F1 : RUBENS BARRICHELLO SUR LE POINT DE QUITTER WILLIAMS

 

Si l’on en croit en cette période estivale, les bruits alarmistes et autres rumeurs en provenance du lointain Brésil,  et notamment l’information publiée ce jour par le très sérieux quotidien   Estado de Sao Paulo, la rumeur selon laquelle Rubens Barrichello quitterait l’équipe Williams à la fin de la saison 2011, sont bel et bien fondées

Le journal allant même jusqu’à prédire tout simplement la fin de carrière en F1 pur Rubinho !!!

Et, d’en expliquer les raisons

Tout d’abord, l’absence de véritables moyens financiers pour faire progresser et évoluer la monoplace, ces éternels et récurrents problèmes, affectant, annuellement et depuis de trop nombreuses années, le développement technique

Et même si en 2012, Williams disposera à nouveau du moteur Renault, lequel fit sa gloire et sa fortune à la fin des années 90 avec une multitude de titres mondiaux, l’écurie Williams Renault, se couvrant de gloire avec quatre titres de Champion du monde des pilotes (1992-1993-1996-1997)  et cinq couronnes mondiales des constructeurs obtenus en 1992-1993-1994-1996 et 1997.

Le premier sacré étant le Britannique Nigel Mansell en 1992, suivi d’Alain Prost, un an plus tard et le dernier, le Canadien, Jacques Villeneuve en 1997 et ce après que Damon Hill, eut été sacré un an plus tôt.

Les temps ont bien changés…

Et l’équipe de Sir Franck Williams, n’est malheureusement plus que l’ombre de ce qu’elle fut jadis, autrefois, au siècle passé !!!

Du coup, Sir Franck va devoir trouver des sous, beaucoup d’argent pour financer tout ou partie de ce moteur Renault…

Et par conséquent, dénicher soit de généreux partenaires, chose qui est loin d’être facile, en ces jours de conjoncture économique difficiles.

Soit, recruter un jeune pilote talentueux et surtout soutenu financièrement !

D’où l’annonce, malheureusement faite à Rubens, du non renouvellement de son bon contrat de pilote chevronné et très expérimenté et précieux en ces temps de vache maigre…

Rubens état gentiment poussé vers la sortie…

C’est la raison pour laquelle, plusieurs noms commencent déjà à circuler et avec insistance.

Parmi les pilotes cités et mentionnés, citons le nom de Jules Bianchi et aussi de Romain Grosjean

Deux pilotes qui auraient l’avantage de bénéficier de soutiens financiers.

Bianchi, actuel pilote en GP2, étant membre de la très respectable et prestigieuse Académie Ferrari. Laquelle dispose de moyens fournis par ses généreux sponsors en GP pour aider à l’épanouissement de ses ‘’ jeunes ‘’ académiciens et les pousser vers la Formule 1

Grosjean, l’étant lui par Gérard Lopez, le patron de l’équipe Renault également à la tête de Genii Capital et de sa structure sportive Gravity.

Mais ? d’autres noms circulent…

Comme ceux de l’espoir britannique Sam Bird.

Ce jeune anglais est particulièrement apprécié et il a testé la Mercedes et même si dernièrement cette saison,  ses performances en GP2 ne sont pas particulièrement brillantes    il disposerait dit-on des fonds nécessaires pour accompagner son arrivée en F1.

Enfin, un autre espoir apparait comme candidat possible

Il s’agit du jeune monégasque Stephan Coletti, actuellement en GP2 et qui ne manque pas de moyens, si l’on en croit certains patrons d’équipes…

Bref, Rubens aura fort à faire s’il veut conserver son baquet !

Mais, au fond à ,  il est peut-être enfin venu le temps pour Rubinho  de raccrocher.

Lui qui cette saison dispute sa 21ème année de GP. Laquelle a débuté le 14 mars 1993 sur le circuit de Kyalali à l’occasion du Grand Prix d’Afrique du sud

Depuis, Barrichello compte onze victoires, 8 podiums et 14 poles. Sans oublier, 17 records du tour

Son meilleur classement au Championnat du monde étant deux secondes places en 2002 et 2004 avec la Scuderia Ferrari et une 3ème en 2009 avec la Brawn GP

Christian Colinet

Photos : Bernard Asset – Bernard  Bakalian  – Teams

F1 Sport

About Author

gilles