ISDE : FRANCE ET FRANCE, HIP! HIP!! HIP!!!

DEUX ÉQUIPES, DEUX VICTOIRES

A l’image d’Alexandre Qeyreyre (photo ci-dessus), les deux équipes de France engagées dans ce Championnat du Monde d’Enduro par équipes, les Juniors et les Femmes, ont gagné.

Et il a fallu qu’ils/elles se battent comme des lions/lionnes, pour l’emporter sur un terrain pas du du tout fait pour eux/elles.

Superbe!

DES JUNIORS SURVOLTÉS!

Un enduro c’est comme un rallye. Il ya des parcours de liaison de l’ordre de 300 km par jour, avec des temps de passage très difficiles à respecter, puis des épreuves spéciales, où seul le chrono parle.

Nous avons déjà écrit que ce terrain sablonno-vasouillardo-merdeux (beau au demeurant…) typique de cette région du nord de l’Europe, ce terrain miné était donc fait pour les scandinaves et autres barbares vikings.

Pour les autres, en théorie, y avait juste à regarder passer les Nor-Men (littéralement Hommes du Nord, qui donneront leur nom aux… Normands, quand ils auront obtenu ce territoire du Roi de France).

Faire de la moto ici pour un non-initié, c’est comme faire manger des escargots ou des cuisses de grenouille à un amerloque! Il le fera parce qu’il est poli…

Justement, en sport de haut niveau, faut pas être poli.

Faut atomiser, se rappeler la loi de la vie…

« Moi quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite… j’disperse… et j’ventile…. Aux quat’coins de Kotka-Hamina on va les r’trouver, éparpillés par petits bouts façon puzzle… » (Et merci Audiard et Blier…)

 

Benoït Fortunato

En junior, les intouchables Finnois sont allés au tapis le premier jour, perdant deux pilotes.

Alors, c’était facile alors?

Queue Dalle!

Il ya avait encore les 13 autres pays et surtout les Suédois!

Dans le genre viking faisant peu le détail dans le massacre, pas mal les Blå-Gul! (Les Bleu et jaune, prononcer « blau gulle »).

Et au premier soir, et les jours suivants, les Suédois sont bien en tête.

Et puis, galvanisés par les filles qui elles, tapent les Finnoises depuis le premier jour, les Juniors Français s’accrochent à ce terrain pourri, grattent les secondes, et prennent la tête du classement général.

Qu’il faudra encore tenir jusqu’au samedi!

Et ça tient.

Voilà, les Juniors français sont Champions du Monde!!!!

Benoît Fortunato (Yamaha 250), Alexandre Queyreyre (Yamaha 450), Mathias bellibno (Husaberg 450) et Romain Dumontier (Yamaha 250, photo ci-dessous) peuvent rentrer la tête haute, légitimes descendants des Peterhansel, Lalay, Charbonnier, Morales, Fretigné, Esquirol…

Les jeunes… Cha-peau!

Et, surtout respect, Messieurs.

Absolument, R E S P E C T !!!!!!!

 

Résultat Trophée Juniors:

1 France. 2. Suède à 13’13 ». 3. Grande Bretagne à 17’43 ». Quatorze classés.

 

FEMMES DE FRANCE…

Nos trois pilotes (pilotesses ça le fait pas, piloteuses c’est moyen, pilotrices c’est nul)  avaient un lourd défi à relever.

La France catégorie Femmes  est en effet  Championne du Monde depuis trois années consécutives. Et aller gagner en terre scandinave, bonjour l’impossible!

En plus, il ya eu des blessées de dernière heure et deux pilotes vont étrenner ici leur statut international.

Voici donc les héroïnes. (Photo ci-dessus).

Ludivine Puy (No 301, Moto Gas Gas 300), déjà membre de l’Équipe Championne du Monde, en en 2010, 2009 et 2008.

Blandine Dufrene (Numéro 401, Gas Gas 250)

Juliette Berrez ( No 501, TM 125).

Bien sûr, on compte sur Ludivine pour mener le trio… et arrive le drame, ce qui aurait pu être le drame.

La jeune femme se blesse au pied. On doit lui ôter l’ongle de l’orteil gauche.

Lecteur, si tu fais de la moto, tu vas tout de suite piger le drame.

Le sélecteur. pour passer en première, on appuie… Ensuite, pour monter les vitesses, on passe le bout du pied sous le sélecteur et on le soulève…

On apprend aussi à lever les vitesses avec le talon mais c’est justement comme cela que le pied reste coincé en dessous et que l’on s’arrache un peu tout, muscles compris…

En dehors du sélecteur, on imagine que pour passer dans des ornières de sable profondes d’un mètre, il faut s’en servir des pieds!

Bon. Ce que je n’imagine pas en revanche, c’est que l’on puisse faire ça avec un ongle à vif.

Une vraie torture, même si celle-là est consentie! Bon, comme dirait un de mes potes de Carcassonne « C’est quand même un coup à trouver la vie dégueulasse! »

Ludivine, alias Lulu pour les aficionados, s’accroche, hurle probablement de temps en temps, c’est un excellent anti-douleur.

Il lui arrive même de gagner des spéciales!

Ludivine a gagné le Dakar en catégorie Féminine, de même que le Trèfle Lozèrien, deux épreuves majeures où l’on apprend à souffrir. Alors, on va pas se laisser em… par du c.. de sable!

Chaque jour, car les femmes de France seront en tête du général du lundi au samedi, chaque jour les Finnoises voient s’éloigner l’Équipe de France.

Car les deux autres filles, bien que peu habituées des grandes compétitions internationales (ci-dessus Juliette Berrez) ne s’en laissent pas compter!

Voilà comment dans ce coin (très!) perdu de la lointaine Finlande, trois nanas se sont transformées en mousquetaires invincibles.

Hip! Hip! Hip! Hourra!

Résultat Catégorie Femmes:

1 France. 2. Finlande à 1h12′. 3. Australie à 6h04′. 5 équipes classées.

 

TROPHÉE: LA HONTE !!!!!!!!!!!!!

 

Il ya une autre épreuve, la plus prestigieuse d’ailleurs, le Trophée.

Où les meilleurs pilotes de chaque pays vont glaner des honneurs absolus. La France a gagné ce Trophée,  en 2008, 2009 et 2010. Nous étions donc absolument favoris et équipe à battre.

Officiellement, faute de disponibilité des pilotes,et des teams,  la France n’est pas venue en Finlande.

Impensable!  Oui, IMPENSABLE... Une vraie honte pour nos meilleurs représentants.

On vous donne quand même les résultats.

1. Finlande. 2. Espagne à 30’42 ». 3. USA à 54’23 ». 17 équipes classées.

Perso, j’ai beaucoup de mal à imaginer qu’un pilote de haut niveau ne soit pas … disponible pour un Championnat du Monde.

Sauf en cas de blessure, être Champion et ne pas être disponible, ça ne va pas ensemble. En tous cas dans mon monde. celui dans lequel je m’éclate depuis plus de trente ans.

J’enquête, c’est promis

CAR, CETTE AFFAIRE  LAMENTABLE, NE DOIT PAS EN RESTER LA…

A notre fédé de prendre ses responsabilités

 

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photos : EEAT

 

Motocross Sport

About Author

jeanlouis