REPRISE DU MAROC CLASSIC: ON NE CHANGE PAS UNE EQUIPE QUI GAGNE!

Jean François Rageys, créateur de ce sublime évènement qu’est le Maroc Classic, nous a quitté il ya quelques mois, à la mi-mai.

Bonne nouvelle, malgré la disparition de son créateur, le Maroc Classic continue.

C’est Jean Noël Lanctuit, un homme que l’on connaît bien dans le sport auto, qui reprend les rênes et c’est un gage, à la fois de fidélité au concept et d’efficacité dans l’organisation.

Entretien.

 TEL QUEL!

Deux tous petits mots pour rassurer le monde de l’automobile vintage.

Le Rallye du Maroc Classic, se fera au même endroit, à la même date, sur le même principe et avec les mêmes intervenants que les années précédentes.

Jean Noël Lanctuit:

« Pourquoi je reprends le Maroc Classique? D’abord parce que j’adore la voiture « vintage ». Non seulement les autos mais aussi les propriétaires et le monde de l' »automobile classique, fait de passion, de beauté et d’excellence. Je n’ai pas beaucoup hésité! ».

Puis, le nouveau patron évoque son savoir faire dans la compétition auto, où il a commencé par la monoplace.

 » Je dirige aujourd’hui une écurie, au circuit de Mérignac, que l’on a connue sous le nom de Bordeaux Racing, et qui s’appelle maintenant Anome. Reprendre une aussi belle organisation, une aussi belle idée n’est pas illogique, et c’est dans la continuité naturelle de mon activité. »

MOIS DE MARS IDEAL…

 Jean Nôel ajoute:

 » Le mois de mars est idéal, ce n’est pas un hasard si Jean François Rageys avait choisi cette période de l’année. le pays est superbe et il n’est pas encore envahi. Du coup, les routes sont plus libres et pour une épreuve disputée sur routes ouvertes, c’est important.« 

Et, il conclut:

«  Par ailleurs, cet évènement était tellement bien organisé, par tous les gens qui bossent avec Jean François, que j’ai décidé de les garder, ils seront à leur poste en mars prochain au Maroc ».

Voilà.

Le plus bel évènement de l’année aura donc lieu aux dates et à l’endroit prévu. Pourquoi Jean Noël a t’il gardé tout le monde?

« On ne change pas une équipe qui gagne « 

Et, il conclut:

 » les assistants de Jean François ont fait de ce rallye un bijou… « 

Reste maintenant à connaitre la réaction des concurrents. Car, pour la plupart, il s’agissait de potes du défunt…

Jean François qui officiait depuis des décennies dans l’univers du monde de l’automobile, s’étant au fil des ans, constitué ce qu’on nomme des réseaux !

Mais, comme nous le rappelait Gilles Gaignault, l’épreuve est tellement hors norme et sur un parcours chaque année toujours sublime, qu’on voit mal franchement cette épreuve, ne pas se poursuivre et connaitre de nouveau le succès

Jeff appréciera surement de la voir vivre… et Jean Noël poursuivre l’aventure à qui il avait donné vie !

Jean Louis Bernardelli

Photos : DRO

Sport

About Author

jeanlouis