WTCC : LA TOTALE POUR YVAN MULLER A VALENCIA

 

 

Week-end parfait pour le Champion du monde en titre a Valencia !

Sur que le pilote Français n’en espérait pas tant

En effet, Yvan Muller, l’un des trois hommes de l’ogre Chevrolet, ne pensait surement pas repartir de Valence avec deux victoires de plus à la clé et aussi et surtout le commandement du Championnat du monde.

Après avoir signé la pôle position, samedi, Yvan a effectivement gagné les deux courses dimanche

La première des deux courses qui se déroulaient ce dimanche en Espagne à Valencia à été remportée par le Français Yvan Muller qui gagne cette manche en précédant son équipier chez Chevrolet, le Suisse, Alain Menu et la BMW du Hollandais Tom Coronel.

Le leader du Championnat, le 3ème homme du Team Chevrolet, le britannique Robert Huff et leader du classement provisoire, finit 5ème seulement derrière une autre BMW, celle de  Kristian Poulsen.

Du coup, l’Alsacien; s’emparait déjà de la tête au classement provisoire, comptant désormais neuf points d’avance sur Bob Huff et ce avant la seconde manche

Triplé Chevrolet dans la seconde. Yvan Muller récidive à Valencia et triomphe à nouveau dans la seconde course en l’emportant devant ses équipiers Robert Huff et Alain Menu. Le Hollandais, Tom Coronel, premier leader de la course, s’étant accroché avec une autre BMW, celle de Javier Villa.

De ce fait, il ne finit que 4ème au pied du podium devant  la SEAT Sunreed de Gabriele Tarquini et une autre BMW, de Kristian Poulsen.

Muller creuse donc encore un peu plus l’écart au Championnat, ou il totalise désormais, 333 points contre 317 pts à Rob Huff et seulement 253, au 3ème homme de l’armada Américaine Chevrolet. Suivent ensuite, Tom Coronel qui compte 164 pts et l’ancien Champion du monde, Gabriele Tarquini avec 155 points

Yvan Muller nous raconte :

‘’ C’est le week-end parfait. Parfait pour moi mais aussi pour Chevrolet qui décroche le titre Constructeurs. Je n’en espérais pas tant ! Si j’avais terminé premier et quatrième des deux courses, ça aurait déjà été un très bon résultat. Mais finalement, avec un peu de réussite, j’ai gagné les deux manches. Effectivement, il faut un peu de chance pour gagner mais il faut aussi être en mesure de la saisir. Dans la seconde course , j’étais quatrième et j’ai su garder le contact avec les trois pilotes BMW devant moi. Je savais qu’à un moment, il allait se passer quelque chose. Je ne m’attendais pas à gagner mais au moins à monter sur le podium. L’essentiel était de rester devant Rob Huff. Je me serais contenté de ça. Mais j’ai bien vu que devant, Tom Coronel commençait à souffrir et que Javier Villa le rattrapait. Je me suis dit qu’il allait se passer quelque chose. C’est ce qui s’est passé, ils se sont accrochés et j’en ai profité. Sur ce coup-là, c’est BMW qui a perdu la course.‘’

Et le nouveau leader du mondial qui vise désormais la conquête d’une 3ème couronne, poursuit :

‘’Le circuit de Valencia est très sinueux et la chaleur omniprésente, c’est vrai. C’est un circuit propice aux BMW mais nous réussissons à faire un super résultat alors que, sur le papier, nous étions censés être moins performants que nos adversaires.’’

Avant de conclure :

‘’ Avec ces deux victoires, me voilà désormais leader du classement général, alors qu’il reste trois meetings (Suzuka-Guangdong-Macao) à disputer d’ici la fin de la saison. C’est assurément de bon augure pour la suite. Tout peut arriver mais c’est sûr que c’est toujours mieux d’être devant. Il y a quatre meetings, j’avais 35 points de retard sur Huff et j’en ai désormais 16 d’avance. Nous devons continuer dans cette voie-là. En Asie, la température sera un peu différente de ce que nous avons en Europe. Ce sera également plus humide. Je vais continuer à faire mon travail comme j’ai l’habitude de le faire depuis le début de la saison.’’

 

 

Mais cette année, les relations semblent plus tendues entre Yvan et son équipier britannique, cela est parfois ‘’ chaud ‘’

A ce sujet, Muller lâche :

‘’ C’est sûr que chez Chevrolet, Ils ne vont pas nous laisser nous battre comme des chiffonniers. Nous allons pouvoir nous battre comme nous avons l’habitude de le faire depuis le début de la saison. Avec Huff, nous avons un accord. S’il respecte les règles, je les respecterai aussi. Et s’il ne les respecte pas, je ne les respecterai pas non plus.‘’

 

 

Voilà, les choses sont dites. Et ont le mérite d’être claires !

La prochaine épreuve est prévue au Japon, le 23 octobre, à Suzuka.

D’ici-là et comme l’an dernier, on devrait retrouver Yvan au départ de la manche Française du Championnat du monde … des Rallyes, le Rallye de France. Lequel se déroulera, fin septembre en Alsace

Yvan précisant :

‘’ Pour le moment, je vais disputer une séance d’essais avec Chevrolet, cette semaine, à Valence. La semaine prochaine, je serai à Saint-Nazaire pour la présentation de la Camaro en France. Ensuite, c’est vrai qu’il y a le Rallye de France. Je suis en train de finaliser le budget pour le disputer avec une Peugeot 207 S2000. D’ici la semaine prochaine, je vais prendre ma décision. Je vais dire qu’il y a une chance sur deux pour que j’y participe, à nouveau.’’

En tout cas, voilà à nouveau Yvan en orbite mondiale. Et au rythme qui est le sien dans cette seconde partie du Championnat, notre CHAMPION Alsacien semble franchement plutôt bien parti, pour conserver son titre mondial et décrocher le 20 novembre prochain, sa 3ème couronne !

Gilles Gaignault

Photos : Team

WTCC

About Author

gilles