RALLYE D’AUSTRALIE : SANS SURPRISE DOUBLE DES PILOTES FORD, HIRVONEN DEVANCE LATVALA

 

Comme indiqué dès vendredi après la double sortie de route des deux pilotes Citroën , les deux Seb, Les pilotes Ford ont bien respecté les consignes annoncées par leur patron, l’ancien pilote Malcolm Wilson et si la firme Américaine remporte bien un beau doublé, L tvala le leader s’est bien effacé au profit e son équipier et compatriote afin de le laisergagner et empocher ainsi de précieux points.

Hirvonen, étant le mieux placé des deux Finlandais derrière les deux Français de chez Citroën dans la lutte pour la conquête du titre mondial au soir du Rallye de Grande Bretagne, ultime manche WRC 2011 en novembre prochain

Désormais et grâce à ce succès, son second cette année, après la Suède en ouverture de la saison, Miko remonte au classement, récupérant au passage la seconde place.

Totalisant maintenant 181 points  contre 196  au leader Sébastien LoeB, cependant que l’autre Seb, Sébastien Ogier voit son compteur bloqué lui à 167 !

 

Comme on le constate, cette manche australienne a complétement bouleversé les positions et alors que les duettistes de Citroën, victorieux à tour de rôle des huit derniers Rallyes, semblaient filer vers un magistral doublé au mondial, leurs doubles sorties de route aux antipodes, redistribue complétement les cartes et relance totalement le Championnat.

Et ce alors qu’il ne reste plus que trois manches : France-Espagne-GB

Certes, les deux épreuves sur asphalte, semblent à priori mieux convenir aux deux tricolores mais dans leur lutte à couteaux tirés, ils n’ont en cette fin de Championnat, plus aucun droit à l’erreur car d’une part, les Ford sont à leur niveau, et d’autre part, Hirvonen va être transcendé par cette éventualité, de conquérir enfin la couronne suprême… qui lui a échappé si souvent ces derniéres saisons

Victorieux ce dimanche du rallye d’Australie, Mikko Hirvonen se relance donc de façon inattendue dans la course au titre mondial en remontant à 15 petits points seulement de Sébastien Loeb.

Bien qu’accidenté vendredi,  lors de la 1ère étape, le pilote Alsacien de la firme aux chevrons, est malgré tout, parvenu à grignoter trois points supplémentaires en remportant la fameuse Powerstage, qui clôture chaque rallye et distribue généreusement 3,2 et 1 point aux trois meilleurs performers.

Si Mikko Hirvonen et sa Ford Fiesta RS remportent ce rallye d’Australie, Ford signant un beau doublé, le Finlandais le doit aussi, à Jari-Matti Latvala, en tête de la course et qui en équipier modèle a bien tenu compte des ordres de sa direction.

Et ce afin d’éviter ce qui a ruiné le espoirs de l’équipe Citroen. A savoir cette bataille permanente opposant les deux pilotes Français.

Et qui après leur lutte sur les routes Allemandes à la mi-aout s’est fini de façon dramatique, les deux Seb dans leur désir de se montrer le meilleur perdant certaines notions…

Ce qui a eu pour première conséquence qu’ils se sabordent dès le 1er jour  vendredi, sortant à tour de rôle de la route l’un après l’autre, en tout début de journée lors des seconde et quatrième spéciales au menu du jour, les ES4 et l’ES6.

Débarrassé des deux DS3, les deux Finlandais de Ford  se sont ensuite trois jours durant régalés et offert comme une gentille promenade de santé

Car les Français ‘’ hors course ‘’ pour la victoire, il ne leur restait, franchement qu’un seul adversaire à surveiller et contrôler, l’ancien Champion du monde, avant l’avènement de Loeb, le Norvégien Petter Solberg.

Lequel brillant sur les pistes australes les accompagne sur le podium et talonne Latvala au Championnat, Jari-Matti totalisant 116 points et Petter lui, 110 !!!

Mais revenons sur la fin du rallye.

Miko Hirvonen est passé en tête lors de la 25ème et avant-dernière épreuve spéciale, la plus longue du rallye, celle du second passage dans Plum Pudding et longue de 30 km, Latvala, moins bien placé au Championnat, levant le pied.

