RALLYE D’ALLEMAGNE : LA BALLADE DES DS3 CITROEN. LOEB DEVANCE OGIER, D’UN SOUFFLE !!!

 

Grâce à un meilleur choix de pneumatiques sur une route mouillée au cours de la seconde spéciale, celle de Grafschaft – Veldenz, les deux pilotes Citroën, les deux Seb, les désormais inséparables ‘’ frères… ennemis’’ , Sébastien Loeb (photo) et Sébastien Ogier , ont fait la différence, dès ce vendredi matin.

Et ce sont donc bien, les deux ‘’ siamois ‘’ , les deux Seb qui occupent ce vendredi soir, le commandement de ce Rallye d’Allemagne, neuvième manche du Championnat du monde des Rallyes WRC, millésime 2011

En effet, leurs plus sérieux rivaux, les deux pilotes Ford, Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala (photo), se sont eux, d’abord fait piégés dans leurs mauvais choix !

Avant de connaitre ensuite, moult ennuis (touchette-Crevaison, problème moteur)

Les hommes de chez Ford, pointant déjà après cette 1ère étape, très loin, trop loin pour espérer encore l’emporter dimanche à Trèves !!!

Derrière les hommes de Citroën, les pilotes de l’équipe Mini, font bonne figure. Sordo (photo) et Meeke, collant aux basques des deux géants, que sont Citroën et Ford

Mais revenons sur le déroulement de cette 1ère journée. Laquelle, rappelons-le, comportait six spéciales :

Ruwertal –Fell, Grafschaft Veldenz et Moselland, à parcourir à deux reprises.

La 1ère spéciale, Ruwertal – Fell  et longue de 24.18 Km, était remportée par le Finlandais, Jari Matti Latvala en 13’57’’4. Lequel, lâchait :

‘’C’est un bon début mais j’ai fait deux erreurs au freinage en début de spéciale’’

D’entrée, le pilote Ford, devançait les deux DS3 Citroën, des deux Seb. Ogier, à 1’’5, précédant Loeb, de 0’’5. Mais il ressortait de la spéciale, en déclarant :

‘’On a pris un peu large, à un kilomètre de la fin de l’ES. Mais rien de grave…’’

Loeb, qui lui précisait :

‘’C’était compliqué mais ça allait. Je n’ai pas fait d’erreur. On prend le rythme… On va voir la météo dans l’ES2. Il pleuvra peut-être. Et là, mes pneus ne seront pas le meilleur choix…’’

Loeb ayant effectivement choisi de monter des  gommes « dur » à gauche et deux « tendre » à droite. Ogier, lui avait fait le choix de s’équiper d’un dur et trois « tendre ».

Derrière, Hirvonen (photo), pointait à 0’’4 de Loeb :

« Ça allait. Je vais pousser un peu plus… »

Petter Solberg, concédait lui, 6’’7 sur le leader.

« J’ai fait tout ce que je pouvais… »

Quant à Sordo et Meeke, les pilotes MINI, ils se retrouvaient en bonne position (6ème et 7ème) à 7’’6  et 9’’9. Räikkönen pointant juste derrière à à 24’’1.

« J’ai fait un tête-à-queue dans le 3e virage… »

Le jeune équipage, Pierre Campana-Sabrina de Castelli (photo) qui découvre l’univers WRC avec la MINI, financée par la FFSA, partait comme prévu, prudemment et héritait du 23ème rang, à 1’1’’6.  »LA » consigne, étant d’aller au bout du Rallye, pour emmagasiner le maximum d’expérience !

La course était donc lancée

La seconde spéciale, Grafschaft – Veldenz  (22.47 Km) était ensuite gagnée par Sébastien Ogier (photo), en 13’18’’9. Loeb en 13’19’7, concédait  0’’8. Mais la pluie avait fait son apparition et du coup, les deux Ford sont loin, très loin ! Hirvonen, est à 31’’6 et Latvala encore plus loin, à …40’’6.

