RALLYE TERRE – LLORET TERRES DE CATALUNYA : CARTON PLEIN POUR SIMON JEAN JOSEPH

 

 

Simon Jean Joseph a remporté les huit spéciales au menu de la première étape, ce samedi.

Nouveauté majeure de l’année 2011, le premier ‘Terre de Catalunya’ a apporté une touche d’exotisme et de différence au Championnat de France de la spécialité.

Sous un soleil de plomb et sur des routes sinueuses à souhait, Simon Jean-Joseph, qui a confirmé son engagement jusqu’au terme de la saison, a largement pris les devants aujourd’hui samedi…

L’avance du Martiniquais est ce samedi soir de 1’44’’1 sur son plus proche rival, le Drômois Julien Maurin.

Huit spéciales disputées, autant de remportées pour le Martiniquais Simon Jean Joseph au terme de la première étape du rallye disputé dans les environs de Lloret de Mar au sud de la Costa Brava.

Au final de cette première étape, le trio de tête est composé de trois Super 2000 avec la Peugeot 207 de Simon Jean Joseph, la Ford Fiesta de Julien Maurin et la Peugeot 207 d’Emmanuel Gascou.

Les voitures de la nouvelle génération étaient donc à la fête au moment de rejoindre le podium situé en bord de mer.

Cette première journée s’est montrée particulièrement sélective avec un grand nombre d’abandons dans toutes les catégories. Le parcours, difficile, disputé sur des pistes très techniques, ainsi que la chaleur ont compliqué la tâche des équipages et ont fait souffrir les mécaniques.

L’épreuve, d’un bon niveau d’organisation général, a été formidablement accueillie par les Espagnols.

Après l’abandon de son principal adversaire, Quentin Gilbert qui a heurté une pierre et tordu une biellette, Kevin Abbring a fait cavalier seul dans le groupe R.

Le Néerlandais est également en tête des deux roues motrices et classe sa DS3 R3 au 5ème rang général.

Nicolas Rivière pointe lui, le museau de sa Mitsubishi Lancer Evo 9 en tête du groupe N, mais Hervé Guignard, malgré un tonneau, est revenu à une seconde de celui-ci.

Revenu à Lloret, Simon Jean-Joseph, navigué de Jack Boyere  dans la Peugeot 207 S2000, racontait :

« Les quelques changements de réglage que nous avons effectué pour le 2ème tour, ont été très favorables. Nous sommes ravis d’être en Espagne pour participer à cette épreuve. Nous avons une très bonne place, mais comme mes copains j’ai effectué, moi aussi, quelques erreurs dans la journée.»

Pour ce qui le concerne, Julien Maurin, secondé par Olivier Ural qui pilote la Ford Fiesta S2000 :

« Il y a de belles spéciales sur cette épreuve. Nous terminons la journée en deuxième position. Nous avons perdu environ une minute dans la journée pour différents petits problèmes, comme un souci de pédale de frein un peu molle par moment et des problèmes de réglages de suspension. »

Enfin, l’équipage Emmanuel Gascou-Céline Chapus et leur Peugeot 207 S2000, 3ème au classement provisoire, expliquait :

« Le bilan de la journée n’est pas terrible pour nous car nous avons fait trois tête à queue, un tout droit, et nous avons été gênés dans une spéciale par la poussière. Le bilan est assez lourd. En revanche, il y a un point positif à souligner, c’est de constater que la voiture est entière et en état. C’est déjà ça. La troisième place à la fin de la journée, ce n’est pas si mal. Nous serons à la bagarre demain. »

Christian Colinet

Photos : FFSA

 

Classement provisoire à l’issue de la première étape

1. Simon Jean-Joseph-Jack Boyère (Peugeot 207 S2000) 1h15’26’’

2. Julien Maurin-Olivier Ural (Ford Fiesta S2000) à 1’44’’1

3. Emmanuel Gascou-Céline Chapus (Peugeot 207 S2000) à 2’08’’5

4. Bernard Munster-Johan Gitseis (Skoda Octavia WRC) à 2’37’’2

5. Kevin Abbring-Lara Vanneste (Citroën DS3 R3) à 3’34’’2

6. Hervé Guignard – Didier Meffre (Mitsubishi Lancer Evo9) à 4’01’’3

 

Meilleurs temps

Simon Jean-Joseph (Peugeot 207 S2000), 8 ES

Leader après étape 1

ES1 à ES8 : Jean-Joseph (Peugeot 207 S2000)

 

Principaux abandons

AL Rahji Yazeed (Peugeot 207 S2000) : mécanique après ES2

CARBONARO Laurent (Ford Focus WR) : mécanique dans ES3

HENNION Cédric (Citroën Xsara WRC) : sortie de route ES3

GILBERT Quentin (Citroën DS3 R3) : biellette de direction ES3

SALIN Daniel (Renault Clio R3) : mécanique ES3

BARBARA José (Subaru Impreza WRC) : mécanique ES4 suite sortie de route ES3

TRON Noël (Mitsubishi Lancer Evo10) : carter cassé dans ES4

CHIEUSSE Paul (Peugeot 307 WRC) : début d’incendie dans ES 5

JEANNEY Davy (Citroën DS3 R3) : surchauffe moteur après ES5

Sport

About Author

gilles