IRC : VICTOIRE DE KOPECKY ET TRIPLE DES SKODA AU RALLYE BARUM EN TCHEQUIE

 

Le pilote Tchèque Jan Kopecky, au volant de l’une des Skoda Fabia ‘’ usine ‘’ , a remporté ce dimanche le Barum Rallye, disputé à Zlin et 7ème manche de la saison du Championnat IRC.

Le pilote Tchèque s’est emparé de la tête lors de l’ES3 et a ensuite parfaitement résisté au retour de son partenaire, le Belge Freddy Loix.

Lequel finit finalement second à… 1’’2 !

Le podium étant complété par une autre Skoda, celle du Finlandais Juho Hanninen, Champion en titre de l’IRC et qui permet à la firme de Mlada Boleslav de réaliser sur ses terres, un sensationnel triplé.

Malheureusement pour lui, le Français Bryan Bouffier est sorti de la route au volant de sa 207S2000, ruinant ainsi définitivement ses chances et celles de son employeur, Peugeot, de remporter le titre en fin de saison, en novembre prochain, à l’issue de l’ultime épreuve, le Rallye de Chypre.

Deux ans après son 1er succès dans ce Rallye couru en République Tchèque, Jan Kopecky,  a donc récidivé et renouvelé sa victoire, à Zlin devant ses  très nombreux supporters, ravis de le voir à nouveau triompher.

On l’a dit, au commandement depuis l’ES3, le pilote Tchèque a impeccablement conduit sa course et très bien résisté et ce jusqu’au bout au retour de Freddy Loix.

Deuxième dimanche matin, au départ de la seconde étape, accusant un retard de 19’’7 sur son équipier et  leader, le pilote Belge échoue finalement d’un rien après sa formidable remontée, n’échouant que d’une seconde et deux dixièmes, à l’issue des quinze spéciales au programme de cette septième manche de l’Intercontinental Rally Challenge.

Pourtant pour le local,  l’épreuve se présentait mal et avait franchement plutôt mal commencé

Dès la première spéciale, Kopecky  était victime d’un problème de direction assistée et il concédait alors une quinzaine de secondes.

Ayant réussi à se dépanner, avant le départ de la spéciale suivante, Kopecky s’est ensuite montré en grande forme, reprenant le temps perdu et récupérant la tête pour conclure , avec le plus faible écart jamais enregistré à l’arrivée d’un rallye de ce Championnat IRC, depuis sa création.

A l’arrivée, il racontait :

’’ On a livré une sacrée bataille avec Freddy  et ce jusqu’au bout, jusqu’aux derniers mètres de l’ultime secteur chronométré. Bien des pilotes semblaient  nerveux. Moi, j’étais relativement serein et détendu et je ne ressentais pour tout dire, pas de pression particulière.’’

Et l’heureux vainqueur, d’ajouter :

‘’ Franchement,  c’est surement ma plus belle victoire qui permet de revenir dans la lutte pour le titre.’’

 

Il est vrai qu’avec encore quatre épreuves à disputer (Hongrie-San Remo-Ecosse-Chypre) Kopecky qui totalise désormais 88 pts contre 95 points  à Loix et contre 98 pts au leader du classement provisoire, Juho Hanninen, 3ème ce dimanche, conserve véritablement toutes ses chances

Effectivement, derrière Kopecky et Loix, Juho Hanninen, a complété le magnifique triplé Skoda en terminant sur le podium, à 37’’4 du vainqueur.

Bouffier out, les chances de Peugeot reposaient sur le Belge Thierry Neuville, vainqueur du dernier Tour de Corse.

Mais le pilote de l’équipe Kronos, n’a pu finir qu’à une honorable 4ème place. Ce classement lui  permet de se rapprocher de son partenaire chez Peugeot, Bryan Bouffier, car il compte maintenant 60 points contre 61 au pilote Drômois, victorieux en début de saison du Monte Carlo mais qui depuis peine à confirmer cette belle victoire monégasque !!!

En effet, l’ancien  triple Champion de Pologne des Rallyes, en sortant de la route a assurément définitivement dit adieu au titre et fait la plus mauvaise opération à Zlin, en sortant prématurément

Il le reconnaissait d’ailleurs sans sourciller :

‘’C’est une évidence. Je devais absolument  marquer des gros points et le résultat est loin d’être ce que j’attendais en venant. Mais il reste encore des rallyes.’’

