IRC : TROISIEME VICTOIRE POUR JUHO HANNINEN ET SA SKODA AUX ACORES

 

Jusqu’au bout, la situation est restée indécise en tête du Rallye des Açores.

A l’arrivée, Juho Hänninen au volant de sa Skoda, triomphe et remporte sa 3ème  victoire de la saison avec 42’’3 d’avance sur sur autre Skoda, celle du Norvégien Andreas Mikkelsen.

Du coup, le Finlandais en profite pour récupérer le commandement du classement général provisoire du Championnnat IRC, devant la 207 S2000 Peugeot du Français Bryan Bouffier, 4ème ici aux Açores.

L’épais brouillard qui était apparu samedi matin sur l’archipel des Açores n’a pas été suffisant  pour empêcher Juho Hänninen, de briller !

Leader de cette 6ème  manche de l’ IRC (Intercontinental Rally Challenge), le jeune Finlandais a bien cédé temporairement sa position de leader au profit de la Skoda d’Andreas Mikkelsen, au cours de la première spéciale de la troisième et ultime étape.

Mais Juho a rapidement répliqué, et de fort belle manière, dés l’ES suivante, reprenant plus de 10’’ d’avance, à son équipier mais néanmoins rival.

Il a ensuite parfaitement et intelligemment géré sa fin de course pour conclure avec une confortable avance, laquelle atteignait à l’arrivée 42’’3 d’avance sur le Norvégien.

 

Sa performance permet au Finlandais de reprendre le commandement du championnat IRC, aux dépens du Belge Freddy Loix – encore un pilote Skoda – absent aux Açores et récemment victorieux du Rallye d’Ypres.

Longtemps au coude à coude avec Hänninen, Andreas Mikkelsen a finalement cédé et lâché prise a cours de l’avant-dernière spéciale.

Jusqu’alors, le jeune Norvégien avait fait mieux que résister au Finlandais, allant même jusqu’à s’emparer de la tête à l’issue de l’ES13.

Mais l’expérience  et aussi bien sûr le talent d’Hänninen ont réussis à faire la différence.

Le Finlandais s’offrant le scratch  et lors de l’ES14 et dans l’ES16

Deux meilleurs chronos qui lui permettaient de prendre le large et de creuser l’écart définitif  pour s’échapper au classement général et triompher une fois encore.

 

Néanmoins, Mikkelsen semblait satisfait de sa seconde place:

« C’est un très bon résultat. L’équipe a fait un bon travail durant tout le week-end. »

Derrière les deux pilotes Skoda, la bataille a été beaucoup moins intense qu’initialement envisagé.

Le Portugais Bruno Magalhaes qui conduit l’une des 207S2000 Peugeot, 3ème au départ de cette dernière étape, cassait sa transmission dans l’ES14.

 

Le vainqueur de la précédente édition en 2010, était hélas contraint à l’abandon.

Du coup, le Tchèque Jan Kopecky en profitait et offrait ainsi à Skoda, un nouveau triplé

Il finissait cependant à plus d‘une minute quarante-cinq secondes du vainqueur, malgré des problèmes de direction assistée.

 

Sportif, il lâchait :

« C’est dommage que Bruno ait abandonné, c’était une belle bagarre’’.

Bryan Bouffier, le meilleur des pilotes Peugeot terminait quatrième  pour sa première participation à cette épreuve sur terre.

Il expliquait :

« C’est pas mal. Je suis réaliste, ce n’était pas possible d’être aussi rapide que les gars devant »

 

 

 

 

 

Toutefois ce résultat permet au vainqueur du Monte Carlo de devenir dauphin de Juho Hanninen au classement général provisoire, à quatre points du Finlandais : 83 contre 79.

Ne disputant pas la totalité des épreuves du Championnat IRC cette année, le tenant du titre, Juho Hänninen a néanmoins démontré qu’il restait pourtant un candidat plus que sérieux à sa propre succession.

Le règlement de l’IRC, ne prenant en compte que les sept meilleurs résultats, pourrait bien au final donner des idées et aux dirigeants de Skoda et au Finlandais pour la fin de saison.

Déjà victorieux de trois rallyes en 2011, Juho peut parfaitement envisager la fin de la saison avec envie.

D’autant qu’il connait bien les prochaines épreuves ou il s’y est déjà bien comporté

A commencer par le Rallye de Zlin.

Troisième en 2009, deuxième en 2010, Juho Hanninen pourrait bien s’imposer en 2011

 Christian Colinet

Photos : André Limbourg et Jo Lillini

Sport

About Author

gilles