Loeb, expliquait :

‘’ Nous n’étions pas confiants dans le fait qu’il allait pleuvoir… C’est limite aquaplanage, j’ai fait très attention vers la fin. ‘’

Alor qu’Ogier, lui précisait :

‘’ Ça va, je suis content de mon pilotage. Nous avons fait un bon choix de pneus. C’était sec au départ, humide ensuite puis vraiment mouillé à la fin.’’

Cependant que Latvala, enchainait :

‘’ Il pleuvait vraiment énormément à la fin. Je me suis fait deux grosses chaleurs. J’ai donc fait très attention‘’ .

Du coup, Ogier, succédait à Latvala et devenait leader. Loeb, son dauphin, second, à 1’’3. Mais derrière le tandem Citroën, le trou était déjà fait, Miko Hirvonen, 3ème, pointant déjà, à 32’’5. Cependant que Latvala, lui, accusait  39’’1.

Précédant, la MINI de Dani Sordo, excellent 5ème au provisoire, à 50’’2. Et la DS3 de Petter Solberg (photo), lequel a fait un tout droit à un carrefour, à 1’08’’5.

Christian Loriaux, le directeur technique de l’équipe Ford expliquait:

‘’ Les possibilités de pluie étaient vraiment très faibles selon nos informations et on est donc parti avec des pneus durs. Cela s’est joué à très peu car les pilotes nous ont dit que 5 mn avant de prendre le départ de l’ES2 il ne pleuvait pas. Il est tombé finalement pas mal d’eau puisque sur la fin il y avait même des risques d’aquaplanage’’

Dans Moselland, l‘ES3, longue de 19.92 Km, scratch pour la DS3 de Loeb.  Trois spéciales et trois vainqueurs différents donc !

Loeb qui lâchait :

‘’ Nous avions choisi les pneus en fonction l’ES2. Si j’avais été en « dur » alors qu’il pleuvait, j’aurais perdu le rallye. Là dans cette ES3, je suis plutôt surpris. C’était tout sec. Avec les « tendre » ça allait plutôt bien.‘’ 

Il gagne avec 4’’ sur Hirvonen et sa Ford. Suivent, Ogier, à 5’’7, la MINI de Sordo, à 6’’7 et la DS3 de Petter Solberg, à 9’’6.  La seconde MINI de Kris Meeke, est à 11’’9.

Latvala, victime d’une crevaison, perd énormément  de temps : 1’23’’.

Il racontait au point stop :

‘’Les épreuves asphalte sont comme cela. Parfois, cela débute bien et puis ensuite cela se gâte. Nous avons eu une crevaison sur la partie terre.’’

Au général provisoire, nouveau changement de leader, Loeb devançant désormais  Ogier de 4’’4 et Hirvonen de  35’’2. Dani Sordo est à 55’’6. Petter Solberg, pointe à 1’16’’8 et Latvala, à 2’00’’8

En début d’après-midi, seconde partie de cette 1ère journée avec les trois spéciales matinales à parcourir à nouveau.

Départ de l’ES4 , celle de Ruwertal –Fell et ses 24.18 Km.

Loeb, le 1er à s’être élancé qui déclare :

‘’J’ai attaqué très fort. J’ai nettoyé la route. J’ai devais prendre des risques pour faire ce chrono. Mais ce n’est pas assez. Ce n’était pas facile.’’

Quelques minutes plus tard, Ogier se pointe.  Et son temps tombe : 13’50’’3. 3’’5  plus rapide que son équipier. Superbe doublé des DS3.

Il explique :

‘’Je suis content car la roue était sale mais j’ai attaqué. C’est bien de reprendre du temps après en avoir perdu dans la dernière ce matin. ‘’

Ce matin, lors du 1er passage, Latvala, le vainqueur avait parcouru la distance,  en 13’57’4

Mais, le Champion du monde, ‘’ Kaiser ‘’ de ce Rallye d’Allemagne qu’il n’a jamais perdu depuis son inscription au calendrier en 2002, reste tout de même en tête pour 0’’9 !

Hirvonen lui, concède 29’’ et ce à cause d’une erreur. Sa Ford a touché un mur, endommageant une suspension !

