IMMATRICULATION : BAISSE DES VENTES EN JUILLET MAIS DE 5,9% SEULEMENT !

Les immatriculations de voitures neuves en France ont fléchi de 5,9% sur un an, par rapport à juillet 2010.
Cette baisse atteint 7% pour PSA et 12,4% pour le groupe Renault, lequel se retrouve curieusement plombé par sa filiale Dacia, dont les ventes ont été incroyablement divisées par deux.

159.945 voitures neuves ont été immatriculées en juillet en France.

Un nombre inférieur de 5,9% à celui de juillet 2010, selon les chiffres fourni par le CFCA (Comité français des constructeurs automobiles), dévoilés ce lundi 1er aout.

Le comité précise cependant qu’à nombre de jours ouvrés comparables, le marché aurait été stable sur un an (+0,2%).

C’est donc le quatrième mois consécutif de repli des ventes par rapport au même mois un an auparavant. Une baisse attendu et constaté depuis la fin de ‘’la prime à la casse’’, laquelle  avait nettement forcément fortement poussé les ventes jusqu’au 31 décembre dernier.

Le repli du marché français semble malgré tout devoir se ralentir, puisqu’en juin, il s’était contracté de 12,6%.

La situation demeure d’ailleurs très inégale selon les contructeurs dans les concessions en France.

Au mois de juillet, le Groupe Renault voit le nombre de ses immatriculations baisser de 12,4% sur un an  car on le répète incroyablement plombées essentiellement par sa marque Dacia Laquelle a vendu deux fois moins de voitures qu’en juillet 2010.

Les différents modéles de la marque au losange, en revanche eux , parviennent à limiter l’érosion de leurs immatriculations à 2,7%.
Chez PSA, la baisse du nombre des immatriculations de voitures neuves en juillet atteint 7% sur un an. Cette érosion est quasiment de même niveau entre ses deux marques, Citroën (-6,4%) et Peugeot (-7,5%).
c
Les constructeurs étrangers ont de leur côté, connu des fortunes diverses en juillet sur le marché français.

Les groupes allemands BMW (+13,5%) et Volkswagen (+7%) enregistrent notamment de meilleures ventes que sur la même période il y a un an.
Pour le Groupe Japonais Nissan, partenaire de Renault, l’essor des immatriculations atteint même … 26,4%.

Une sacrée performance  .

En revanche, le mois de juillet 2011 s’avère un très mauvais cru pour  l’autre firme nippone  Toyota (-6,5%), pour l’Allemand Mercedes (-16,2%),  pour l’Italien Fiat (-22,8%) et surtout pour l’Américain Ford (-17,8%).

Alors que les immatriculations des voitures de l’autre géant US, General Motors (+3,4%) et du Coréen Hyundai (+0,8%) ressortent à peu près au même niveau qu’en juillet 2010

 

Finalement et au cours des sept premiers mois de l’année 2011, le marché  domestique Français de l’automobile se montre plutôt stable par rapport à la période janvier-juillet 2010 (-0,2%).

Pour PSA, le nombre de voitures immatriculées s’est même amélioré de 1,7% sur un an.

En revanche, le bilan depuis janvier reste toujours périlleux pour le Groupe Renault car il  affiche 12,2% d’immatriculations de moins que sur la même époque l’an dernier.

Christian Colinet
Photos : Constructeur

Sport

About Author

gilles