GP MOTO D’ALLLEMAGNE AU SACHSENRING

PEDROSA A GAUCHE, LORENZO ADROIT, STONER VA MORFLER ?

On sait que contrairement à d’autres sports mécaniques stars, le Championnat du monde de vitesse moto est disputé au sabre, une sorte  guerre permanente de toute beauté.

Le GP d’Allemagne qui se courra dimanche est aussi vital que les autres parce que tout est interdit sauf gagner.

Trois des mecs qui font pratiquement tous les podiums depuis le début vont nous refaire le coup de « pas de prisonniers ! »

La guerre civile quoi…

LORENZO DANS LE BON MOUV…

Le garçon est adroit, on le sait. Quand il ya un tout petit quelque chose qui merde chez les autres, il ya TOUJOURS un Lorenzo pour  se glisser dans la faille.

Au Mugello, où clairement il était beaucoup moins rapide que Stoner, il s’est trouvé que ledit Stoner s’est retrouvé avec des pneus foutus à mi course. Faute  impensable, impardonnable chez Honda, où l’on sait que le garçon est un useur de caoutchouc, un limeur de slicks.

En plus, ils avaient déjà noté le phénomène au warm up ! Impardonnable donc…

Et voilà, Lorenzo a eu la bonne surprise de voir Stoner se traîner.

Il est passé.

IL NE FAUT JAMAIS RIEN LAISSER A LORENZO, telle la hyène, ce garçon ne laisse aucune chance s’il voit une faiblesse.

Ce qu’il en dit ?

« Je me sens vraiment bien après ma victoire au Mugello, c’était une superbe victoire et j’en avais  besoin pour reprendre confiance. Grâce à elle, je serai plus fort sur les prochaines courses et notamment sur les deux à venir ».

Ceci a le mérite d’être clair.  

Mais en plus, Honda paie très cher sa politique de multiplication des petits pains.

Explication.

Pour contrer Lorenzo, (l’autre pilote Yamaha, Ben Spies a certes gagné un GP mais il est largement à la ramasse derrière, il a la moitié des points de Lorenzo au général…) Honda donc a engagé trois pilotes d’usine et a en plus fourni une moto d’usine à Marco Simoncelli.

Et ce qui devait arriver arriva.

Les quatre se battent entre eux et Lorenzo en profite car on le répète, LORENZO EST UN RAMASSEUR DE SCOUMOUNE !

Par exemple, au Mugello, non seulement Stoner a été passé par Lorenzo mais aussi par son coéquipier Dovizioso, celui de la bande qui a à priori le moins de chances de prendre le titre, mais comme Pedrosa est resté en bordure de piste suite à une blessure due à un accrochage avec Simoncelli (Honda versus Honda donc…) Dovizioso se croit l’envoyé du destin pour sauvegarder Honda.

Et du coup, le très belle avance de Stoner au général a fondu comme les électeurs de … qui vous voulez, en cette période pré- électorale, la mauvaise foi est partout, libre à vous donc de mettre le nom que vous voulez dans la phrase ci-dessus…

Bref, Stoner a chaud aux fesses. Notre chouchou et leader au général est à la merci du moindre pépin alors que nous ne sommes qu’à la moitié du Championnat.

Bref, Stoner dort mal… Et ce n’est pas fini…

PEDROSA AIME LES GAUCHES

On a donc dit que Pedrosa a fait un séjour en salle d’op’ après s’être accroché au GP de France au Mans avec Simoncelli. Clavicule droite cassée.

Et sur un sport comme le MotoGP, où les freinages sont d’une violence inouïe, une clavicule cassée devient vite effroyablement douloureuse. Pedrosa a fini huitième au Mugello en souffrant le martyre dans les virages à droite.

Mais… mais le Sachsenring a une vraie particularité. Sur quatorze virages, il ya en dix à gauche. Alors vive les gauches pour ce pilote surdoué qui a en plus une envie de revanche considérable.

Ce qu’il dit ?

Qu’il est en forme.

« C’était bien, au Mugello, parce qu’après une longue période sans courir, j’ai vu que je n’avais pas perdu la capacité d’aller vite. J’ai besoin de retrouver ma condition physique et cette semaine j’ai travaillé dur ».

Le problème est qu’il a encore moins de points que Spies au classement général. Facile d’imaginer que dès lors, la consigne chez Honda devrait être « faites ce que vous voulez mais derrière Stoner »….

Nada ! Il ‘y a pas de pilote numéro un chez Honda.

Et mathématiquement, je l’ai dit, nous ne sommes qu’à mi Championnat, tous ces gentils messieurs peuvent être encore champions, la victoire est à 25 points et ils ont tous chuté au moins une fois, ce qui peut donc se reproduire…

Stoner va mal dormir…et ce n’est toujours pas tout…

SIMONCELLI EN CHASSE

Marco est pilote du team privé Honda Gresini. Il considère, et il a raison, que si Honda lui a donné une moto d’usine, ce n’est pas pour jouer derrière.

Et le fait est qu’en essais chronos, il laisse souvent tous les grands pilotes d’usine derrière lui.

C’est en course que cela se gâte, l’italien ne sait clairement plus où il habite quand il est en tête. Mais il reste l’un des trois les plus rapides au tour.

Et le métier rentre, chute après chute…

Un jour cela va finir par passer. Et là encore au lieu de Lorenzo, cela peut casser la marche au titre de Stoner.

TOUT CELA EST GÉNIAL !

Génial parce que du coup rien n’est joué pour qui que ce soit et il ya au moins sept pilotes capables de gagner un GP et qui le veulent.

Et qui ont les motos pour.

Bref ?

C’est la curée et tant mieux. Ce GP d’Allemagne sera KOLOSSAL !

D’autant plus, qu’en 125, où rappelons le, le Français Johann Zarco est second au général, et où Vinales, troisième au dit classement, peut aussi aller rectifier tout le monde comme il l’a fait au Mans, la course peut là aussi avoir de grosses répercussions sur l’attribution du titre même si, nous avons enquêté à ce sujet dans ces colonnes, la moto de Zarco est loin de valoir les perfs de l’Aprilia de Terol.

Bref, comme le dit une émission d’un vieux pote,  »vivement dimanche » !

Jean Louis Bernardelli

Photos :MotoGP

Positions actuelles aux Championnats

MotoGP : 1. Casey Stonern Australie, Honda, 152 points. 2. Jorge Lorenzo, Espagne, Yamaha, 133 pts. 3. Andrea Dovizioso, Italie, Honda, 119 pts. 4. Valentino Rossi, Italie, Ducati, 91 pts. 5. Nicky Hayden, USA, Ducati, 77 pts. 6. Ben Spies, USA, Yamaha, 74 pts. 7. Dani Pedrosa, Espagne, Honda, 69 pts.

125 : 1. Nicola Terol, Espagne, Aprilia, 153 points. 2. Johann Zarco, France, Derbi, 144 pts. 3. Maverick Vinales, Espagne, Aprilia, 106 pts. 4. Jonas Folger, Allemagne, Aprilia, 101 pts. 5. Sandro Cortese, Allemagne, Aprilia, 98 pts. 6. Efren Vasquez, Espagne Derbi, 90 pts.

Moto

About Author

admin