Les MINI de Kris Meeke (photo) et de Dani Sordo, arrachent les 3ème  et 4ème temps, à 13’’6 et 15’’9, d’Ogier. Petter Solberg, suit, à 16’’3. Puis, on note la belle pef de Kimi Raikkonen, 6ème à 22’’2, d’Otsberg, à 24’’2. La Ford d’Hirvonen est à 29’’.

Quant à notre pilote FFSA, Pierre Campana. Bien navigué par Sabrina de Castelli, il apparait à une très belle 14ème place, à 41’’ devant l’espoir Estonien Ott Tanak qui pilote lui une Ford Fiesta !

Le protégé d’Ange Pasquali, prend au fil des kilomètres ses marques.

Et, direz-vous, ou est Latvala ?

… 25ème.

Le premier leader, se plaint de son moteur qui tourne sur 3 cylindres

Donc loin, très loin, à 1’11’’7. Pour Lui, la victoire finale, il faut l’oublier car onzième du provisoire, il accuse  tout simplement… 3’9’’ de retard sur le leader, Ogier.

Un gouffre…

L’ES5, entre Grafschaft  et Veldenz  sur 22,47 km, est remportée par Seb Loeb et sa DS3, en 12’51’’5. Ogier est à 4’’7 et Hirvonen, à 7’’9.  Ce matin, Seb avait été crédité de 13’19’’7 et Ogier le plus rapide de 13’18’9.

Le Gapençais tente de comprendre :

‘’J’ai fait des erreurs, de petites erreurs d’accord mais qui coûtent du temps. La 2e place ? Ce n’est pas bon.’’

Petter Solberg est à 16’’3. Et, Henning (photo) son frère, à 17’’7. Entre les deux Norvégiens, apparait la MINI de Sordo à 17’’1. Mads Otsberg, perd lui, 26’’4.

Ce dernier lâche :

« C’était bien plus sec que  ce matin, même s’il restait quelques plaques d’humidité. »  

La DS3 de Kimi Raikkonen (photo), pointe  à 33’’7. La Ford de Mathew Wilson est à 35’’4. Et, Latvala, à 1’10’’ 4 et qui connait encore des ennuis moteur avec sa Ford

‘’ Je rencontre toujours des problèmes moteurs. Électriques ou mécaniques ? Je ne sais pas.’’

La 6ème et ultime spéciale au menu du jour revient encore à Loeb !

Sur les 19.92 Km de Moselland, il grignote encore 1’’8 face à Ogier, ayant couvert la distance en 12’01’9 contre 12’03’’7.

Du coup ce soir, au général, c’est bien lui qui demeure leader avec 7’’9 sur le Gapençais.

Le 3ème chrono de cette spéciale revient à la Ford de Mikko Hirvonen qui concède 9’’8 et assure sa 3ème place au général, pointant à 1’18 »4, derrière les deux DS3.

Suivent sur cette spéciale, Petter Solberg, à 13’’9. Les MINI de Kris Meeke et Dani Sordo qui pointent ex æquo, à 15’’2. Kimi Raikkonen, à 26’’. Mads Otsberg (photo), à 28’’8.

Au classement provisoire, récapitulons.

En tête, la DS3de Seb Loeb, en 1h18’21 »4. Ogier est à 7 »4. Hirvonen, à 1’18 »4. Dani Sordo est lui à, 1’40 »3. Kris Meeke est, à 1’57 »6. Petter Solberg, etant lui à 1’59 »8. Henning Soberg, est à 3’22 »1. Kimi Raikkonen, à 3’25 »1

Quant à Jari Matti Latvala, il se retrouve ce soir … tout simplement douzième à 6’10 »6

 

L’espoir Pierre Campana (photo) finit la journée au 22ème rang, à 7’18 »8. Sa mission de ramener la voiture à bon port, est parfaitement remplie

Loeb leader, qui ce soir, déclare :

 » Ce fut une bonne 1ère  journée pour moi. J’ai attaqué dur car Ogier attaque partout. Ce n’est pas facile de faire la différence avec lui, mais il y a un gros écart avec les suivants. Il va falloir voir ce soir… C’est en tout cas déjà très bon pour le championnat Constructeurs. »

Gilles Gaignault

Photos : Jo Lillini – André Limbourg

Sport WRC

About Author

gilles