BAJA ARAGON : SUCCES DE LA BMW X-RAID DE CAMPOS. SCHLESSER VICTORIEUX EN DEUX ROUES MOTRICES

 

Cette 28ème Baja Spain, disputée dans la région de Saragosse, comptait pour la Coupe du Monde FIA des Rallyes Tout-Terrain et fut, comme toujours, une épreuve éprouvante et exigeante.

Juste une semaine après le succès au Silk Way Rally en Russie, flanqué d’un doublé avec Holowzcyc et Peterhansel, l’équipe X-Raid de Sven Quandt, s’est de nouveau montré la meilleure, en remportant ce week-end la fameuse Baja Aragon, disputée e Espagne dans la région de Zaragosse .

Le duo Portugais Filipe Campos – Jaime Baptista triomphant, au volant de leur BMW X3 CC et offrant ainsi une nouvelle la victoire  à l’occasion de cette quatrième manche de la Coupe du Monde FIA ​​des Rallyes Tout-Terrain

 

De leur côté, leurs compatriotes, le tandem  Bernardo Moniz da Maia et Joana Sotto Mayor se classent en huitième position avec la MINI All4 Racing.

Cependant que l’équipage composé du Russe Leonid Novitskiy et de l’Allemand  Andreas Schulz termine septième avec la seconde BMW X3 CC. Position qui leur permet de se maintenir en tête de la Coupe du Monde 2011 FIA.

Campos a dominé ses adversaires, gagnant les deux étapes samedi et dimanche. Le Portugais a d’abord  remporté la super spéciale, puis ensuite trois des quatre secteurs chronométrés (deux chaque jour).

Le résultat est d’autant plus impressionnant, si l’on garde à l’esprit que le pilote de la BMW, ouvrait les quatre spéciales comme première voiture sur la route et n’avait donc pas de pistes à suivre. Sa perf n’en prend donc que plus de valeur.

 

Pour sa part, Novitskiy maintient son avance en tête de la Coupe du Monde FIA ​​des Rallyes Tout-Terrain après cette quatrième manche, grâce à sa septième position à l’arrivée. Son principal concurrent, le  français Jean-Louis Schlesser ne finissant que dixième.

Novitskiy qui revenait à la compétition après son forfait au récent Silk Way et ce suite à une vilaine chute en Mountain bike,  a perdu plusieurs minutes lors de la dernière étape avec trois crevaisons et parce que dans sa voiture, il ne disposait que de deux roues de rechange. Du coup, Leonid  a dû patienter au bord d la poste pour attendre son coéquipier, Moniz da Maia de lui prêter une roue de secours.

Cette Baja d’Espagne marquait justement la toute première apparition Moniz da Maia dans le baquet de la MINI All4 Racing. Le Portugais a abordé toutes les étapes sans rencontrer aucun problèmes et il enregistrer à l’arrivée une bonne une huitième finale.

Sven Quandt, huit jours après le doublé à Sotchi au terme du 3ème Silk Way, ne pouvait qu’être satisfait de ce nouveau triomphe pour son équipe X-Raid:

« Toutes les trois voitures  sont à l’arrivée et dans le top huit. C’est un week-end vraiment bon pour nous » 

Et il enchainait:

 » Filipe a conduit très vite et il a joliment assuré la victoire. La Baja Espagne a également été un succès pour Leonid qui conserve le commandement de la Coupe du monde. Bernardo a également fait une bonne course qu’il conclut à la huitième place. Ce week-end est un très bon résultat pour notre Team » .

« Quatrième victoire consécutive pour le Team Sonangol Schlesser en 2 roues motrices!

 

 

Jean-Louis Schlesser, recordman des victoires en terre espagnole (invaincu entre 1998 et 2002) et actuel leader mondial des deux roues motrices esecond du classement général avait bien sûr répondu présent.

Au terme de deux journées de course folle, le pilote-constructeur imposait, pour la quatrième fois consécutive (en quatre courses), son Buggy Sonangol sur la plus haute marche du podium des deux roues motrices. Une nouvelle victoire acquise en compagnie d’une toute nouvelle navigatrice, la sympathique Fina Roman

Laquelle n’est autre que…. Madame Josep-Maria Servia, à la ville…

En quatre courses disputées, le pilote du Team Sonangol, s’est imposé à quatre reprises  » haut la main »  devant une féroce concurrence.

 

En Espagne, en présence d’un plateau relevé, le buggy bleu a toutefois du faire face aux aléas de la course. Lors de la première épreuve chronométré, parti samedi matin sur un rythme soutenu, Jean-Louis Schlesser connaissait un brusque coup d’arrêt à cette progression :

« Tout se passait bien jusqu’au passage d’un gué… Le tripmaster s’est alors affolé pour finalement ne plus fonctionner. Privés de repères kilométriques, nous nous sommes offerts une petite excursion hors des sentiers battus ! Juste le temps de nous remettre sur la bonne piste mais de précieuses minutes s’étaient envolées… »

En guise de revanche, Jean-Louis signait un magnifique chrono sur la deuxième spéciale de cette première journée, tout en gardant un œil sur son rival au classement de la Coupe du Monde, Leonid Novitskiy.

Le lendemain, dimanche aprés-midi, sur le quatrième et ultime secteur chronométré, c’est à une roue récalcitrante que du faire face la fusée bleue…

 

« J’ai senti que quelque chose n’allait pas. J’ai préféré m’arrêter pour finalement constater que nous avions une fuite d’air sur le moyeu. J’ai changé la roue et nous avons pu repartir mais en perdant encore un peu de temps. Cette dernière spéciale s’est déroulée dans des conditions assez rudes. C’est la première fois que je voyais autant de fesh-fesh ici. En remontant par vague sur le pare-brise et en pénétrant dans l’habitacle, cette « farine » a bien compliqué les choses.»

Malgré ces péripéties, le Buggy Sonangol s’impose dans la catégorie deux roues motrices et se classe dans le Top Ten du général.

« Rouler en Espagne est toujours un moment agréable et sympathique dans une ambiance chaleureuse. Tout au long de ma carrière, j’ai eu le bonheur de gagner de nombreuses courses ici et je suis très attaché à ce pays. En plus, j’ai le grand plaisir de retrouver mes amis. C’est la première fois que je roulais avec Fina et je suis très content du travail qu’elle a fourni durant cette épreuve. Elle a été parfaite ! Le Buggy Sonangol n’a connu aucun problème mécanique, ce qui nous est arrivé est à classer dans les faits de course. Des incidents qui peuvent arriver à tout moment, à tout le monde. Je suis très heureux de cette nouvelle victoire pour l’équipe et nos partenaires. »

 

Gilles Gaignault

Photos : Alain Rossignol

 

LE CLASSEMENT FINAL DE LA BAJA ARAGON

 

1. Filipe Campos (Portugal) – Jaime Baptista (Portugal) BMW X3 CC en  7h 18′ 16 »
2. Bernhard Ten Brinke (Hollande) – Matthieu Baumel (France) Mitsubishi en 7h 20′ 40 »
3. Erik van Loon (Hollande) – Harmen Scholtalbers (Hollande) Mitsubishi en 7h 27′ 40 »

7. Leonid Novitskiy (Russie) – Andreas Schulz (Allemagne) BMW X3 CC en 7h 55′ 52 »
8. Bernardo Moniz da Maia (Portugal) – Joana Sotto-Mayor (Portugal) MINI All4 Racing en 7h 58′ 25 »

10.Jean Louis Schlesser (France) – Fina Roman (Espagne) Buggy Sonangol en 8h3’17 »

 

Sport

About Author

gilles