RALLYE D’ALLEMAGNE: BEAUX DEBUTS POUR PIERRE CAMPANA AVEC LA MINI DU TEAM DRIVE-PRO

 

C’est vraiment, une solide première journée qu’a vécu ce vendredi pour ses grands débuts en WRC , Pierre Campana, en Allemagne avec la MINI du Team Drive-Pro, de François Padrona

Le pilote corse, natif de Corte, âgé de 26 ans, soutenu par la FFSA, s’est en effet bien sorti des difficultés de la première des trois étapes ce vendredi, dans des conditions météo changeantes.

Il termine les six épreuves spéciales de cette journée de découverte, à la 21ème position, au volant de sa MINI John Cooper Works, chaussée de pneus Michelin.

Cette première journée  vendredi, proposait aux concurrents, une boucle de trois spéciales à disputer deux fois : 24,28 km pour Ruwertal-Fell, les 22,47 km de Grafschaft – Veldenz et 19,92 km, sur celle de Moselland, soit un total de 133,14 km chronométrés.

 

Quand il s’est présenté au départ, Pierre n’avait disputé qu’un seul rallye au volant de la MINI et ce le week-end dernier, à l‘occasion du Mémorial Richard Burns, couru en Grande-Bretagne .

Épreuve organisée en hommage au grand Champion britannique, disparu le 25 novembre 2005, des suites d’une longue maladie

Et que l’équipage Campana-de Castelli, qui découvrait pourtant la MINI, avait d’ailleurs remporté.

Ce Rallye d’Allemagne, constituait donc une vraie’’ première’’.

Pierre a abordé cette première journée en WRC, de manière prudente, mais professionnelle. Son objectif sur ce rallye est d’apprendre, accumuler les kilomètres, engranger de l’expérience, et on l’a déjà écrit, terminer l’épreuve.

Pierre a connu d’importants problèmes de freins dès le départ de la première spéciale. Il a dû composer avec ce souci, jusqu’à l’assistance de la mi-journée, où l’équipe a pu changer entièrement le système de freinage.

Avec sa co-équipière, Sabrina de Castelli, Pierre était alors 23ème (23ème  temps dans l’ES1, 30ème  de l’ES2 et 20ème  de l’ES3).

 

En confiance désormais avec sa voiture, et désireux de démontrer ses capacités, Pierre impressionnait dès l’après-midi, lors du deuxième passage dans les 24,18 km de Ruwertal-Fell, terminant cette ES4 à la 14ème  place, avec quasiment 30 secondes d’amélioration sur son temps du matin !

Malheureusement, dans l’ES5, il réalisait un tête à queue à 5 km du but, et perdait ainsi, environ 50 secondes.

Après la pluie tombée le matin sur cette portion de tracé, les conditions de route et l’adhérence avaient changé. Pierre pouvait néanmoins repartir et terminer la spéciale sans autre incident, mais il chutait évidemment, au classement général.

Il se reprenait néanmoins de belle manière dans l’ES6, en signant le 15ème temps de ce secteur chronométré.

Revenu à Tréves, Pierre Campana, racontait :

“ Dans l’ensemble, je suis satisfait de la journée, car il s’agit de ma première en WRC, avec Drive-Pro, la MINI et ses pneus Michelin. L’annonce de mon engagement sur ce Rallye d’Allemagne remonte à seulement deux semaines. Aujourd’hui, je voulais avant tout me sentir à l’aise dans la voiture, terminer les spéciales en faisant de mon mieux et en apprenant en permanence. Nous avons connu des problèmes de freins lors des trois premières spéciales ce matin, nous n’avons pas pu les résoudre avant l’assistance. Grâce au travail des mécaniciens, je me suis senti en confiance dans le deuxième passage, et j’ai pu réaliser de meilleurs chronos. La pluie tombée lors de l’ES2 ce matin a rendu la route “verte” pour l’après-midi, avec des ouvreurs j’aurais mieux appréhendé la situation. Je reste satisfait des progrès réalisés, et cette première journée en WRC est encourageante. Nous avons le rythme pour entrer dans le top 15. Demain, je vais continuer à savourer chaque minute de cette opportunité que me donnent Drive-Pro et la FFSA.”

En tout cas, la consigne de rentrer au parc fermé et de ramener la MINI, a été respectée à la lettre.

Bravo à Pierre Campana, lequel devrait encore nous épater et nous étonner dès ce samedi

Ou, les équipages disputeront huit spéciales, pour une distance totale de 150 km.

 

Gilles Gaignault

Photos : Eric Regouby et Jo Lillini

WRC

About Author

gilles