RENAULT DEVOILE SA FRENDZY


 

Successeur de Patrick Le Quément à la tête du design Renault depuis la mi 2009, le Hollandais Laurens van den Acker a complétement changé le style des récents véhicules de la marque. Et bien évidemment des nouveaux en préparation

Alors que la prochaine et première  » véritable vraie » nouveauté, la Clio IV , ne sera dévoilée, selon les informations qui circulent, que dans un an et ce à l’occasion du Mondial de l’Auto, pour donner des gages de ce changement radical de cap, l’équipe du design de la firme au losange, multiplie et avec un certain succès, les exercices de style.

Depuis le concept Dézir, dévoilé à Paris en 2010, Renault a prévu de réaliser six prototypes. Dont les Captur er R-Space, présentés au printemps dernier lors du Salon de Genève

Le quatrième modèle, présenté aux visiteurs du prochain Salon de Francfort en septembre, donnera une idée sur ce que pourrait être, dit-on, le futur Kangoo.

Baptisé Frendzy, ce véhicule s’apparente chez Renault au ludospace de demain.
Il est du au bureau de style de la marque installé en Roumanie à Bucarest. Lequel a remporté  la compétition interne.
Frendzy se place par son gabarit (4,09 x 1,87 x 1,74 m) entre le Kangoo Be Bop et le Kangoo.
Pour exprimer l’ambivalence des usages, utilitaire et familiale, la carrosserie affiche des flancs asymétriques. Le côté gauche dépourvu de montant central de portes exhibe quatre portes s’ouvrant en opposition, au profit de l’accessibilité. Côté trottoir, les designers ont mis en scène l’aspect utilitaire avec la porte latérale arrière coulissante.
Le moteur électrique est celui emprunté au Kangoo ZE.
La fibre  »écolo » se reconnait dans l’habitacle. Le plancher est en bois et les sièges sont réalisés en cuir tressé. A l’intérieur, on découvre une banquette arrière s’escamotant dans le plancher. Autre innovation, le pliage en portefeuille du siège passager avant contre la paroi, ce qui permet d’embarquer des objets long

A ce jour, aucune information n’a transpiré sur les réelles intentions de Renault à l’égard de ce Frendzy.

 

Mais il est certain que l’accueil que lui réservera et la presse et le public, lors de sa présentation au prochain Salon de Francfort, sera de toute évidence un vrai premier indicateur.

Il  appartiendra ensuite au tout nouveau directeur général, Carlos Tavares,  successeur depuis le 1er juillet de Patrick Pelata à la tête de la firme au Losange, de trancher et de décider de l’avenir de ce Frendzy.

Preuve de l’attachement qu’il porte au design, Carlos Tavarés,  a réservé l’un de ses tous premiers rendez-vous, depuis sa prise de fonction, au patron de ce service, Laurens van den Acker. Cela démontre l’importance qu’il donne à la gamme des années à venir.

Renault ayant, il est vrai,  véritablement un besoin urgent de redorer son célèbre blason, pardon son losange !

Cela, au siège de l’entreprise à Boulogne, tout le monde en est convaincu…

Gilles Gaignault

Photos : Contructeur

 

Constructeurs Sport

About Author

gilles