Rien que dans cette ES, Miko reprenait … 28’’5 à Jari-Matti !

Désormais il se retrouvait leader avec 15’1 sur son équipier et 45’1 sur la DS3 de Solberg

 Ce dernier, qui s’est pourtant imposé à quatre reprises au Pays de Galles, qui racontait:

 « Je crois que je n’avais jamais vu des routes aussi boueuses. J’ai fait quelques tête-à-queue, j’ai perdu un peu de temps mais nous sommes toujours en course. La voiture a parfaitement fonctionné même si nous n’avons pas encore des réglages parfaits pour pouvoir nous exprimer pleinement dans ces conditions particulières. »

Samedi et dimanche, sur des routes sèches, le Champion du Monde 2003 parvenait à tenir le rythme de Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala pour monter une deuxième fois sur un podium cette saison :

« Nous avons progressé tout au long du week-end. Je suis heureux de revenir sur le podium. Cela faisait longtemps que nous attendions un tel résultat. C’est une belle récompense pour toute l’équipe d’être à nouveau dans le rythme. »

Avec un troisième temps dans la Power Stage, le Norvégien marquait un point supplémentaire et confortait sa cinquième place au Championnat du Monde des Pilotes

A l’arrivée, Miko, déjà deux fois Vice-champion du monde derrière Loeb, en 2008 et 2009,  expliquait :

« J’apprécie son geste car cela va bien m’aider pour la suite. J’ai déjà perdu un titre mondial pour un seul point (en 2009), donc je sais que chaque point compte »

Et le nouveau dauphin  de ce diable de Loeb qui s’est battu lui, jusqu’au bout, empochant les trois – précieux – points de la Power stage, d’enchainer :

« Sincérement, c’est bon de regagner  »


Quant à Latvala, lui il lâchait simplement :

« Tout pilote préfère gagner, mais nous sommes une équipe et je dois voir notre intérêt général. Je viens de ralentir avant l’arrivée de la spéciale pour que Mikko puisse passer en tête »

Le Finlandais se relance, on l’a dit, dans la course au titre mondial 2011 puisqu’il n’est plus qu’à 15 points de Sébastien Loeb. Le pilote Citroën, finalement 10ème, grâce lui aussi à une consigne d’équipe respectée par  Seb Ogier

Celui-ci, tout comme Latvala ayant à son tour, volontairement pointé en retard alors qu’il occupait la 9ème dimanche matin, levant le pied dans la spéciale suivante et aussi dans la Power Stage.

C’est la conséquence de la fameuse ‘’ réunion de crise’’ programmée trois jours après la fameuse ‘’ histoire ‘’ du Rallye d’Allemagne, au siège du Groupe PSA, Avenue de la Grande Armée a Paris, dans le bureau du grand patron d’Automobiles Citroën, Jean Marc Galles. Réunion au cours de laquelle, on avait rappelé à Ogier, qu’il n’était que le N°2 et devait s’effacer devant son équipier…

Visiblement, ce talentueux pilote qu’est Ogier et promis à un formidable avenir chez Citroën ou ailleurs, les Teams VW-Ford-Mini, s’intéressant à lui, a bien compris les  » ordres  » .

Il en va, il est vrai de son avenir s’il veut poursuivre avec Citroen !!!

Actuellement la meilleure équipe qui lui donne la meilleurevoiture…

Ce dimanche, Miko Hirvonen remporte sa 14ème victoire en WRC dont  les trois derniers disputés en Autralie (2006, 2009, 2011) et sur trois itinéraires différents.

D’abord dans le nord -ouest à Perth, puis autour de Kingscliff et enfin dans le sud dans la région de  de Coffs Harbour.

Sur que ce doublé va bien servir les intérêts de Malcolm Wilson, le patron de M-Sport,  en pleine négociation avec la haute direction de Ford  pour renouveler son contrat !!!

Cette victoire et ce doublé ne pouvaient pas mieux tomber…

Christian Colinet

Phoos : Jo Lillini

Sport WRC

About Author

gilles