SIX HEURES DE SILVERSTONE : MAGNIFIQUE PODIUM POUR L’EQUIPE OAK RACING

PREMAT-PLA-NICOLET: UN SACRE ÉQUIPAGE

Ce dimanche, aux Six Heures de Silverstone, l’équipe OAK Racing a réalisé une sacrée performance. Plaçant ses deux voitures aux cinq premières places, avec en outre une 3ème place sur le podium !

Pour les hommes de Jacques Nicolet, patron de cette écurie OAK Racing, il s’agit de son tout premier podium en LMP1,  en endurance, tous Championnats confondus (LMS-ILMC)

Les incidents survenus respectivement, à l’Audi N°2 et la Peugeot N°8, mais c’est la loi de la course, ont laissé il est vrai, le champ libre aux LMP1 essence, Olivier Pla prenant la troisième place moins d’une heure après le départ sur la N°24.

Sur la LMP1 N°15, Pierre Ragues, gêné dans les premiers mètres, a alors effectué une belle remontée pour se placer cinquième.

S’en est suivi, une bataille acharnée avec les deux Lola Toyota de l’écurie Suisse Rebellion, qui a duré plusieurs heures, les quatre LMP1, se doublant alternativement et reprenant leur place, au fil des arrêts aux stands et des dépassements.

La N°15, suite à une erreur dans le maping du speed limit, a malheureusement subi un ‘’stop and go’’ de trente secondes, alors qu’elle était en route pour la troisième place, ce qui l’a privée de toute chance de podium.

Du coup, la seconde LMP1 OAK, la N°24, a alors brillamment pris le relais et finit troisième, avec quarante secondes d’avance sur l’une des Lola-Toyota Rebellion, la N°13.

 

En LMP2, le week-end avait surtout servi de séances de travail et d’adaptation pour l’équipage, Jean-François Yvon remplaçant au pied levé Andrea Barlesi.

La voiture a montré un très beau comportement, faisant preuve de la qualité et de la fiabilité qui lui manquaient jusqu’à présent en course.

La N°35, se classe ainsi quinzième au général et sixième dans la catégorie LMP2, mais surtout première au classement ILMC en LMP2, de ces Six Heures de Silverstone.

L’épreuve mélangeant les bolides concourant dans les deux catégories LMS (Le Mans Séries) et ILMC

L’ensemble de ces résultats, récompense les mois de travail acharné réalisé par toute l’équipe que dirige François Sicard, le Directeur général et l’ancien pilote, le Team-manager Sébastien Philippe et en partenariat avec l’équipementier pneumatique Dunlop et également le motoriste Judd, qui ont notamment participé aux essais menés cet été avec le Team. A Magny cours et Barcelone

Radieux et on le comprend, Jacques Nicolet, Président de cette équipe OAK Racing, expliquait à sa descente du podium :

« Ce podium me donne une joie immense après toutes les difficultés rencontrées depuis le début de l’année. Je considérais déjà qu’être toujours présents, avec nos trois voitures était une performance pour l’équipe. Aujourd’hui, nous y ajoutons la manière car les trois voitures sont à l’arrivée, avec un podium pour la 24, une cinquième place pour la 15 et une victoire en ILMC pour la LMP2 n°35 et son équipage « 100% gentlemen driver ». C’est vraiment très encourageant pour la suite de la saison et surtout l’année prochaine »

 


De son côté, Alexandre Prémat, enchainait :

« Ce week-end a été parfait ! De bons essais, une bonne qualification, une course excellente ! La clé résidait dans les triples relais avec les pneus que nous avons pu réaliser après le feu vert de Dunlop. Olivier m’a donné le volant alors que nous étions déjà en troisième position, et j’étais forcément très motivé pour nous y maintenir et finir sur un podium général ILMC.  Jacques a fait le choix difficile de ne pas courir, surtout pour un passionné comme lui, et son émotion était palpable à la fin de la course. Ce résultat est formidable pour tout le team qui a énormément travaillé et qui mérite vraiment ce podium ! »


 Olivier Pla, transfuge du Team ASM, poursuivait :

« J’ai découvert OAK, il y a seulement quinze jours aux essais de Barcelone, et j’avais déjà tout apprécié. D’abord l’équipe puis la voiture et enfin l’environnement. Conclure ainsi cette aventure de Silverstone est donc incroyable ! Jacques nous a donné notre chance à Alexandre et moi, et nous ne pouvions pas le remercier d’une meilleure manière. La voiture a été parfaite, j’ai été en confiance tout de suite et j’ai pu vraiment attaquer pendant mes quatre heures de course. Produire un résultat comme celui-là, c’est vraiment fantastique pour tout le monde, les pilotes et l’équipe technique. »

Un mot encore pour saluer la présence de Mathieu Lahaye. Grièvement accidenté en mai dernier lors des essais des 1000 km de Spa, à Francorchamps, le jeune breton après une longue rééducation, effectuait à Silverstone, son grand retour à la compétition.

Il raconte :

 « J’ai pu reprendre de bons repères en course pour mon retour, et ça a bien marché, j’avais un très bon rythme. Je me suis bien amusé en piste avec la bagarre avec les deux Lola Rebellion. Nous aurions certes pu faire un meilleur résultat sans cette pénalité de pit limit et profiter des faits de course concernant Audi et Peugeot, mais je suis tout de même très heureux pour la 24. Cela montre que les essais de cet été ont été très profitables et que nous avons vraiment progressé. Nous avons pu montrer toute notre performance, et ces deux belles places sont très prometteuses pour Petit Le Mans. »

 

La conclusion, nous la laisserons à Patrice Lafargue, l’un des ‘’ gentlemen driver ‘’ de la LMP2 :

« Nous avons fait une course satisfaisante sans incident technique, ce qui nous bloquait ces derniers temps, et cela fait vraiment plaisir. D’autant plus que cela s’inscrit dans le résultat global de l’équipe avec son podium au général. Cela redonne le moral à tout le monde ! Concernant notre voiture, nous avons bien progressé et nous sommes sur le bon chemin. L’équipage remanié au dernier moment n’a pas causé de vraies difficultés, et cette quinzième place au général est finalement très plaisante. »

Désormais toute la bande à Nicolet espère bien renouveler ces performances d’ensembles dès le prochain rendez-vous.

Lequel est fixé au 1er octobre prochain, à Braselton sur le circuit d’Atlanta pour l’épreuve du Petit Le Mans

Gilles Gaignault

Photos : Patrick Martinoli – Clément Marin

Sport

About Author

gilles