WTCC : DOUBLE SUCCES POUR LA CHEVROLET D’YVAN MULLER A DONINGTON

 

 

Yvan Muller au volant de sa Chevrolet a remporté ce dimanche les deux manches du meeting de Donington en WTCC

Il a d’abord gagné la première course de Donington, en Angleterre, septième manche de la saison en devancant ses équipiers, l’Anglais  Rob Huff et le Suisse Alain Menu.

Les trois pilotes de la firme américaine, offrant ainsi son cinquième podium 100% Chevrolet de la saison.

Au classement général provisoire, cette troisième victoire de la saison permettant au pilote Alsacien de reprendre sept points à Huff.

Lequel ne le devançait plus de 22 unités. Alain Menu occupant lui la troisième place, avec 182 points

Nouveau succès de la Chevrolet d’Yvan Muller qui remporte la deuxième manche. Comme ce fut le cas lors de la première manche, le Champion du monde Français précéde à nouveau son équipier et leader actuel du Championnat, le Britannique Rob Huff.

Néanmoins, Huff conserve le commandement du championnat du monde.

 

 

 

Mais son avance fond car désormais,  il ne possède plus que 15 points d’avance sur Yvan Muller, victorieux ce week-end pour les troisième et quatrième fois de la saison.

A l’arrivée, Muller racontait:

 »  C’est un bon week-end. Pour le championnat, c’est très bien. Je reviens un peu et je reprends les points que j’ai perdus à Porto. Je ne m’attendais pas à gagner. J’ai fait de mon mieux comme d’habitude. »

A ce rythme ou les Chevrolet boys les seuls pilotes » usine »  survolent et surclassent la concurrence des  » privés  »  et ce depuis le retrait des usines SEAT d’abord, fin 2009 puis BMW, l’an passé, on se demande ou va ce Championnat ?

Et ce dans la mesure ou le label mondial n’est franchement plus du tout d’actualité…

Qui cela peut-t’il intéresser de voir et d’assister à chaque course à la promenade et à la ballade des trois Chevrolet, lesquelles ne laisent que des miettes à leurs rivales ?

Oui, qui?

A commencer par les dirigeants de l’équipe Américaine

La question mérite d’être posée car à ce rythme, il n’est pa certain que la plaisanterie dure encore longtemps !

C’est une simple question de bon sens…

Christian Colinet

Photos : Team

 

Sport

About Author

gilles