F1 : RETOUR DE FLAVIO BRIATORE … ET CHEZ FERRARI ?

  

 

On le sait tous, en Formule 1, TOUT, oui absolument TOUT est possible !

C’est la raison pour laquelle l ‘information qui circule ce mardi en Espagne, est à prendre non pas à la rigolade et à la dérision mais bel et bien au sérieux.

Tout ce qu’il y a de plus sérieux…

De quoi s’agit-il ?

Tout simplement du retour d’un certain … Flavio Briatore aux affaires !

En effet, si l’on en croit, un interview que l’ancien patron de l’écurie Renault en GP, a accordé à une radio Espagnole (Onda Cero), il n’est pas impossible que Briatore reprenne très prochainement du service !!!

Pourtant, Flavio Briatore que d’aucuns destinaient à reprendre le role détenu par le grand manitou et grand argentier des GP, Bernie Ecclstone,  avait en son temps juré ses grands dieux qu’on ne l’y reprendrait pas et ce après la révélation du scandale du « Singapourgate » au cours duquel Nelsinho Piquer Junior, avait le dimanche 28 septembre 2008, volontairement jeté sa monoplace dans le mur afin de favoriser le succès de son équipier Fernando Alonso

Banni par la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) jusqu’en 2012 pour avoir ‘’obligé’’ et ‘’contraint’’ son second pilote, le jeune Brésilien Nelson Jr Piquet, de jeter sa monoplace dans un mur au cours de ce GP de Singapour 2008 et ce afin de favoriser son coéquipier chez Renault, Fernando Alonso,  lui permettre de triompher, le manager italien avait donc été &écarté des Grands Prix et du milieu de la F1

Mais cette lourde décision ne l’a nullement empêché de demeurer inactif depuis sa mise à l’écart, à la suite de décisions de justice, en septembre 2009.

Effectivement, le tout puissant homme d’affaires  a secrètement conservé un rôle dans les paddocks, en continuant de gérer les carrières de  ses deux protégés, l’Australien Mark Webber et l’Espagnol Fernando Alonso, dont il est demeuré le manager.

La saison dernière, le ‘’ pestiféré ‘’ avait d’ailleurs et aux yeux de tous, été invité par le Président de la Scuderia Ferrari, Luca Cordero di Montezemolo à venir dans le stand Ferrari pour suivre son ‘’ poulain ‘’ leader de l’équipe de Maranello

Officiellement ‘’ interdit d’activité ‘’ sur les GP , Briatore passe a vie entre son luxueux Yacht, le  fabuleux Force Blue- enregistré tout de même dans un paradis fiscal en l’occurence les trés attrayantes Iles Cayman –   sa propriété en Sardaigne sur la Costa Smeralda et son fabuleux ranch au Kenya.

Une vie de nanti, certes mais selon son entourage, Flavio commence à trouver le temps long et s’ennui…

Lui incroyablement laisse entendre :

 « Je suis un supporter de Ferrari, et dans la vie tout peut arriver… »

Alors que lorsqu’il officiait chez Benetton puis chez Renault, il désignait bien volontiers le Team Ferrari comme son réel ennemi !!!!

Ainsi va la vie, la roue tourne.

Car la vie se révèle parfois une roue à aubes !!!

Il est vrai que son premier ‘’ jockey ‘’ Alonso roule depuis deux saisons dans le baquet d’une… Rosso.

Ceci explique très probablement cela !

Or ce n’est un secret pour personne, l’Espagnol, double Champion du monde en 2005 et 2006 sous la coupe de Briatore, commence à grogner et à trouver le temps long chez Ferrari ou il se donne à fond sans que les performances soient du niveau de ce qu’il en attend

C’est la raison pour laquelle, les propos tenus par son ‘’mentor ‘’ Flavio Briatore alimentent les spéculations sur la reconduction du  fameux duo de choc ‘’ Alonso-Briatore ‘’ aux commandes de la  Scuderia !

A l’imae de ce que fut par le passé à Maranello, l’inoubliable tandem ‘’ Schumacher – Todt ‘’

On sait que Fernado est sous contrat avec la Scuderia jusqu’en 2016

Vu les résultats sportifs jugés décevants des monoplaces Rosso, Stefano Domenicali, patron de la Gestion sportive de l’équipe Ferrari, serait dit’ on, dans le collimateur du ‘’ Capo ‘’  Luca Cordero di Montezemolo

Lequel pressé par Alonso tient à obtenir au plus vite de bien meilleurs résultats pour son pilote.

Ce qui signifie des victoires à la pelle assorties de titres mondiaux.

Alors ?

Flavio Briatore, 61 ans, de retour aux affaires chez Ferrari !

Cela n’a curieusement rien d’impossible car Ferrari dispose de tous les moyens à la fois pour faire appel à ses services mais également pour l’imposer au pouvoir sportif, si d’aventure, une querelle à ce sujet venait à éclater !

Pour l’heure en ce milieu de saison 2011, il est encore un peu tôt pour l’envisager sérieusement.

Mais dans un proche avenir, en vu de la saison 2013 ou sa radiation sera expié, cette arrivée de Flavio Briatore à la direction de Ferrari, n’a rien, absolument rien, d’utopique.

Gilles Gaignault

Photos : Bernard Bakalian – Teams

F1 Monoplaces

About Author

gilles