Championnat de France Superbike à Magny-Cours : Gimbert et Nigon : A toi, à moi !

Ce week-end a eu lieu sur le circuit de Nevers Magny-Cours, la cinquième manche du championnat de France Superbike. Une météo capricieuse en cette période estivale n’a pas incité le public à venir en masse.

Il a eu tort à plus d’un titre car, d’une part le spectacle fut grandiose dans chaque catégorie et la piste balayée par un vent soutenu, renvoya les pneus pluie en vacances, sous les couvertures… chauffantes !

SUPERBIKE

Sébastien Gimbert et Erwan Nigon sont des gens heureux. Dans la catégorie la plus prisée, ils offrent pour la troisième fois une victoire dans chaque manche à leur écurie. A Gimbert la Superpole, la course 1 et le record du tour mais il termine  » seulement  » troisième à trois secondes en course 2.

Tout cela à cause d’un départ raté ! Aux gens heureux arrivent aussi des histoires ? Pointé seulement à la seizième place après le premier passage des quinze tours de course, « Seb » fera une remontée époustouflante dont seuls les pilotes exceptionnels ont le secret. Du grand art qui force le respect aidé par une machine, la  » RR » ,et des gommes, les « Bibs », redoutables et qui n’ont plus de secret pour lui.

Erwan Nigon, le champion en titre, connaît et respecte son équipier, au sommet de son talent, au point de s’excuser de ne pas avoir pu le contenir en course 1. Cependant, il ne l’attendra pas pour autant en seconde manche car l’opposition des Kawasaki est devenue consistante avec un Julien Da Costa ( N° 86 ) toujours aussi tenace. A retenir aussi les progrès des pneus Pirelli devenus constants jusqu’en fin d’épreuve et qui équipent les machines vertes.

Grégory Leblanc ( Kawa N°38 ) apprend vite dans le sillage de Da costa et accroche les quatrième et cinquième place en luttant intensément avec Freddy Foray au guidon de  » l’ancienne « GSX-R bien chaussée par Dunlop.

Accrocheur, Guillaume Dietrich ( BMW Dupont N°45 ) a été également à l’attaque mais ne put confirmer sa belle sixième place du matin car il fut trahi, une nouvelle fois, par un sélecteur défectueux, tout comme David Mucat ( Ducati N°3 ) par un énième problême moteur.

Avec 5 succès et 216 points au compteur, Sébastien Gimbert ( N°7) possède maintenant 25 points d’avance, soit une victoire, sur son équipier Erwan Nigon ( 3 victoires ) . Ils se retrouverons dans deux semaines ( 8 heures de Suzuka le 31 Juillet ) pour se partager cette fois la même BMW et faire cause commune dans la lutte pour la conquête du titre mondial en Endurance face au SERT.

Résultats Course 1 Superbike :

1) Sébastien Gimbert ( BMW )
2) Erwan Nigon ( BMW )
3) Julien Da Costa ( Kawasaki )

Résultats Course 2 Superbike :

1) Erwan Nigon
2) Julien Da Costa
3) Sébastien Gimbert

Meilleur tour en course: S.Gimbert ( 1.40.687 )

Classement provisoire de la catégorie superbike:

1) Gimbert 216 points
2) Nigon 191 points
3) Da Costa 164 points

 

SUPERSPORT

A l’image des teams officiels BMW et Kawasaki engagés en Superbike, Yamaha-Motor France s’est donné les moyens de ses ambitions : Gagner.

La Dark Dog Académy crée en 2005 , à l’initiative de Marc Fontan, a fait confiance pour la préparation de ses 600, à la structure du sérieux préparateur Martial Garcia ( MG compétition ) . Cette saison, trois machines sont ainsi entre les mains des pilotes Olivier Four ( N°99 ), Louis Bulle ( N°3 ) et Denis Bouan ( N°6 ) , spécialiste du Moto Tour qu’il a gagné à cinq reprises.

La dynamique de la victoire est en marche et tout particulièrement ce week-end car le trio des hommes en jaune a réalisé un carton plein dans les deux courses. Louis Bulle remporte sa seconde victoire de l’année et se retrouve à égalité de points( 156 ) avec Denis Bouan qui a terminé les dix épreuves disputées. Olivier Four a retrouvé la première marche en Course 1, fait oublié ses trop nombreuses chutes et recolle ainsi à la cinquième place du championnat.

