MAZDA SERIES : NOUVEAU ‘’ HAT-TRICK’’ POUR TRISTAN VAUTIER A BALTIMORE…EN ROUTE VERS LA GLOIRE ET LE TITRE

 

En voilà encore un de nos ‘’ P’tits Français ‘’ qui s’illustre et brille en terre étrangère.

Qui plus est aux USA…

De retour sur la Côte Est des Etats-Unis et ce pour l’avant-dernière épreuve du Star Mazda Championship, notre jeune tricolore, Tristan Vautier, signe son quatrième succès de la saison et réalise surtout, le « hat-trick » sur ce difficile et piègeux circuit urbain (pole-victoire-record du tour)

Un résultat qui permet au Grenoblois de prendre une très sérieuse option sur le titre.

Point d’orgue de la saison dans deux semaines, l’épreuve du Mazda Raceway à Laguna Seca en Californie, sera le théâtre, de l’ultime bataille, pour coiffer la couronne 2011…

Et, franchement Tristan Vautier mérite de glaner le titre.

 

En arrivant à Baltimore, Tristan mesure tout l’enjeu de cette course.

Une épreuve classée sous haute tension où, en cas d’échec, tout devra se jouer sur l’ultime rendez-vous.

Pas question de faiblir si près du but.

Mais, gare car les circuits urbains yankees, sont passablement dangereux. Le risque y est permanent, entre ces murs de béton !!!

 

Les séances d’essais sont un peu bousculées sur ce circuit tracé en ville.

La mise en place de la piste, dans les artéres de Baltimore, est d’ailleurs considérablement retardée, suite à l’ouragan Irène et  de ce fait du coup, vendredi une seule séance de… QUINZE infimes minutes, permet aux pilotes de prendre leurs marques et leurs répéres.

Juste le temps de découvrir, la trajectoire idéale, avant de voir pointer…un drapeau rouge !

Tristan, signe alors le troisième chrono.

Les pilotes n’ayant pu réaliser que six tours lors de cette première séance, la séance qualificative du samedi est transformée, en séance d’essais supplémentaire.

Les pilotes prendront finalement le départ de la course, en fonction de leur classement au championnat, de bon augure pour Tristan qui occupe le commandement !!!

 

Lors de cette deuxième séance, les temps sont serrés mais Tristan ne se précipite pas, analyse chaque virage, ajuste ses cordes et à deux minutes du temps réglementaire, enlève le meilleur chrono, montrant qu’il n’a pas volé cette pole attribuée en fonction du Championnat !

Le lendemain, ce sont ses deux adversaires principaux pour le titre, Connor De Philippi et Nick Andries (Team Pelfrey), qui seront dans ses rétroviseurs sur la grille de départ.

De quoi mettre et augmenter la pression sur les épaules du Grenoblois…

Il nous raconte :

‘’ Il fallait que je prenne un bon envol car je savais qu’ils allaient être très agressifs, la fin du championnat se rapprochant. Ce n’était pas facile car la ligne droite était en descente, alors il fallait garder une partie du pied droit sur les freins pour ne pas laisser la voiture avancer avant le feu vert. Ce circuit offre deux possibilités de dépassement, les virages,1et 3. Ce sont deux gros freinages qui laissent une bonne ouverture et je ne voulais pas me faire piéger par De Philippi. J’ai réussi à garder l’avantage et pour la troisième fois consécutive, j’avais mon rival au championnat dans mes rétros donnant tout pour me rattraper ! On a fait une quinzaine de tours de folie, se rapprochant des murs à chaque boucle. On attaquait au maximum, sachant qu’en plus, le point du meilleur tour en course, pouvait faire une différence pour la finale du Championnat au Mazda Raceway à Laguna Seca. »

Et Tritan précise :

‘’Je commençais à m’échapper après avoir réalisé le meilleur tour quand Connor a disparu de mes rétroviseurs. Je savais que j’avais mis de la distance…mais à ce point-là ? Quand j’ai vu entrer le safety-car, j’ai compris que quelque chose s’était produit. Mon équipe, m’a alors informé par radio, qu’il avait tapé le mur dans le virage 5, une des portions les plus rapides de la piste, mais qu’il allait bien.’’

 

Dès lors, plus question de laisser filer la victoire pour se mettre à l’abri au championnat. Au restart, ce fut assez « chaud » et très glissant en raison des pneus refroidis et de la poudre déposée sur la piste par les commissaires pour absorber les fluides au virage 5. Puis un tour et demi plus tard, nouveau crash et nouveau safety-car.

Tristan, conclut :

‘’ C’est sous cette procédure que nous avons franchi la ligne d’arrivée. Je pouvais pousser un « ouf ! » de soulagement car je venais de prendre une très sérieuse option sur la fin de saison…’’

 

Tout comme à Sonoma, Baltimore était le week-end à ne pas manquer et Tristan a, au final, passé les difficultés, haut la main.

Deux sans-faute!

Et ce dans deux épreuves ou il ne fallait pas se louper !!!

Revenu du parc fermé, l’heureux vainqueur, enchainait :

‘’ J’avais une super voiture ici et j’ai pu pousser très fort sans que mes pneus ne se dégradent trop. Toute l’équipe JDC a fait du super boulot pour me donner une monoplace au top, aussi performante dans les parties lisses que bosselées. Je dois vraiment les remercier, ainsi que toutes les personnes me soutenant sans qui je n’aurais pas été au départ. ‘’

Ultime rendez-vous dans deux semaines, le 17 septembre, au Mazda Raceway…de Laguna à Monterey.

Ou les Mazda Séries après avoir côtoyé le monde de l’Indycar, retrouvera cette fois, celui de l’endurance et de l’ALMS (Américan Le Mans Séries)

Tristan Vautier, y débarquera avec une solide avance de 38 points !

De quoi lui permettre d’assurer et de prendre le minimum de risques.

Et de ne pas gâcher les performances d’une magnifique saison

Le titre et la consécration sont au bout…

En effet, avec seulement 46 points, restant encore à attribuer, Tristan pourrait vivre un rêve. Et voir aboutir et se concrétiser ce qu’il est venu chercher outre-atlantique :

Devenir, Champion de la Star Mazda séries et empocher la fort coquette somme de… 1,5 million de dollars, promise au lauréat !!!

 

Gilles Gaignault

Photos : Team

Mazda Series US Sport

About Author

gilles