WSR : LE WEEK-END DE REVE DU CANADIEN ROBERT WICKENS


 

Robert Wickens, le Canadien de l’équipe anglaise Carlin, a réalisé le week-end parfait à Silverstone puisqu’il a converti sa 2ème pôle en victoire, dimanche.

Grâce à ses deux succès, Wickens s’empare de la tête du classement provisoire que détenait son équipier, le Français Jean Éric Vergne, en faisant désormais à quatre courses de la fin de saison, un solide leader de la série.

Avec deux pôle positions et autant de victoires, Robert Wickens, réalise le week-end parfait à Silverstone, lui permettant de repartir du Royaume-Uni, en solide leader de la Formula Renault 3.5 Séries.

Trevor Carlin, le patron du Team Carlin  et ses hommes, fêtaient ainsi à domicile le premier titre Teams, pour la célèbre équipe britannique.

Comme la veille, Alexander Rossi de Fortec et Daniel Ricciardo d’ISR, l’accompagnaient sur le podium.

L’Américain et son équipier César Ramos étaient néanmoins  un peu plus tard, hélas, exclus de la course, pour non-conformité technique.

La deuxième place revenait donc à l’Australien Daniel Ricciardo et la troisième au jeune tricolore, Nathanaël Berthon, son équipier au sein de la structure ISR.

Pourtant, il s’en est fallu de peu que Wickens connaisse des désillusions !!!

Bloqué par le trafic à l’entrée du circuit de Silverstone, Robert Wickens, manquait les dix premières minutes de la séance qualificative…

Cela ne l’empêchait pas de signer sa sixième pôle position de la saison devant son équipier Jean-Éric Vergne, formant ainsi une première ligne 100% Carlin.

La deuxième ligne étant elle, totalement aux couleurs d’ISR, avec Nathanaël Berthon devant Daniel Ricciardo.

Robert Wickens, malgré le bon départ de Jean-Éric Vergne, virait en tête au premier virage. Derrière les deux pilotes Carlin, Nathanaël Berthon se faisait déborder par Daniel Ricciardo et Albert Costa (Epic Racing).

Robert Wickens bouclait donc le premier tour en tête, devant Jean-Éric Vergne, Daniel Ricciardo, Albert Costa, Nathanaël Berthon, Alexander Rossi et Jake Rosenzweig.

 

Wickens, Vergne, Ricciardo et Costa cravachaient en début de course afin de creuser l’écart sur le reste de la meute, emmenée par Nathanaël Berthon. Certains pilotes, à l’image d’Alexander Rossi, décidaient de décaler leur stratégie en se présentant très tôt aux stands.

Albert Costa était le premier pilote du groupe de tête à passer à son tour par la pit-lane. Les trois autres leaders patientant un peu.

Jean-Éric Vergne et Daniel Ricciardo s’arrêtaient en même temps. L’Australien ressortait devant le Français. Tout se déroulait idéalement bien pour Robert Wickens. Le pilote de réserve du Team de GPF1, Marussia Virgin Racing, repartait des stands, largement en tête, devant Alexander Rossi, Daniel Ricciardo, Jean-Éric Vergne et Albert Costa.

Jean-Éric Vergne, passé de deuxième à quatrième aux stands, cherchait à passer à tout prix Daniel Ricciardo, troisième. Les deux pilotes arborant les couleurs du Red Bull Junior Team, se lançaient dans une bataille virile, mais correcte.

Albert Costa en profitait pour revenir sur les deux hommes et tenter de tirer son épingle du jeu. Mais Nathanaël Berthon, le dernier des pilotes à passer par la case stands, ressortait quatrième, derrière son équipier Daniel Ricciardo, au nez et à la barbe de Jean-Éric Vergne.

Les positions restaient inchangées jusqu’à l’arrivée.

Robert Wickens s’imposait pour la quatrième fois de la saison, faisant ainsi grandir un peu plus son avance en tête.

Grâce à ce nouveau résultat parfait pour Carlin, l’équipe Britannique remportait à domicile son premier titre Teams en Formula Renault 3.5 Series.

Daniel Ricciardo et Nathanaël Berthon terminaient finalement deuxième et troisième, suite à l’exclusion d’Alexander Rossi pour non-conformité technique.

Quant à Jean Eric Vergne, il terminait  et cédait le leadership à son partenaire, Robert Wickens

Robert Wickens qui déclarait :

« La journée a débuté bizarrement puisque j’ai perdu plus d’une heure dans le trafic pour arriver au circuit et j’ai loupé 10 minutes de la séance qualificative. C’est un week-end parfait avec le titre par équipe à la clé pour mon équipe. J’ai une belle avance au classement individuel , mais il faut encore gagner des courses. Je suis confiant pour l’étape suivante en France au Paul Ricard , un circuit où tout s’est bien passé pour nous durant les essais collectifs cet hiver. »

Daniel Ricciardo, poursuivant :

« C’est un bon résultat d’ensemble pour l’équipe ce week-end. Aujourd’hui nous avons un peu plus souffert. J’étais dans le rythme des pilotes Carlin au début, mais j’ai senti la performance de la voiture, chuter petit à petit. Nous avons fait un bon arrêt aux stands, qui nous permet de terminer sur le podium, mais c’était une course sur la défensive. Nous avons engrangé beaucoup de points, nous avançons et progressons mais il faut maintenant gagner ! »

Christian Colinet

Photos : WSR –Team et Red Bull

WSR

About Author

gilles