F1 : ROBERT KUBICA DEVRAIT ROULER EN OCTOBRE !!!

 

C’est du moins, ce que déclare son manager, car bien des interrogations demeurent et certains estiment que Daniele Morelli, fait preuve d’un optimisme démesuré, par rapport à la réalité…

Grièvement accidenté le dimanche 6 février, avant le début de la saison et lors d’un rallye secondaire sur la Riviera Italienne, Robert Kubica, devrait pouvoir recommencer à conduire en octobre.

C’est ce qu’à indiqué ce vendredi en marge du Grand Prix d’Italie, à Monza, son manager, l’Italien Daniele Morelli   :

‘’ Le but est qu’il puisse commencer à rouler ‘’.


Le Polonais de l’équipe Lotus-Renault, devra d’ici là, apporter la preuve à son équipe qu’il est apte, à se voir confier une monoplace.

Si l’on en croit les informations en provenance d’Enstone, le premier roulage du Polonais, lorsqu’il aura démontré et prouvé auparavant qu’il en a les capacités physiques, au volant d’une simple voiture de course, autre qu’une monoplace de Grand Prix, se fera ensuite de toute façon, sur une ancienne Renault de l’année 2009

A Monza, Daniele Morelli, a été assez précis :

‘’ On considère qu’en octobre, Robert pourra à nouveau mettre son casque pour montrer ce qu’il est capable de faire. On ne parle pas de rouler directement en Formule 1, mais il est important que Robert puisse commencer à rouler ‘’.

Et de bien préciser :

‘’ Que ce soit sur un simulateur, sur une voiture de route ou en piste n’est pas vraiment important. Ce qui l’est, c’est le dernier pas qu’il a franchi ‘’

Opéré une cinquième et nouvelle fois et la dernière (?), il y a deux semaines, le Polonais recouvre une mobilité normale pour son bras droit.

C’est ce qu’affirme Morelli qui enchaine :

‘’ Nous n’avons plus d’inquiétude quant à la récupération de Robert. Nous devons laisser la nature agir, car les nerfs doivent encore terminer de récupérer. Mais il n’y a plus d’obstacle concret. C’est juste une question de temps’’.

Néanmoins, il est évident que Morelli cherche à gagner du temps et ce pour tenter de conserver le volant de son protégé, chez Lotus-Renault.

Mais, de nombreux praticiens spécialistes de la main, doutent que le Polonais, soit un jour capable de piloter au plus haut niveau et par conséquent en GP !

Affaire à suivre…

Gilles Gaignault

Photos : Bernard Asset – Team

 

Sport

About Author

gilles