Comme Marc Fontan, Hervé Moineau ( ils furent d’ailleurs ensembles Champion du Monde en Endurance chez Honda- France en 1980 ) manage aujourd’hui de jeunes talents et se retrouvent en lutte par procuration pour le titre en Supersport.

C’est le très doué Mathieu Ginès, deux fois quatrième à Magny-Cours et aussi quatre fois vainqueur sur sa Honda N°2, qui bénéficie des précieux conseils de Moineau. Ginès occupe la troisième position du championnat provisoire avec seulement 15 points de retard et sera le plus sérieux adversaire des  » poulains  » de Fontan.

La course 1 a été le théâtre de trois chutes spectaculaires à l’entrée du virage du  » Château d’eau  » . Ainsi, Etienne Masson ira durement touché le bitume, juste séchant à cet endroit, au cours du second passage entraînant la sortie du Safety-Car . A la reprise de la course, Lucas Mahias ( N°44 ) s’envolera de façon spectaculaire ( voir photo ) au même endroit, tout comme Jonathan Martinez. Cela décidera la fin de l’épreuve avec la présentation du drapeau rouge avec huit tours couverts au lieu des onze prévus.

 

Résultats Course 1 Supersport :

1) Olivier Four ( Yamaha )
2) Louis Bulle ( Yamaha )
3) Denis Bouan ( Yamaha )

 

Résultats Course 2 Supersport

1) Louis Bulle
2) Olivier Four
3) Denis Bouan

 

Classement provisoire:

1) Louis Bulle 156 points
2) Denis Bouan 156 points
3) Mathieu Ginès ( Honda) 141 points

 

TROPHEE PIRELLI 600

Après Nogaro et Lédenon, Grégory Di Carlo ( Yamaha N°19 ) remporte une superbe troisième victoire et devance son adversaire Richard De Tournay (Yamaha N°16) d’un souffle (0.206) et de 22 points au championnat.

 

TOP-TWIN

Belles bagarres entre Ludovic Baudry ( KTM N°6 ) vainqueur de la course 1 et Stéphane Pagani ( Ducati N°3 ) qui s’offre la seconde manche, sa quatrième victoire et une sérieuse option pour la conquête du titre ( 203 points ) reléguant son dauphin Lionel Ancelin , troisième de la course 2, à 53 points.

A signaler la belle troisième place en fin de matinée du toujours fringuant jean-Yves mounier ( KTM N°2 ) qui occupe la quatrième position ( 125 points ) au championnat.

 

125 CC

Jules Danilo ( KTM GMT N°94) a résisté durant les douze tours aux assauts de Morgan Berchet ( Honda N°83 ) et remporte sa première victoire de l’année. jordan Lévy ( Honda N°75 ) prend la troisième place et la tête du championnat provisoire.

 

SIDE CARS

Un gros accrochage en fond de grille, au départ de la course 1, obligera l’organisation à réduire l’épreuve à cinq petits tours.

Delannoy / Lavorel ( LCR Suzuki N°11 ) profite des ennuis mécaniques des leaders Le Bail / Chaigneau ( Automoto N°99 ) pour remporter le premier round devant Hergott / Moise ( RSR BMW N°17 ) et les Manceaux Barbier / Debroise ( LCR Suzuki N°72 ).

 

Dans la seconde épreuve, Le Bail / Chaigneau se venge du mauvais sort et gagne devant Delannoy / Lavorel qui s’installe en tête du championnat ( 219 points ) et devance Le Bail / Chaigneau ( 180 points ).

 

Prochains rendez-vous les 03 et 04 Septembre à Ledenon pour la seconde fois de la saison et pour la finale à Albi les 17 et 18 Septembre, soit seulement huit jours avant les 24 Heures du Mans Moto qui auront lieu sur le circuit Bugatti les 24 et 25 Septembre.

Vous pouvez retrouver tous les classements du Championnat de France Superbike sur le site www.fsbk.fr

Pour plus de photo l’album picasa est ici :

Championnat de France Superbike à Magny-Cours

Texte et photos Michel Picard

Moto

About Author

gilles