LA CHATENET ? TOUT SIMPLEMENT COMME UNE MINI … SANS PERMIS !

 

La Chatenet.

Qésako.

Une fort jolie voiturette de réalisation française et qui a incroyablement la gueule d’une Mini.

Et qui contrairement à la Mini, se conduit surtout elle… sans permis !

Sûr, qu’avec sa gueule d’amour, cette Chatenet, va rapidement et comme la Mini, séduire.

 

Et ce dans la mesure où,  on l’a dit,  sa bouille la fait étrangement et incroyablement ressembler à une …Mini

Les femmes, les  » Djeuns »  autrement dit les juniors, comme d’ailleurs les seniors

Il est vrai que cette voiturette Chatenet,  possède de nombreux et multiples réels avantages.

Tout simplement, pour commencer elle se conduit sans permis. Ce qui par les temps qui courent….

Ensuite, cette micro voiture, risque fort d’être très vite prisée de bien des adolescents, auxquels il est vrai il faut bien le reconnaitre, des parents plutôt fortunés la destineront car cette jolie petite bagnole mignonne tout plein, est assurément bien moins dangereuse en agglomération qu’un deux-roues.

Qu’il s’agisse d’un simple scooter ou d’une moto de faible cylindrée.

Cette Chatenet fera aussi bien sur les beaux jours des  » retraités  »  qui rêvent de petites voitures faciles et agiles,  à manœuvrer en ville.

Sans oublier la meute chaque année de plus en plus grandissante des innombrables abonnés aux suspensions du permis de conduire.Et qui trouveront avec la Chatenet, le bonheur s’il en est, de continuer de rouler sans se faire … réprimander

 

Si l’aspect extérieur est séduisant, il en va de même de l’intérieur. L’habitacle est accueillant. avec une belle planche de bord, de beaux matériaux, et de beaux accessoires, tel le splendide toit repliable électrique.

Mais cette Chatenet est surtout facile à conduire car son poids est réglementairement limité à 350 kg. D’où des plastiques assez légers par rapport à ceux d’une voiture traditionnelle.

Peu importe, tout est si joli.

 

Plaisir des yeux, donc, mais cela s’avère franchement plus difficile pour les oreilles !

Car bien qu’un réel effort ait été accompli sur l’insonorisation, le moteur , un diesel bicylindre Yanmar, disposé sous le capot pétarade et laisse croire qu’un véhicule de travaux publics vous frôle.

Mais qu’on se rassure, les décibels et aussi  les vibrations, diminuent une fois la vitesse maxi atteinte.

Laquelle est volontairement limitée. Du coup, de ce fait la Chatenet plafonne à 55 km/h compteur, soit un petit 50 chrono et ce pour un 45 théoriquement autorisé.

La Chatenet compense sa faible puissance par un peu de couple, motorisation à huile lourde oblige. Elle ne montre donc absolument aucun complexe dans la circulation urbaine à condition de conduire pied au plancher en permanence.

C’est la raison pour laquelle on ne relâche l’accélérateur qu’en vue des feux lorsqu’ils passent au rouge, en faisant simultanément appel aux freins, lesquels sont non assistés.

 

Cette voiturette est d’autre part plus grande qu’elle n’en a réellement l’air. Avec 3,06 m, elle dépasse d’ailleurs une Smart de trente bons centimètres.

Le coffre est de taille incroyablement … SUPER GRAND.

On peut même y loger un sac de golf. Et une valise aussi sans compter le baluchon de mademoiselle Aurélie !

 


Malgré tout, ce petit gabarit lui autorise de bénéficier de places inaccessibles aux plus grandes. Comme les  petites citadines qui on noms: C1, 107, Splash, et autres Twingo.

Comme cette Chatenet est une biplace, son coffre à bagages offre une capacité de 600 litres.  Pas mal pour faire ses courses ou transporter même un meuble de faible encombrement

Côté comportement routier, elle se montre plutôt confortable et dispose de bons sièges et d’amortisseurs de bonnes qualités .

Le châssis  dispose d’une cage de sécurité en aluminium soudé.

 

 

Et le prix, direz-vous ?

C’est là ou le bat blesse car cette jolie petite bagnole mignonne tout plein et qui nous a conquis, a un coût !!!!

Pour l’offrir à votre chère et tendre ou bien à vos ados en mal de deux roues, il vous faudra signer un chèque des plus conséquents…

Car cette petite merveille ne sera pas dans les mains de n’importe qui !

En effet effectivement pour pouvoir vous l’offrir, il vous faudra au préalable, lâcher la coquette et modique somme de…

De …. 15.000 € !!!!

 

Et encore sans les options.

Franchement, la note est salée…

A ce prix-là, vous pouvez acquérir tout simplement … deux Twingo Renault

Alors, direz-vous,  chez Chatenet dont l’usine de fabrication se trouve situé au cœur de la France profonde, au beau milieu du Limousin à Pierre Buffiére, pas très loin de Limoges, ils ne doivent pas en vendre tous les jours !

Eh bien, détrompez-vous car il se trouve chaque année en France et en Europe, 3000 clients prêts à s’offrir cette petite beauté .

C’est une Folie ?

 

Pas si sur car franchement vivant en ville et l’ayant utilisé deux bonnes semaines au cœur de Paris, j’avoue que j’ai vraiment apprécié. Et les passagers transportés eux aussi ont été emballés.

Car si on ne regarde pas son prix, cette Chatenet, n’a, à nos yeux que des atouts…

Et on vous parle pas de la conso !!!

Elle tête rien cette Chatenet qui n’est franchement pas gloutonne. 15 € pour un plein de diesel avec au bout prés de 400 km !!!

Qui dit mieux ?

Quand on aime….

On est parfois prêt à tout.

C’est justement ce qui explique son succès actuel.

Gilles Gaignault

 

LA CHATENET EN LOCATION

La Chatenet peut se louer.

A l’initiative de la jeune société Randy’s car, une entreprise parisienne de locations de voitures créée au printemps 2010 par Jérôme Randazzo, les innombrables conducteurs qui se sont fait retirer leur précieux sésame qu’est le permis de conduire, pourront trouver leur bonheur !

Et pour ceux qui ne peuvent se passer de l’usage du triptyque rose pour continuer de travailler, Randy’s car est la solution.

En effet, Randy’s car propose à la location, cette voiturette Chatenet.

Et ce pour des tarifs somme toute eux plus que  raisonnable.

Qu’on en juge:

En effet, 43 € la journée, 380 € la semaine , 580 € les quinze jours et enfin 850€ le mois !

En effet, ce sont des tarifs attractifs si l’on compare aux prix que pratiquent les loueurs traditionnels

Pour tous renseignements :

www.randyscar.fr

06 71 81 23 73 et 01 73 02 49 07

 

Sport

About Author

gilles