BERNIE ECCLESTONE ACCUSÉ ET SOUPCONNÉ DE CORRUPTION

 

Nous nous en étions fait l’écho il y a quelques jours dans la rubrique flash:

 »F1 : Bernie Ecclestone impliqué dans une affaire de corruption ? C’est ce qui se murmure en Allemagne à la veille du GP au Nurburgring….Cette affaire concerne le rachat de la F1 par CVC Capital en 2006. Gerhard Gribkowsky, le Président de la Bayerische Landesbank, un des établissements financiers impliqué, vient d’être mis en examen pour corruption, fraude fiscale et détournement. Il est accusé d’avoir reçu en sous-main, un pot de vin estimé à la modique somme de 44 millions de dollars.Bernie Ecclestone est lui accusé d’avoir touché, 41,4 millions de dollars de commission, somme réglé par ce même Gerhard Gribkowsky. Affaire à suivre… »

Dans un entretien accordé au tabloïd anglais  » The Daily Telegraph » et publié ce vendredi, Bernie Ecclestone, grand argentier de la Formule 1, a effectivement reconnu avoir versé  la somme de 44 millions de dollars à un ancien responsable de la banque BayernLB lors de la vente des droits commerciaux de la Formule 1,en 2006.

Soupçonné de « complicité d’abus de confiance et de corruption », selon Barbara Stockinger, porte-parole du parquet de Munich en Bavière, l’homme d’affaires, fait actuellement l’objet d’une enquête.

La justice Allemande l’accuse de  » pots de vins et de dessous de table  »

Mais tout dernièrement  à l’occasion d’une audition au printemps dernier, Bernie avait nié tout lien dans une quelconque affaire de corruption.

Le parquet a d’ailleurs demandé en début de semaine un procès à l’encontre de Gerhard Gribkowsky, l’ancien chef des risques de la banque publique régionale de Bavière, en détention provisoire depuis janvier, sur qui pèsent des charges de corruption, d’abus de confiance et de fraude fiscale.

Gerhard Gribkowsky est l’homme en charge de la vente des  droits commerciaux de la F1, dont l’établissement financier BayernLB possédait 47%, au fonds d’investissement britannique CVC Capital Partners, au début de l’année .

Le montant de cette vente n’avait jamais été officiellement dévoilé ni  communiqué.

En 2006 et en 2007, deux  »fondations »  autrichiennes qu’il avait créées ont reçu 44 millions de dollars. Coquette somme s’il en est versée par un certain…  Bernie Ecclestone et sa holding Bambino Trust !

C’est ce qu »affirme le parquet.

« Même si je n’ai rien à voir avec cette holding, Gerhard Gribkowsky m’a menacé de dire que je la dirigeais. Il ne m’a jamais dit, si tu ne me donnes pas ceci, je dirai cela’ . Il m’a laissé l’impression qu’il pourrait le faire, ou pas« 

C’est très exactement de qu’affirme Bernie Ecclestone au quotidien britannique, ajoutant que ses conseillers et avocats, consultés, lui avaient indiqués

« Il vaut mieux payer ».

En contrepartie de cette somme colossale, le banquier aurait arrangé le versement par BayernLB de 41,4 millions de dollars à Bernie Ecclestone et de 25 millions de dollars à sa holding, Bambino Trust.

On croit rêver quand on connait l’immense fortune de Monsieur Bernie… laquelle atteint des sommes inimaginables pour le commun des mortels !!!

Encore une fois,  » Affaire à suivre  »

Il est vrai que tant d’argent transite en F1.

Discipline que d’aucuns dans les milieux financiers internationaux, nomment tout simplement  » La blanchisseuse  »

 

Gilles GAIGNAULT

 

Photos : Bernard Bakalian

 

F1 Sport

About Author

gilles