WORLD SERIES RENAULT AU PAUL RICARD : WICKENS ET VERGNE DEJA DEVANT LA MEUTE !!!

 

 

Un coup à toi, un coup à moi, Robert Wickens et Jean-Eric Vergne (photo), les duettistes du Team Carlin, ne se lâchent plus.

Le Français réalisait la meilleure performance matinale tandis que le Canadien rétorquait en signant lui, le meilleur chrono du jour, en fin d’après-midi ce vendredi.

Le ton est donné, les deux hommes de Carlin, en lutte pour le titre, ne comptent rien lâcher. César Ramos du Team Fortec Motorsport, Brendon Hartley qui roule pour le Team Gravity Charouz et Albert Costa, membre de la Scuderia Epic Racing, semblent cependant vraiment affutés pour tenter ce week-end de s’immiscer dans ce duel au sommet entre les deux pilotes de Carlin qui vont se disputer le titre.

Aucun changement notable dans la liste des engagés pour cet avant-dernier rendez-vous de la saison.

Performant à Silverstone, Nick Yelloly est de nouveau aligné à bord d’une monoplace de l’équipe Espagnole Pons Racing. Fairuz Fauzy, roulant à nouveau également, chez Mofaz Racing.

Après quelques tours de mise en place vendredi en matinée, Jean-Eric Vergne et Sten Pentus du Team Epic Racing, se hissaient en haut de la hiérarchie.

Nelson Panciatici, de l’équipe KMP Racing, très motivé, ne tardait pas à venir se mêler à la lutte pour la première place.

Après vingt minutes de séance, Robert Wickens, le leader du Championnat, s’illustrait en bouclant un tour en 1’54’’146, tandis qu’Albert Costa, passait deuxième.

Les positions restaient relativement stables durant toute la séance, interrompue à deux reprises par des drapeaux rouges suite aux sorties d’Oliver Webb de chez Pons Racing, puis de Jan Charouz de l’équipe Gravity-Charouz.

C’est alors après cette deuxième période de neutralisation que les pilotes montaient les pneus neufs, malgré une piste déjà surchauffée.

Jean-Eric Vergne, s’emparait coup sur coup du meilleur temps. Il bouclait la séance avec un chrono de 1’52’’469. Derrière lui, Albert Costa, Kevin Korjus qui roule avec Tech 1 Racing, Nelson Panciatici et le Néo-zélandais Brendon Hartley, s’échangeaient la deuxième place.

Tous ces hommes étaient cependant finalement mis d’accord par Robert Wickens en toute fin d’exercice.

Du coup, le tandem Carlin, monopolisait donc les deux premières places, Jean-Eric Vergne devant Robert Wickens (photo).

La température de la piste était d’environ 30°C en début d’après-midi, lorsque la deuxième séance d’essais collectifs, était lancée.

Plus que la chasse à la performance, les pilotes se concentraient sur les réglages en condition de course et ce dans le but cette fois d’optimiser les réglages en vue de la séance qualif de samedi matin.

Robert Wickens pointait la majeure partie du temps au premier rang, puis Jan Charouz, se rappelait au bon souvenir de tous à mi-séance, en s’emparant à son tour de la première place. Oliver Webb, pénalisé par une sortie de piste matinale, validait le bon fonctionnement de sa monture en pointant à son tour en tête.

À l’amorce de la dernière demi-heure d’essais de la journée, Jean-Eric Vergne reprenait le commandement, immédiatement relayé en tête par Sten Pentus. Il fallait cependant attendre les premiers trains de pneus neufs de l’après-midi pour que les choses évoluent.

Albert Costa lançait le mouvement en étant le premier à faire mieux que le temps de référence de Jean-Eric Vergne.

Seulement le duo de Carlin est insatiable en ce moment. Robert Wickens, en 1’51’’907 s’emparait du meilleur temps du jour devant son équipier Jean-Eric Vergne. Troisième, César Ramos, le pilote Fortec Motorsport, était premier des autres…

 

 

Ravi, Jean-Eric Vergne, racontait :

« Nous avons bien travaillé et nous sommes performants, aussi bien en pneus usagés qu’en pneus neufs. C’est un week-end particulier pour moi, car j’ai beaucoup de sollicitations médiatiques et autres. Il faut que je reste concentré à 100% sur ma course, car j’ai besoin de scorer un maximum de points.»

