WRC : PREMIER ROULAGE POUR PIERRE CAMPANA AVEC LA MINI, A ALES

  

Ange Pasquali, son mentor, après nous avoir annoncé la bonne nouvelle en début de semaine, concernant la nouvelle monture de son protégé, le jeune espoir Pierre Campana, nous a joint pour nous faire part des premières impressions du Champion Corse. E

t ce depuis le pole mécanique d’Alés dans l’Hérault ou Campana a pour la toute 1ère fois pu se glisser dans le baquet de la dernière née des WRC, la magnifique et déjà très prometteuse Mini.

Bolide que le tandem Pierre Campana-Sabrina de Castelli aura la chance et le privilége de mener dans deux manches du Championnat du mobnde des Rallyes WRC.

Lors du Rallye d’Allemagne pour commencer et prévu du 18 au 21 aout. Ensuite, à l’occasion de la manche française de ce mondial, le Rallye d’Alsace qui se disputera, lui ,du 30 septembtre au 2 octobre.

Jusqu’à ce jour, Campana n’avait jamais piloté de WRC, se contentant de sa Clio R3 puis tout récemment chez lui au Tour de Corse pour l’épreuve comptant pour le Championnat IRC, il avait eu le privilége de se voir confier une Peugeot 207 S2000

 Avec laquelle, il obtenait une magnifique 4ème place à l’arrivée à Ajaccio

 Soutenu par la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) et par le Team Drive Pro de François Padrona, Campana va donc franchir une étape.

Afin de se présenter dans les meilleures dispositions, plusieurs séances de roulage lui ont été proposées et offertes. Dont la toute 1ère sur le circuit terre du pole mécanique d’Alès.

 Cette journée découverte terminée, Pierre et Ange, nous ont résumés ce ‘’ déverminage ‘’

A tout Seigneur, tout honneur, la parole au pilote :

‘’ Je découvre tout à la fois. L’équipe, la voiture, le tracé. Le but avec ces deux rallyes WRC est avant tout de les terminer. Je dois parcourir le maximum de kilomètres pour bien m’habituer au pilotage d’un tel petit monstre.’’

Ange Pasquali, l’homme sage, l’interrompt :

 ‘‘ Il n’est pas question de bruler les étapes. De toutes les façons, cela n’est pas dans son tempérament. On a pu le constater récemment lors du Tour de Corse ’’

Le citoyen natif de Corte, poursuit :

‘’ C’était la toute 1ère fois ici à Alés ou je conduisais une voiture de course avec un moteur turbo. Et, je reconnais que cette séance m’a paru facile.’’

Désormais, Pierre Campana va se rendre en Angleterre ou il pilotera pour la 1ère fois en compétition son petit bolide.

Et ce dés la semaine prochaine, à l’occasion du Mémorial  organisé en hommage au regretté Richard Burns.

Là, il y retrouvera les deux pilotes habituels de l’équipe Mini, l’Espagnol Dani Sordo et l’Irlandais Kris Meeke. Lesquels pourront assurément lui prodiguer uelques précieux conseils.

Avant que de rejoindre Trèves ou à partir du 18 aout, il se retrouvera cette fois, dans le grand bain du Championnat du monde !

Qui l’eut cru, il y a seulement encore quelques jours avant que le choix de la FFSA, ne le retienne pour défendre les couleurs de l’équipe de France Rallye.

Celle qui par le passé, à, entre autres, lancé quelques espoirs ayant noms … Sébastien Loeb ou Sébastien Ogier !

C’est dire si ce volant de ‘’ pigiste ‘’ mais de luxe, peut assurément, lui ouvrir de belles portes pour son futur

Bien conseillé, bien soutenu et bien entouré, Pierre Campana, a ENFIN, la chance de sa vie entre ses mains.

Le connaissant depuis ses débuts dans le Trophée Suzuki, on peut être certain que ce garçon à le talent qui ne demande qu’à s’exprimer et la tête bien sur les épaules

Il ne lui manquait que l’occasion, de pouvoir le démontrer au plus haut niveau.

C’est désormais chose faite.

A lui de savoir, ne pas la gâcher !

Forza Campana…

Gilles Gaignault

Photos : Eric Regouby

Rallyes WRC

About Author

gilles