F1 : EMPALMAGE A SILVERSTONE:

En argot, (nos traducteurs vont se marrer, on vous rappelle que ce site existe en des dizaines de langages…), l’empalmage, c’est la triche, ou en tous cas le fait de cacher des trucs dans la paume de la main.

Et ça n’a pas raté.

Avec leurs conneries de diffuseurs soufflés dont l’efficacité doit être diminuée à 10%, il y en a forcément qui ont trouvé le truc. Red Bull pour ne pas les citer.

 

 LE DIFFUSEUR MASQUÉ…

 

Rappel: le diffuseur soufflé, kesako?

Bon, vous savez que les ailerons et diverses autres pièces fonctionnent à haute vitesse pour coller la voiture au sol. Comme les ailes d’un avion mais à l’envers! Un avion ça décolle, une F1 ça colle… facile non?

Mais à basse vitesse, les ailerons ne fonctionnent plus. Ou mal. Le flux d’air n’est plus assez important pour avoir de l’influence sur les ailes.

D’où l’idée, magnifiquement mise en application par les vendeurs de canettes, de souffler artificiellement du vent à basse vitesse sur les ailerons. Vent qui vient du moteur. En fait des gaz d’échappement.

Et qui sont canalisés vers les ailerons. Et même, les cartographies-moteur ont été modifiées pour que ces gaz soufflent comme des dingues même quand le régime moteur est bas.

Bref, bien vu.

Interdit à partir de Silverstone les commissaires kizondi!

Pas plus de 10%.

 ADENSSION, KOLOSSAL FINESSEU !

 

Et ils ont dit quoi les mecs de Red Bull?

Que le moteur Renault c’est spécial, il lui faut plein de vent pour refroidir… Avec ça, ils ont carrément emplumé les commissaires qui ont décidé que pour les moteurs Renault, cette limitation de l’efficacité des diffuseurs soufflés passerait à 50%!

Alors du coup, pendant les essais libres, où il fallait du grip parce que se déroulant sous une pluie battante, les mecs chez Mc Laren, Ferrari, etc… qui se croisaient les bras, s’apprêtant à ricaner à voir les Red Bull se faire tourner autour, ils ont vite déchanté en pensant très fort qu’ils s’étaient fait avoir…ben oui, (ach! jawohl!) qu’il a dit le directeur des Red Bull, faut tenir compte du fait que tous les moteurs ne travaillent pas tous de la même façon!

 

MAY I ASK A FEW QUESTIONS SIR?

 

Question 1: Comment dit on « et ta soeur? » en autrichien…

Question 2: Pourquoi Red Bull gagne? Parce qu’ils bossent mieux que les autres, quelles que soient les circonstances.

Question 3: Pourquoi les autres ils font rien qu’à chialer? Réponse ci-dessus en question 2…

Question 4: Quand est ce qu’ils arrêtent les appendices mobiles, les diffuseurs soufflés, bref tous les gadgets qui sont censés permettre aux voitures de doubler? Pas de réponse..

Question 5: Quand est ce que l’on reverra des courses où c’est le pilotage qui fait la différence? Pas de réponse…

Question 6: Johnny Rives l’analyse très bien. Ce qui fait que l’on ne peut plus se doubler aujourd’hui, c’est que les zones de freinage sont raccourcies à un point inimaginable tellement c’est violent. Et si on touche aux puissances de freinage, là, on va vraiment compter les mecs collés aux murs. Pas de réponse…   

Question 7: Comment faire alors pour qu’il y ait de la bagarre, du spectacle partout? Regardez comment ils font en MotoGP et en WSR…

Fastoche quand on veut…

On parie ?

Ce week-end, les taureaux rouges vont encore laisser les autres se battre pour les restes du festin…

Et si je me trompe ?

 Tant mieux, ce sera génial !

DERNIERE MINUTE

On nous annonce que suite aux palabres qui visiblement nuisent terriblement à l’image de la F1 et ce suite aux tensions provoquées par les dérogations techniques accordées а certains motoristes, la FIA va justement informer les équipes de ses intentions dans le but de rétablir une équité entre les différents moteurs. 

Ainsi Chris Horner et Martin Whitmarch ont été convoqués et se trouvent ce samedi matin en réunion avec des représentants de la FIA. 

En fait, si la pluie avait disparu, un avis de tempéte a envahi ce samedi matin,  le motorhome de la FIA où se sont succédés, tour a tour,  Martin Whitmarsh, le boss de McLaren, et Christian Horner, celui de Red Bull.

Vendredi, la FIA avait accepté de revoir la nouvelle interprétation du réglement sur le diffuseur soufflé et dont le seuil autorisé au maximum à 10% de son potentiel avait été remonté à 50% pour les monoplaces équipées d’un moteur Renault (Red Bull, Lotus Renault et Team Lotus).

Mais renversement de situation en ce samedi matin , la FIA, visiblement dans ses petits souliers et trés mal à l’aise avec toute cette histoire, est incroyablement revenue sur cette décision !!!!!

Le soufflage est limité à 10% hors accélération, pour toutes les équipes, décision qui n’a pas vraiment plu, mais pas du tout a Chris Horner, le patron du Team Red Bull.

Reste a connaitre les réelles conséquences de cette lamentable polémique au coeur de la saison!

Pas sur d’ailleurs non plus que la polémique soit tout a fait encore terminée….   

Jean Louis Bernardelli

Photos : Red Bull – Bernard Asset – Bernard Bakalian

Sport

About Author

gilles