WORLD SERIES RENAULT : NOUVEAU PODIUM POUR VERGNE, DESORMAIS SECOND A DEUX POINTS DE WICKENS

Même si après avoir triomphé samedi, il n’a pas remporté ce dimanche la seconde course de la manche Française des WSR (World Séries Renault) disputée sur le circuit Paul Ricard, le tricolore Jean Eric Vergne en finissant seulement 3ème ,n’en a pas moins fait une bonne affaire et la belle opération dans l’optique du classement final de ce Championnat

En effet, son adversaire direct et néanmoins équipier, le canadien Robert Wickens double vainqueur des deux derniéres courses à Silverstone, ne connaissant pas la même réussite, ne parvenait pas à faire mieux que 3ème samedi et  ce dimanche.

Du coup si son avance semblait des plus importantes, en débarquant en Provence (34 pts)  elle a depuis, en vingt quatre heures, fondu comme neige au soleil , dégringolant sérieusement puisque désormais ce dimanche soir, elle n’atteint plus que … deux misérables p’tits points !!!

De ce fait, le titre entre les deux frères ennemis de l’équipe Carlin se disputera finalement à Barcelone à l’occasion des deux dernières manches du millésime 2011 de ces WSR.

Jean-Eric Vergne dominait cette seconde course ce dimanche après-midi, sur une piste détrempée, suite aux multiples averses qui avaient envahis la Provence et la région varoise

Mais, après son arrét obligatoire  pour procéder uniquement aux changements des gommes, le ravitaillement en essence étant lui formellement interdit, il ressortait hélas malheureusement des stands derrière la monoplace de l’Américain Alexander Rossi du Team Fortec et aussi  derrière l’Australien du Team ISR, Daniel Ricciardo.

Dommage mais cela se passe ainsi en WSR Formula 3.5, car sinon on peut affirmer au vu de sa course que Jean-Eric Vergne, aurait très vraisemblablement sans doute encore gagné cette seconde épreuve du Castellet dimanche, si les courses de Formula Renault 3.5, ne comportaient pas cet arrêt au stand obligatoire.

Cette règle a donc finalement fait basculer le résultat  de la course.

Mais cela mérite des explications !

En fait même les meilleures équipes, peuvent faillir et parfois faire perdre une course à leurs pilotes. De tout temps, cela est arrivé…

On se souvient de l’époque de la grande équipe Williams en 1992, d’un certain …. Nigel Mansell quittant son stand et immédiatement, une roue incroyablement se détacher, car mal serrée !!!.

Ce dimanche, pareille mésaventure n’est pas survenu au pilote natif de Boissy l’Aillerie près de Pontoise dans le Val d’Oise mais néanmoins, c’est bien à son stand, qu’il a perdu la course !!!

Effectivement, JEV  a perdu de précieuses secondes au stand, à la suite d’un pistolet pneumatique, récalcitrant, lors du changement de sa roue à arrière gauche.

Rentré dans l’allée des stands, alors qu’il occupait le commandement, il en estpar conséquent  ressorti en … 3ème position, alors que l’Américain Alexander Rossi et l’Australien Daniel Ricciardo, venaient eux, de dépasser la sortie des stands.

Malgré une grosse attaque et un rythme en fin de course un tantinet plus rapide, le pilote Carlin, n’est jamais parvenu à recoller et à trouver l’ouverture derrière Ricciardo, membre comme lui de la filière Red Bull.

Toutefois, avec dans son escarcelle, deux poles, deux podiums- 1er et 3ème – le tout assorti d’une inouie remontée au classement général provisoire, ou il ne compte plus que deux tous petits points de retard, sur son partenaire chez Carlin, Robert Wickens, on peut sans risquer de se tromper penser que JEV ,  a réussi le week-end parfait puisqu’en arrivant au Paul Ricard, en milieu de semaine, il en totalisait tout simplement, 34 de débours

Le bilan du week-end varois de Vergne, reste donc des plus positifs, Wickens ne s’étant classé que 3ème de la première manche mais surtout, seulement …dix-neuvième de la seconde

Les deux ultimes manches, à Barcelone sur le circuit de Montmelo, les 8 et 9 octobre prochains, s’annoncent donc non seulement explosives mais surtout décisives, pour l’attribution du titre de Champion 2011

Qui de Wickens ou bien de Vergne succédera au Russe Mikhail Aleshin, couronné CHAMPION des WSR Formula 3.5, l’an passé ?

Bien malin qui pourrait le prévoir, l’écart entre le Canadien et le Français, n’étant que de deux points : 214 contre 216 !

Gilles Gaignault

Photos : Christian Thomas – CBA – Jean François Thiry


Sport

About Author

gilles