RALLYE DE FINLANDE : SEBASTIEN LOEB S’ECHAPPE !!!

 

Au terme d’une étape très disputée vendredi, Sébastien Loeb et Daniel Elena restaient en tête du Rallye de Finlande.

Ils devançaient de 1’’6 leurs équipiers Sébastien Ogier et Julien Ingrassia.

La très longue dernière journée nous promettait donc un final épique entre les deux pilotes du Team Citroën et le Finlandais Jari-Matti Latvala, tous décidés à remporter l’un des rallyes les plus emblématiques du Championnat du Monde des Rallyes WRC.

Dés l’attaque ce samedi matin de cette très longue dernière journée (11 spéciales), Sébastien Loeb prouve que bien  »qu’ouvreur-balayeur’’, il faudra compter sur lui pour la victoire finale.

On ne laisse pas de côté dans les pronostics un pilote de sa trempe inamovible Champion du monde depuis 2004 et qui malgré son impressionnant palmarès d’une part et d’autre part aussi parfois le poids des ans et peut-être aussi parfois la lassitude, entend bien prouver et démontrer qu’il est toujours LE leader de la discipline.

Dés l’entame lors de l’ES12 , celle de Leustu 1, longue de  21.35 Km, la réponse nous est fournie.

D’entrée, le meilleur chrono es à mettre à l’actif de … Loeb !

En 10’13’’1, il laisse l’autre Seb à 6’’4. Le revenant Hirvonen qui continue son impressionnante remontée est à 8’’3.

 

Quant au ‘’ danger ‘’ Latvala (photo), lui il concède d’entrée 10’’7 !

Au général, les positions sont donc renforcées pour l’Alsacien.

Ogier pointe à 7’’9 et Latvala lui à 13’’3

Dans la suivante, (Surkee 1 – 14.66 Km), Loeb poursuit.

Il reprend 1’’6 à ses deux poursuivants Ogier et Latvala et 1’’9 à Mikko Hirvonen.

Portant ainsi son avance à 9’’5 et 14’’9 au général provisoire.

 

Au cours de l’ES14, seul Hirvonen parvient à le devancer mais d’un rien ! Profitant parfaitement d’une piste devenue plus sablonneuse et de parties techniques en sous bois

En 6’1’’9, il lui chipe une infime petite seconde. Mais Loeb en grappille de nouveau 1’’1 face à son équipier et 2’’5 pour l’autre pilote Ford, Latvala

Cela sent bon…

Au général provisoire, il possède désormais 10’’6 et 17’’4 sur les deux dangers que représentaient au départ ce matin, Ogier et Latvala !!!

L’ES15 (Jukojärvi 1 – 14.32 Km) voit à nouveau Hirvonen (photos) l’emporter en 7’7’’6. Ogier cède 2’’9, Loeb 3’’6 et Latvala 4’’3

Du coup au classement provisoire, Loeb continue de mener possédant 9’’9 et 18’’1 sur l’autre Seb et la menace Ford que représente Latvala

 

Hirvonen poursuit sa démonstration en gagnant encore l’ES16 (Isojärvi 1 – 4.85 Km) ou il devance Loeb impérial face à ses ‘’ chasseurs ‘’ de 1’’1.

Henning Solberg et sa Ford sont à 1’’5. La Mini de Dani Sordo est à 1’’7. Suivent Ogier, 5ème  à 2’’, Mats Ostberg à 2’’8, Latvala à 3’’ et Petter Solberg, le 4ème du général à 4’’9

Au général en cette mi-journée et après le premier passage dans les cinq spéciales, justement Loeb compte 10’’8 sur Ogier et 20’’ sur Latvala.

Petter Solberg accuse lui un retard de 1’12’’, Ostberg 1’27’’1 et Hirvonen,1’33’’2.

Pointent ensuite parmi le Top 10, Dani Sordo à 2’11’’2, Henning Solberg à 2’58’’, Kimi Raikkonen à 3’2’’6 et la Mini de Kris Meeke à 3’12’’1

 

 

Comme on le constate, Loeb a rappelé si besoin en était que c’était encore et toujours lui le ‘’ patron ‘’.

L’intouchable tôlier et qu’il comptait bien gagner pour la seconde fois ce Rallye habituellement dominé depuis sa création par les pilotes nordiques (Finlandais-Suédois-Norvégien) à deux exception prêt.

Seuls, Didier Auriol un autre Français en 1992 et lui en 2008, les ayant battus à la régulière

Au vu de sa prestation matinale, sur que ses deux plus sérieux adversaires pour la victoire, Ogier (photo) et Latvala en auront pris un coup au moral…

 

L’heureux mais mérité leader, au moment de rentrer au parc d’assistance, lâchait :

« Ce fut vraiment une super matinée. Nous étions à bloc partout. Il fallait profiter de conditions légèrement humides pour essayer de creuser l’écart. Cet après-midi, les routes devraient être plus sèches avec la présence de rails. Ce pourrait être encore plus difficile. »

Deuxième, Sébastien Ogier ne parvenait pas à suivre le rythme de Sébastien Loeb durant cette première boucle mais il accentuait  néanmoins son avantage sur Jari-Matti Latvala.

« Le bilan n’est pas trop mauvais mais ce n’est pas parfait. J’ai fait quelques petites erreurs qui nous ont coûté une poignée de secondes. Sébastien Loeb était difficile à suivre ce matin. Il n’était pas désavantagé par sa position, voire avantagé. Je ne vais pas baisser les bras, il n’y a que dix secondes d’écart ! »

Au volant de deux autres Citroën DS3 WRC engagées, Petter Solberg conservait la quatrième position alors que Kimi Räikkönen augmentait considérablement son rythme en prenant l’avantage sur Matthew Wilson, Juho Hänninen et Kris Meeke pour s’emparer de la neuvième place.

Henning Solberg est maintenant sa prochaine cible.

Mais, il reste tout de même ces cinq spéciales à couvrir une seconde fois cet après-midi !

Malgré tout, Loeb a frappé fort…

Il faudra assurément prendre de gros, très gros risques pour qui voudra le déloger de la plus haute marche du podium qui pour l’heure lui semble promise

 

Gilles Gaignault

Photos : Jo Lillini et André Limbourg

PETTER SOLBERG

MATS OSTBERG

 

DANI SORDO

KIMI RAIKKONEN

 

Sport WRC

About Author

gilles