californie… et pour Tristan pas question de rater ce dernier rendez-vous, au bout duquel se trouvait le titre 2011.

Après un démarrage en douceur, le Grenoblois, se situait à la troisième place des essais qualificatifs après dix minutes de roulage.

Il nous raconte :

« Les qualifs et la course étaient séparées de moins de deux heures, autrement dit un crash en qualifications pouvait ruiner la suite et nous aurait empêché de prendre le départ et décrocher le titre. En conséquence mon team a décidé de ne pas me faire passer un deuxième train de pneus et de ne pas me renvoyer jouer la pole au risque de finir dans le mur ! »

Et, il enchaîne :

« J’ai rétrogradé à la sixième place en fin de séance quand tout le monde a amélioré sur le deuxième train ».

Le départ de Tristan est correct et dès le premier virage, il est déjà à la bagarre pour la quatrième place. Occupant cette position pendant une grande partie de la course, il perd du terrain en fin d’épreuve, après une dégradation excessive de ses pneus et ne pourra résister au retour de l’Irlandais Patrick Mc Kenna. Lucide, Tristan préfère assurer et signe son 11ème résultat de la saison dans le Top 5 (sur 11 courses)…

Heureux, il lâche :

« Il m’en a manqué en fin de course, j’ai démarré avec une voiture assez survireuse dès les premiers tours et je n’ai pas réussi à conserver mes pneus arrière assez longtemps ! »

Néanmoins, cette place lui suffit, c’est bien lui le CHAMPION !!!!

                              

Retour sur la saison 2011

Tristan Vautier a découvert le Star Mazda Championship en 2010, déjà doté d’une belle expérience en monoplace acquise sur le vieux continent (Vice Champion de France de Formule Renault 2.0 en 2008 et Vice-Champion de Formule Campus en 2006, 14 victoires et 38 podiums acquis en 77 départs).

Lors de cette première saison Outre-Atlantique, il signe deux victoires et termine 5ème du championnat. Une première expérience très encourageante qui lui permet, au prix de très gros efforts, de réunir le budget nécessaire pour s’engager en 2011.

Cette saison 2011 débute sous les meilleurs auspices, Tristan monte sur le podium dès la première course lors du Grand Prix de St Petersburg. Lors de la deuxième manche, il signe sa première victoire de la saison avec une avance record de 39 secondes et surtout prend la tête du championnat, une place de leader qu’il ne lâchera plus jusqu’à la 11ème et dernière épreuve qui le sacre Champion, ce dimanche.

La régularité et la volonté d’être toujours le plus performant, le conduiront à empocher 4 victoires, à signer 4 pôles et encore … 4 « meilleur tour en course », à monter à six reprises sur le podium et à rentrer onze fois dans le Top 5…

Une saison exemplaire pour le ‘’ P’tit’’ Frenchie, au sein d’une équipe où Tristan s’est senti tout de suite à l’aise : JDC Motorsports.

Sous la houlette de l’expérimenté ingénieur, Rick Cameron, déjà vainqueur (entre autres) à quatre reprises du Star Mazda Championship, Tristan a pu construire ses victoires et énormément apprendre et progresser.

« Mission accomplie ! »

Tristan savoure ce succès mais n’a pas oublié que pour réussir, il faut beaucoup travailler et ne jamais baisser les bras.

« Décrocher ce titre ne fut pas évident, il a fallu se battre, à tous les niveaux. Après ma première saison, j’ai dû beaucoup m’investir pour trouver le budget nécessaire à me donner une deuxième chance. Je dois beaucoup à tous ceux qui m’ont aidé cette saison et depuis le début. Je voulais construire un programme qui tienne la route et m’engager dans une équipe solide. JDC Motorsports représentait le compromis parfait, un team qui avait déjà gagné ce championnat, un ingénieur exceptionnel en la personne de Rick Cameron et une équipe au sein de laquelle je me sentais bien. Nous nous sommes battus à chaque course et avons terminé à chaque fois dans les cinq premiers. J’ai vécu une super saison tant sur le plan sportif que personnel. Je pense avoir beaucoup progressé cette année. »

Gagner le Star Mazda Championship, signifie accéder à la bourse offerte par Mazda au vainqueur pour passer en Indy Lights, dernière étape avant l’IndyCar.

Tristan explique :

« Ce titre me permet de choisir l’équipe d’Indy Lights dans laquelle je souhaite évoluer. Je dois cependant travailler pour trouver un complément de budget me permettant de courir dans de super conditions. L’idéal serait de signer deux ans en Indy Lights pour vraiment disposer de tous les atouts pour espérer arriver ensuite en IndyCar.»

Et quand on demande à Tristan s’il envisage un retour sur les circuits européens, la réponse est claire.

« J’adore rouler ici. J’ai toujours dit que j’irais courir où les opportunités de devenir pilote professionnel seraient les meilleures, et pour le moment, c’est aux USA. J’ai beaucoup de reconnaissance pour ceux qui ont cru en moi et qui m’ont suivi même de l’autre côté de l’Atlantique. Ils m’ont fait confiance et ce titre aujourd’hui, c’est aussi le leur. Je les remercie infiniment, notre premier pari est gagné ! »

Titre en poche, Tristan va très certainement pouvoir à présent prendre un peu de repos.

Pas vraiment car le programme à venir est déjà bien chargé…

Le nouveau Champion, nous précise :

« Dès la fin de semaine, direction la Floride avec un « camp sportif » sous la conduite de l’entraineur du centre ‘’Pit Fit’’ basé à Indianapolis. Au programme, du sport intensif et du karting de compétition. Puis retour à sa base d’Indianapolis pour un stage sportif de trois jours et tout début octobre déplacement dans le Kentucky pour l’avant dernière course d’IndyCar-Indy Lights (en spectateur !) Avant, de rentrer en France une semaine et de repartir assister à la dernière manche d’IndyCar-Indy Lights à Las Vegas et sûrement effectuer mes premiers tests fin octobre »

En marge de sa progression sportive, Tristan n’a jamais négligé ses études et devrait en fin d’année valider sa licence d’économie et gestion.

Une tête ‘’bien pleine’’ et un vrai talent de pilote, Tristan Vautier est, à n’en pas douter, une valeur montante à suivre…

Avec tous les jeunes loups tricolores qui brillent en monoplaces, dans toutes les disciplines du GP2, aux World Séries Renault, en passant par les Formule Renault et ALPS, Tristan pourrait bien faire partie rapidement des futurs grands…

Gilles Gaignault

Photos : Mazda Séries-Team

Mazda Series US

About Author

gilles