RALLYE DE FINLANDE: SEBASTIEN LOEB  » PRIORITE AUX TITRES »


C’est en leader du Championnat  du Monde WRC 2011, que Sébastien Loeb, débarque  au redoutable Rallye de Finlande. Une épreuve qu’il est l’un des rares  » estrangers  »  à avoir déja gagné en 2008

Néanmoins et malgré son immense expérience de la course et son talent fou,  s’il revient en Finlande avec une grande sérénité, il abordera cette manche mondiale  avec prudence.

L’ immense Champion Alsacien, victorieux de cette épreuve en 2008, reconnait honnêtement ne pas être prêt à prendre tous les risques pour s’imposer ce week-end:

 « La victoire en Finlande n’est pas un objectif absolu »

Dernier et on l’a dit, rare pilote  »non scandinave » à être parvenu à gagner ce Rallye de Finlande, Sébastien Loeb, connait en effet parfaitement bien les énormes  risques qu’il faut prendre pour qui veut s’imposer au célèbre Rallye  nordique, longtemps appelé Rallye des « 1000 Lacs ».

Et ce raison des innombrables lacs qui jalonnent le parcours autour de Jyväskylä

 

D’ailleurs, lors de sa victoire en aout 2008, le pilote Citroën avait triomphé en ne devançant son dauphin, le  » régional » Mikko Hirvonen, que de…  neuf  infimes petites secondes et ce après avalé 340 km de spéciales!

C’est dire si la lutte ici est toujours intense et féroce, les  » locaux  » ne lâchant rien jusqu’à l’ultime spéciale

Ce jour-là, Sébastien Loeb, inamovible tenant du titre mondial depuis 2004, avait rejoint sur les tablettes, son compatriote Didier Auriol, seul pilote tricolore à avoir triomphé aux 1000 Lacs et ce seize ans plus tôt en 1992,  devenant le deuxième Français à s’imposer en Finlande.

Ce succès lui avait permis après quelques désillusions de se relancer dans sa course pour sa cinquième couronne Mondiale, qu’il décrocha quelques mois plus tard.

Trois ans se sont écoulés depuis ce formidable triomphe de Jyväskylä.

Et, le Français est toujours tenant de ce titre mondial

Certes, le Champion de Citroën, calcule désormais plus ses courses mais néanmoins, c’est en leader du millésime 2011 qu’il arrive en Finlande.

Le septuple champion du monde s’est visiblement assagi.

Il est vrai que la concurrence, les deux pilotes Ford (Latvala et Hirvonen) mais aussi et surtout son propre coéquipier, partenaire au sein de l’équipe de la firme aux chevrons, l’autre Seb, Sébastien Ogier, le forcent à calculer ses courses..

Sans oublier, non plus, celui qui le précèda sur les tablettes de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) , le Norvégien Petter Solberg, de retour au premier plan cette année et qui à chaque sortie se montre l’égal des meilleurs, effectuant une trés grosse saison 2011 au volant de sa DS3

C’est surement la raison pour laquelle, Loeb va rouler à sa main car il n’a plus rien à prouver en Finlande, ayant déjà accroché cette épreuve à son palmarès.

 

Il explique:

« Les titres en fin de saison restent la priorité. La victoire en Finlande n’est pas un objectif absolu. Selon mes sensations, je verrai où placer le curseur d’attaque. Jusqu’ici, je me sens très à l’aise sur la terre avec la DS3 WRC. Si ce sentiment se confirme en Finlande, cela peut me donner un petit surplus de confiance. »

Comme toujours ici, il va devoir se mesurer face à une meute de pilotes finlandais, tous avides de victoire.

On en dénombre au moins  sept

 

C’est pourquoi l’Alsacien, s’attend à une épreuve difficile:

« Nous allons effectivement affronter une concurrence hyper motivée, prête à défendre son terrain »

,Et ce d’autant plus qu’il lâche:

 » Ce n’est pas le terrain que je préfère. Pour moi, ce n’est pas sur ces routes que le pilotage est le plus naturel. En revanche, les Finlandais y sont et c’est parfaitement logique, plus à l’aise. Ils ont sans doute l’impression de prendre moins de risques dans un environnement qu’ils connaissent parfaitement depuis leurs débuts.« 

Et, l’immense Champion de reconnaitre:

 » Je me souviens que j’avais dû ‘dégoupiller’ à 200% pour m’imposer sur ce rallye. »

Comme on le constate, Sébastien Loeb qui mène au Championnat ou il totalise 146 points, s’en revient avec l’idée de scorer de gros points. Son but  » Numéro 1  » étant de conserver son titre mondial

Ce Rallye de Finlande figure à son fabuleux palmarès.

Désormais, l’essentiel, c’est le titre.

Le huitième !

Sa mission en Finlande sera donc d’ajouter de précieux points dans cette optique

Gilles Gaignault

Photos : Teams et Red Bull

Sport WRC

About Author

gilles