César Ramos, lui, expliquait :

« Ce n’est pas un circuit que j’aime particulièrement, mais c’est certain que si je signe un bon résultat ici je vais l’adorer ! J’ai fait un bon début de saison puis j’ai connu un passage à vide. Alors, je dois remettre les choses en place et cela passe par de bonnes performances ici. »

Quant à Nick Yelloly, qui dispute sa seconde course après Silverstone, lui il concluait :

« J’ai terminé ma saison de GP3 Séries et après l’excellente expérience de Silverstone, je voulais vraiment revenir rouler en Formula Renault 3.5 Séries. Nous avons trouvé une solution en début de semaine et nous travaillons également pour être aussi à Barcelone, pour la finale. C’est la première fois que je roule avec cette configuration de tracé. Je dois m’habituer. »

Comme on le constate, tous ces jeunes loups à la veille de la séance chrono, affichent une mine réjouie. Preuve que sous le chaud soleil provençal et sur ce circuit légendaire qu’est le Paul Ricard, la meute des Formula 3.5, va très certainement livrer une formidable bataille, pour arracher la pôle

Gilles Gaignault

Photos : Charles Bernard Adreani

 

 LE CLASSEMENT DE LA PREMIERE SEANCE

1 – Jean Eric Vergne (Carlin) 1’52″469
2 – Robert Wickens (Carlin) 1’53″142
3 – Albert Costa (Epic) 1’53″368
4 – Daniil Move (P1) 1’53″378
5 – Brendon Hartley (Charouz) 1’53″443
6 – Sten Pentus (Epic) 1’53″491
7 – Kevin Korjus (Tech 1) 1’53″533
8 – Nelson Panciatici (KMP) 1’53″565
9 – Stephane Richelmi (Draco) 1’53″828
10 – Cesar Ramos (Fortec) 1’54″059
11 – Jan Charouz (Charouz) 1’54″061
12 – Alexander Rossi (Fortec) 1’54″096
13 – Daniel De Jong (Comtec) 1’54″102
14 – Daniel McKenzie (Comtec) 1’54″152
15 – Sergio Canamasas (BVM Target) 1’54″235
16 – Walter Grubmuller (P1) 1’54″285
17 – Daniel Ricciardo (ISR) 1’54″465
18 – Nick Yelloly (Pons) 1’54″588
19 – Nathanael Berthon (ISR) 1’54″742
20 – Daniel Zampieri (BVM Target) 1’54″789
21 – Andre Negrao (Draco) 1’54″809
22 – Jake Rosenzweig (Mofaz) 1’54″886
23 – Oliver Webb (Pons) 1’55″412
24 – Arthur Pic (Tech 1) 1’55″687
25 – Fairuz Fauzy (Mofaz) 1’55″731
26 – Anton Nebilitskiy (KMP) 1’56″312

 

LE CLASSEMENT DE LA SECONDE SÉANCE

1 – Robert Wickens (Carlin) 1’51″907
2 – Jean Eric Vergne (Carlin) 1’52″012
3 – Cesar Ramos (Fortec) 1’52″276
4 – Brendon Hartley (Charouz) 1’52″298
5 – Albert Costa (Epic) 1’52″321
6 – Daniel Ricciardo (ISR) 1’52″430
7 – Alexander Rossi (Fortec) 1’52″497
8 – Nick Yelloly (Pons) 1’52″587
9 – Daniil Move (P1) 1’52″651
10 – Jan Charouz (Charouz) 1’52″652
11 – Oliver Webb (Pons) 1’52″675
12 – Daniel Zampieri (BVM Target) 1’52″695
13 – Stephane Richelmi (Draco) 1’52″706
14 – Kevin Korjus (Tech 1) 1’52″730
15 – Sergio Canamasas (BVM Target) 1’52″897
16 – Jake Rosenzweig (Mofaz) 1’52″922
17 – Sten Pentus (Epic) 1’52″930
18 – Nathanael Berthon (ISR) 1’53″021
19 – Nelson Panciatici (KMP) 1’53″131
20 – Anton Nebilitskiy (KMP) 1’53″139
21 – Walter Grubmuller (P1) 1’53″406
22 – Andre Negrao (Draco) 1’53″546
23 – Daniel McKenzie (Comtec) 1’53″646
24 – Arthur Pic (Tech 1) 1’53″888
25 – Daniel De Jong (Comtec) 1’53″952
26 – Fairuz Fauzy (Mofaz) 1’53″999

Sport

About Author

gilles