F1 : RED BULL -MC LAREN : C’EST LA GUERRE

 

Rien ne va plus entre les patrons des équipes Red Bull et McLaren. On savait que le réglement les opposait.

Mais ce vendredi, à Silverstone, le ton est monté d’un cran. Mais quel cran !!!

Et ce en direct…

Christian Horner et Martin Whitmarsh se sont affrontés lors d’une discussion qui a tourné rapidement à l’affrontement, chacun accusant l’autre de bénéficier d’avantages…

Si les multiples averses de pluie ont rapidement refroidi les pilotes vendredi à Silverstone, les esprits de leurs dirigeant, se sont, eux, carrément échauffés.

Effectivement en plein milieu de la conférence de presse organisée par la FIA, les patrons des équipes Red Bull  et McLaren, Christian Horner et Martin Whitmarsh, se sont échangés et en public quelques amabilités et sérieusement chamaillés et disputés verbalement sur l’interprétation des dernières règles et des dérogations accordées

Ainsi, répondant à une question d’un confrère de la BBC, le ton est rapidement monté entre les deux dirigeants.

Pour  celui de McLaren, Whitmarsh,  l’équipe Red Bull  bénéficie d’un avantage certain, ce que n’a pas manqué évidemment de nié, Chris Horner.

Il faut bien reconnaitre comme l’a d’ailleurs admis, le patron de l’équipe Lotus, le Malaisien Tony Fernandes, que la situation est assurément franchement « un peu confuse ».

De quoi s’agit- t’il ?

En rejoignant Silverstone où se déroule le Grand Prix de Grande-Bretagne, le diffuseur soufflé, qui utilise les gaz d’échappement pour donner de l’appui, et donc de la performance aux monoplaces même lorsque les pilotes relèvent le pied de leur accélérateur, a été autorisé a minima (à 10% de son potentiel).

Mais les responsables de Renault, marque des moteurs qui équipent les monoplaces Red Bull, a demandé et obtenu de la FIA, que leur moteur continue à fonctionner à hauteur de 50%, lorsque la pédale est relâchée.

Un souhait motivé notamment par un souci de fiabilité mais aussi et surtout disent certains avant tout en compensation d’une décision de la FIA, favorisant les moteurs Mercedes, qui, eux, équipent les monoplaces McLaren.

Difficile de s’y retrouver !

Explications

Les moteurs Mercedes sont eux autorisés à recevoir du carburant en phase de freinage. Une technique permettant d’engendrer des gaz d’échappement qui vont ensuite souffler sur le diffuseur et apporter inévitablement un plus au niveau de l’adhérence.

T’as pigé, Charles ?

Chris Horner raconte :

‘’D’après ce que nous comprenons, avant que Renault ne soit autorisé à faire ses modifications, le moteur Mercedes possédait un avantage significati. Le fait de laisser pénétrer de l’essence dans le moteur lorsque le pilote freine génère un plus gros effet. Soyons clair là-dessus’’

Ce à quoi, Martin Whitmatch a rétorqué :

‘’Nous avons compris à la moitié de la première séance d’essais libres que Red Bull, n’avait pas perdu autant que nous l’attendions car les règles sont légèrement fluides et semblent changer d’heure en heure en ce moment. Nous parlons ici d’une amélioration très significative des performances. ‘’

Et d’ajouter :

‘’Nous attendons encore une réponse’’.

Celle-ci n’a évidemment pas tardé.

Horner visiblement contrarié et énervé, lâchant :

‘’Mais pourquoi est-ce que nous serions plus performants que les voitures utilisant un moteur Mercedes ? ‘’.

En désaccord total sur la question, les deux hommes se sont finalement séparés en s’accordant sur un point, Whitmarsh précisant:

‘’C’est un sujet très complexe. Je pense que la seule chose sur laquelle nous sommes d’accord avec Martin, c’est le fait que ces modifications de règles auraient du être faites en fin de saison, ce qui n’a malheureusement pas été le cas.’’

Cet épineux sujet devrait en tout cas continuer d’ alimenter les discussions encore un bon moment.

D’ailleurs dès vendredi soir, tous les motoristes avaient déjà rendez-vous avec le délégué technique de la FIA, Charlie Whiting, pour faire le point sur la situation…

Qu’adviendra – t’il ?

Suite au prochain épisode.

La F1 c’est comme ‘’ l’affaire DSK ‘’, un long et permanent feuilleton

Christian Colinet

Photos : Bernard Asset – Red Bull

 

Sport

About Author

gilles