SILK WAY RALLY: CAP SUR LES STEPPES POUR LE TEAM DESSOUDE !

 

Pour la troisième année consécutive, le Team Dessoude empruntera les pistes du Silk Way Rally. Epreuve estampillée Dakar Series, cette traversée de la Russie entre Moscou et Sochi sera à nouveau semée d’embuches.

Sur les sept étapes au programme, soit 4126 km à parcourir, les concurrents seront confrontés à des terrains divers et variés entre steppes, désert de Kalmoukie et Mer Noire.

Présent en force, le Team Saint-Lois alignera sur cette troisième édition quatre voitures :

Le nouveau Buggy Oryx Diesel pour Christian Lavieille et Jean-Michel Polato, un Nissan Pathfinder T2 pour Frédéric Chavigny et Jean Brucy, le Proto N05 pour le pilote chinois Zhou Ji-Hong associé à Jean-Pierre Garcin et enfin un Nissan Patrol T1 pour Jack Brun et Alain Menesson.

Une équipe qui a fière allure et ne déplait pas à André Dessoude… inoxydable et inusable aventurier aux commandes du Team éponyme

Sur cette course, le Team Dessoude s’est fixé plusieurs objectifs.

Le premier est de « tester » grandeur nature le nouveau Buggy Oryx Diesel. Ce petit buggy, vif et agile, en pleine phase de développement sera confié à l’expérimenté Christian Lavieille qui aura pour mission d’éprouver la mécanique et d’en peaufiner les réglages.

Si le tableau de marche est respecté, un podium en catégorie deux roues motrices demeure envisageable…

 

De retour sur le Silk Way pour la troisième fois, Christian Lavieille espère bien cette fois rallier l’arrivée aux places d’honneur après deux premières tentatives marquées par des ennuis mécaniques.

En 2009, le Proto 03 Dessoude a 3 jours de l’arrivée, à Astana rencontra des ennuis de boite. L’ancien Champion du monde de moto devait donc stopper en pleine piste pour attendre son assistance (5 h). 

C’en était hélas fini… Fini

En 2010, toujours avec le proto 03, nouveau pépin mais cette fois, cela provient de problèmes de pression d’huile, dû à un clapet de la pompe a huile. Et ce au bout de 2 jours !!!

Donc, arrêt definitif à peine parti de Saint Petersbourg. Rageant !

Depuis le Dakar 2011 avec la bête qu’est ce proto, s’est bien passée puisque Christian s’y est classe huitième et surtout 1er privé et 1er essence.

A Buenos Aires, le 15 janvier, il nous avait raconté:

«  Mission remplie car sincérement  impossible de viser mieux »

Lavieille retrouve à l’occasion de ce Silk Way, la compétition. Et ce avec un tout nouvel engin pour lui, un buggy  construit chez Sadev mais engagé par André Dessoude

Agréablement surpris par ses premiers tours de roue au volant du buggy, le pilote Varois  qui revient pour la troisième année sur la course, piaffe d’impatience. Comme nous l’avons constaté en débarquant à Moscou:

« Je suis toujours très heureux de participer à une course, rouler est toujours un plaisir. De plus, j’aime bien le challenge que représente cet engagement avec le Buggy Oryx. La première version avait participé au Dakar 2011 avec Isabelle Patissier qui avait d’ailleurs  fait une très belle course. Depuis, la motorisation a changé et c’est à présent un diesel BMW qui propulse l’ensemble. J’ai pu essayer l’Oryx tout récemment et je dois bien avouer que j’ai été bluffé ! Le rapport poids-puissance est étonnant. Le moteur est très agréable, la voiture est efficace sur les parties sinueuses et pas de roulis, ce premier roulage fut très positif. De plus, peu gourmand en consommation, il permettra d’embarquer moins de
carburant, donc de conserver un poids relativement faible. »

Et le pilote du Beausset, enchaine :

« Reste à travailler sur les suspensions qui sont encore perfectibles. Ce que j’ai vraiment apprécié avec le Buggy Oryx c’est son niveau sonore extrêmement bas… je n’avais plus l’habitude ! Cette voiture est bien née et son rapport poids-puissance-prix en fait une arme redoutable. De mon côté, il va falloir que je m’adapte. Le pilotage d’une propulsion est bien différent de celui des 4X4. Ma seule expérience des deux roues motrices remonte à mon premier Dakar en compagnie de Thierry Magnaldi en 2003… Nous sommes avant tout sur le Silk Way pour travailler mais si un beau résultat est à portée de roue, je ne serais pas mécontent! »

Chez les T2, désormais spécialiste de la catégorie, Frédéric Chavigny a bien sûr répondu présent. Cette année encore, le Français, résidant depuis une vingtaine d’années en Russie et qui connaît particulièrement bien ce terrain, espère faire aussi bien qu’en 2010.

Déjà associé à Jean Brucy, le seul équipage français encore en course avait franchi la ligne d’arrivée à la 6ème place du général en empochant une nouvelle victoire en T2.

L’objectif pour 2011 est simple, aller chercher un nouveau succès dans la catégorie.

Croisé des notre arrivee a Moscou en debut de semaine, Jean Brucy établi lui au Maroc à Agadir ou il organise des randonnées à motos au coeur du sublissime désert marocain, nous a confié :

« Cette épreuve est très exigeante mais Fred qui vit ici depuis des lustres connait parfaitement le type de tracé qu’empruntera le Silk Way. Par consequent, ajouté à notre expérience de l’an passé, nous devrions pouvoir une fois encore viser un bon classement et pourquoi pas améliorer notre cinquiéme rang obtenu en juillet 2010 »


 

Nouveau venu dans le Team Dessoude, le Chinois Zhou Ji-Hong, sera lui au volant du Proto N05, habituellement confié à Christian Lavieille.

Pour le guider dans cette aventure, il pourra compter sur toute l’expérience de Jean-Pierre Garcin. Zhou Ji-Hong devra neanmoins prendre ses marques sur un véhicule pointu qu’il découvrira en Russie avec pour objectif, la préparation du Dakar 2012.

Enfin, Jack Brun et Alain Menesson aligneront leur Nissan Patrol T1 pour la première fois sur une « grosse » épreuve.

Après avoir déjà participé à une Baja en 2010, les deux compères se lancent un nouveau défi.

Leur objectif ?

Atteindre l’arrivée à Sochi, le 16 juillet…

Rendez-vous est pris pour la première étape, ce samedi 9 juillet, où le coup d’envoi de la troisième édition du Silk Way Rally, sera donné depuis la capitale russe, Moscou.

Et ce tout simplement sur la majestueuse Place Rouge au pied du Kremlin

 

Gilles Gaignault

Photos  DPPI –  Team

 

Sport

About Author

gilles