Tant mieux s’il y croit encore mais avec le retard qui est le sien, 37 pts , d’une part et la performance des pilotes Skoda, difficile sincèrement d’imaginer voir Bouffier revenir au classement et gagner le Championnat IRC.

Car mis à part son succès à Monte Carlo, il n’a jamais par la suite, dominé la meute des pilotes Skoda !!!

Après avoir vécu une première journée contrariée, entre autre, par une sortie de route, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul ont retrouvé leurs marques.

‘’ Les routes de la deuxième étape sont différentes de celles de la veille. Le revêtement est nettement moins bosselé et je ressens mieux le comportement de ma voiture. ‘’

L’équipage a ainsi pu augmenter le rythme au point de faire parfois jeu égal avec Jan Kopecky et Freddy Loix, alors en lutte acharnée pour la victoire.

‘’ Lorsque j’ai appris le retrait de Bryan Bouffier, j’ai considéré qu’il était, pour Peugeot, plus important que jamais d’assurer notre présence au classement final ‘’

Et Neuville de préciser :

 ‘’ Mais j’ai aussi roulé très vite, car je voulais tout faire pour maintenir derrière moi Andreas Mikkelsen.‘’

Réussissant dans leur entreprise, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul terminent quatrièmes.

Frédéric Bertrand, responsable Compétition Clients de Peugeot Sport, analysait à chaud le résultat final :

‘’ Nous savions le défi très difficile à relever sur le terrain de nos adversaires. Le résultat final est forcément décevant même si la 207, s’est montrée compétitive. Une seule de nos voitures marque des points importants pour Peugeot au Challenge IRC Constructeurs. Cela rend notre tâche compliquée. Au Challenge Pilotes, Bryan Bouffier et Thierry Neuville ont encore leurs chances, à la condition de recommencer au plus tôt à gagner.

TOUJOURS AGREABLES A ADMIRER LES JOLIES HOTESSES


Ce qui, outre le classement du Barum, au vu des dernières épreuves (Acores-Ypres-Yalta) est loin d’être une évidence

Notons qu’au Barum, outre la victoire et le triplé, Skoda place tout de même… sept de ses voitures pari les dix premiers !!!

Contre la seule 207S2000 Peugeot de Neuville…

Le prochain rendez-vous est fixé en Hongrie, du 9 au 11 septembre.

Christian Colinet

Photos : Jo Lillini

 

LE CLASSEMENT FINAL DU RALLYE BARUM 

1. Jan KOPECKY – Petr STARY (Skoda Fabia S2000) en 2h15’51’’7

2. Freddy LOIX – Fred MICLOTTE (Skoda Fabia S2000), à 1’’2

3. Juho HANNINEN – Mikko MARKKULA (Skoda Fabia S2000), à 37’’4

4. Thierry NEUVILLE – Nicolas GILSOUL (Peugeot 207 S2000), à 1’59 »6

5. Andreas MIKKELSEN – Ola FLOENE (Skoda Fabia S2000), à 2’05’’7

6. Toni GARDEMEISTER – Tapio SUOMINEN (Skoda Fabia S2000), à 2’47’’4

7. Craig BREEN – Garreth ROBERTS (Ford Fiesta S2000), à 3’32’’1

8. Roman KRESTA – Petr GROSS (Skoda Fabia S2000), à 4’21’’5

9. PerGunnar ANDERSSON – Emil AXELSSON (Proton Satria Neo S2000), à 4’41’’1

10. Kark KRUUDA – Martin JARVEOJA (Skoda Fabia S2000), à 4’54’’4

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES PILOTES

1. Juho HANNINEN  : 98 points

2. Freddy LOIX : 95 pts

3. Jan KOPECKY  : 88 pts

4. Bryan BOUFFIER : 61 pts

5. Thierry NEUVILLE : 60 pts

6. Andreas MIKKELSEN : 56 pts

7. Guy WILKS : 47 pts

8. Toni GARDEMEISTER : 28 pts

9. Hans WEIJS : 18 pts

10. Michal SOLOWOW : 15 pts

 LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES CONSTRUCTEURS

1. Skoda : 275 points

2. Peugeot : 184 pts

3. M-Sport : 70 pts

4. Subaru : 51 pts

5. Ralliart : 49 pts

6. Proton : 33 pts

7. Honda : 28 pts

8. Abarth : 14 pts

LA SKODA DE MIKKELSEN

FREDDY LOIX REVIENT DE LOIN….

Rallye IRC

About Author

gilles