RALLYE DU BRESIL : GROSSE FRAYEUR POUR DAVID CASTEU QUI CHUTE FORT

 

Au Rallye dos Sertoes au Brésil et lors de la 6ème étape entre Lizarda et Maratona, le Français David Casteu, s’est fait une grosse frayeur, une énorme chaleur !

David raconte, à l’arrivée de l’étape marathon, lundi soir à l’hôpital de Maratona, ville d’arrivée de cette 6ème étape, qu’il a réussi à regagner au courage.

‘’ Je suis tombé très, très fort ‘’

Et le niçois de poursuivre :

‘’  Hier soir dimanche, j’avais une petite fuite d’huile et je me suis focalisé dessus ce matin en partant. Je m’en veux car je n’ai pas fait attention à mon pneu arrière. Au km 10, j’ai franchi une petite marche comme j’en franchis des centaines… Mais la roue arrière a tapé et le pneu a été déjanté. J’étais à 130-140 km/h, j’ai fait un vol plané!!! Je me suis relevé. J’avais les mêmes sensations que lors de ma chute au Dakar. J’ai un gros hématome au ventre, des douleurs partout ‘’

Il enchaine :

‘’  J’ai relevé la moto, repris la piste. Je ne comprenais pas ma chute. Il était 6 heures et demi du matin. J’ai fait 460 km à 30-40 km/h. J’ai failli arrêter dix fois, mais je voulais arriver au bout. Et j’y suis arrivé ‘’ .

En poursuivant, David a encore une fois, donné une grande leçon de ténacité.

 

Hospitalisé dès son arrivée, David ne savait pas s’il reprendrait le guidon ce mardi matin :

‘’ Je vais passer des radios à l’hôpital. On verra tout à l’heure, j’ai très mal au bas du dos ‘’ .

Et de se remémorer son accident :

‘’  J’ai volé très haut… Merci aux protections Kenny ! Mais ce fut une sacrée grosse-grosse chute ! ‘’ .

De son côté, Cyril Despres poursuit sa remontée dans le haut du classement

‘’ J’ai continué à me battre pour me rapprocher de la tête aujourd’hui. L’étape s’est bien passée et je suis toujours au contact des leaders. C’était l’étape la plus rapide du Rallye aujourd’hui et je pense que j’aurais pu la gagner avec un peu plus de chance. Lors de la spéciale je suis arrivé à un endroit avec des quantités de vaches, elles étaient partout, il y en avait à chaque virage. Pour les éviter, j’ai pris une route différente, mais je me suis perdu, ce qui m’a obligé à faire demi-tour. Je me suis remis dans le droit chemin pour revenir là où il y avait plein de vaches. Tout cela m’a fait perdre un peu de temps.’’

Et il précise :

‘’ En voyant toutes ces vaches, cela m’a rappelé le barbecue surprise mis en place par les organisateurs pour les participants au camp l’autre soir. La viande était incroyablement bonne et j’ai gouté tout ce qu’ils ont mis sur le feu. Ce barbecue m’a encore plus déterminé à attaquer ! Je suis chaque jour impressionné par les autres pilotes contre qui je cours ici au Brésil. Je pense que demain sera une belle opportunité pour moi de prendre la tête. ‘’

Cyril ajoute :

‘’ Nous entrons maintenant dans la seconde partie du Rallye Dos Sertoes et je m’attends à trouver quelques espaces plus ouverts. Nous allons aussi traverser quelques sections de sable qui sera un gros avantage pour moi et ma moto de désert. J’ai perdu un temps précieux lors des quatre premiers jours avec les étapes très techniques. Il n’a pas été facile de garder le rythme des leaders et des petits problèmes quotidiens ont rendu le travail encore plus difficile. Je compte sur ces prochains jours pour me replacer au général.’’

Ce mardi 16 août, la 7ème  étape emmènera les concurrents de Balsas à Barra do Corda et sera longue de 322 km avec une spéciale de 306 km.

Jean Pierre Aujoulet

Photos : Teams

Motocross Sport

About Author

gilles