INSOLITE : LE DRAPEAU DU DEPART DES 24 HEURES DU MANS AUX ENCHERES POUR LE JAPON

Belle initiative, s’il en est !

L’ACO (Automobile Club de l’Ouest) nous annonce que le drapeau ayant servi à donner le départ des dernières 24 Heures du Mans, va être mis en vente aux enchères, et ce au profit des sinistrés japonais

Le drapeau qui servit à donner le départ des 24 Heures du Mans 2011 et signé par tous les pilotes de la 79e édition, a en effet été mis en vente par la Fédération Japonaise de l’Automobile au profit des sinistrés japonais.

 L’EQUIPAGE AUDI VICTORIEUX LE 12 JUIN SIGNE LE DRAPEAU

De manière à soutenir le Japon suite aux terribles épreuves traversées depuis le tremblement de terre du 11 mars dernier, l’Automobile Club de l’Ouest avait offert à la Fédération Japonaise de l’Automobile (JAF) le drapeau tricolore, ayant servi à donner le départ des 24 Heures du Mans 2011.

Un drapeau très spécial car signé par tous les pilotes ayant pris le départ de l’épreuve et avec lequel Jean Todt, Président de la Fédération Internationale de l’Automobile, libéra la meute des concurrents participants de la 79e édition de l’épreuve.

Il avait aussi été particulièrement mis en valeur lors d’une photo souvenir dédiée au Japon et réunissant tous les pilotes peu avant le départ, le samedi 11 juin dernier.

Cet étendard fut ensuite remis par Jean-Claude Plassart, Président de l’ACO, aux représentants de la JAF, venus assister à l’épreuve.

Le week-end dernier, lors de la course de Super GT japonais organisée sur le circuit de Suzuka et – clin d’œil – remporté par le tandem franco-japonais composé de Loic Duval de Kogure, la JAF annonça la mise en vente aux enchères en ligne de ce drapeau, avec son écrin, sa hampe et un pied pour l’exposer, accompagné, entre autres, des autographes des vainqueurs des 24 Heures du Mans 2011.

Cette vente a débuté le lundi 22 août. Elle se terminera le dimanche 28 août.

D’ores et déjà près de 200 enchères ont été passés. Le produit de cette vente sera versé ensuite par la Fédération Japonaise de l’Automobile, à la Croix Rouge Japonaise.

On ne peut que saluer cette formidable initiative des dirigeants de l’ACO. Et, connaissant depuis le temps que nous voyageons au lointain Pays du Soleil Levant, l’immense popularité de la prestigieuse épreuve mancelle d’une part et d’autre part, la très grande quantité de fans du sport automobile et de collectionneurs, nul doute que ce très recherché et rare  » Trophée  » trouvera preneur, après deux semaines de folles enchères !!!

Gilles Gaignault

Photos : ACO – Patrick Martinoli

 

About Author

gilles