24 HEURES DE SPA: LORS DE LA JOURNEE TEST, LES TEAMS FOURBISSAIENT LEURS ARMES.

 
 
Pour l’édition 2011 de la plus grande course d’endurance au monde pour voitures de Grand Tourisme, l’épreuve programmée le dernier week-end de juillet, est placée sous les meilleures auspices.
 
Grace à la création par le SRO Group de la  »Blancpain Endurance Series » laquelle est réservée aux seules voitures de Grand Tourisme des catégories GT3 et GT4 et au dynamisme de l’équipe de RACE,organisatrice de l’évènement, les
prochaines « 24 HOURS OF SPA » seront non seulement, l’épreuve phare du calendrier international mais offriront également cette année un spectacle jamais atteint sur un double tour d’horloge dans les ardennes belges.
 
En effet, tous les ingrédients semblent réunis pour qu’il advienne ainsi.
 
JOURNEE TEST EN GUISE DE « WARM-UP »
 
 
Ce mercredi, la majorité des Teams s’était donné rendez-vous, certains même duirectement de retour de la course de Navarra en Espagne où avait eu lieu, la dernière manche FIA GT3, le week-end dernier !
 
Avec des GT3 techniquement très proches et toutes capables de tourner dans une fourchette de plus ou moins deux secondes au tour, il va de soi que les 30 et 31 juillet prochains,  l’on assistera à un remake de la fameuse… « Bataille des Ardennes ».
 
 
Avec près de 70 voitures engagées, il y a longtemps que l’on a plus découvert un plateau de GT aussi étoffé et d’ores et déjà on peut dire que la lutte sera très chaude et ce, dès les séances de qualification .
 
Ce mercredi donc, le circuit de Spa-Francorchamps était le théatre d’une journée complète d’essais en vue des « 24 Heures » et à laquelle participaient quelques 28 voitures,dont la toute nouvelle Mc Laren GT, qui en quelque sorte effectuait ses premiers tours de roues en compétition. 
 
11 CONSTRUCTEURS ET UNE VINGTAINE D’EQUIPAGES PRETENDANTS  A LA VICTOIRE 
.
 
 
Avec AUDI-ASTON MARTIN-BMW-MERCEDES-CHEVROLET-FERRARI-FORD-LAMBORGHINI-PORSCHE -LOTUS -NISSAN et Mc LAREN,qui étrennera sa nouvelle MP4/12 GT3 ,le plateau est tout bonnement exceptionnel pour ce qui sera la 63 ème édition de cette grande classique d’endurance.
 
De cette affiche exceptionnelle, il apparait que sept à huit marques et quelques vingt équipages lutteront pour la victoire finale, ce qui en fera l’épreuve GT la plus prestigieuse au monde et ce dont n’est pas peu fier Stéphane RATEL, une des chevilles ouvrières de cette discipline.
 
LA PLUS RAPIDE:LA PORSCHE 997 GT3-R VICTORIEUSE DES « 24 HEURES DU NÜRBURGRING » ET EN TANT QUE « GUEST-CAR »
 
 
Si quelques « ténors », dont les BMW Z4 officielles du Team Schubert, n’avaient pas effectués le déplacement dans les ardennes belges, au vu des temps réalisés durant cette journée de « mise en bouche », la lutte sera très serrée fin juillet.
 
C’est finalement la Porsche 997 GT3-R du Team allemand Manthey,victorieuse il y a à peine deux semaines aux « 24 HEURES DU NÜRBURGRING » qui plaça la barre à 2’21’351 (178,375 Km/h) , alors qu’elle ne participait à cette journée Test qu’en tant que voiture invitée !
 
Mais il va de soi que précisément cette voiture aura servi de « laboratoire » au Team Manthey pour la voiture officiellement engagée au double tour d’horloge ardennais.
 
A signaler aussi la bonne tenue des ASTON-MARTIN du Team HEXIS-AMR, des FERRARI 458 ITALIA du Team Français SOFREV AUTO SPORT PROMOTION ainsi que des AUDI WRT soutenues par le Team officiel AUDI et des MERCEDES SLS AMG du Team BLACK FALCON mais dont malheureusement une a été sérieusement « chiffonnée » par le pilote-journaliste belge, Stéphane LEMERET et ce au niveau du Raidillon!
 
 
La seule BMW Z4 présente et en configuration « carbone brut » était celle du Team belge VDS et qui engagera par ailleurs aussi une nouvelle FORD GT, lors de ces 24 Heures..
 
LES PNEUS SERONT UN FACTEUR DETERMINENT.
 
 
 
Par contre ce qui risquera d’être déterminent dans trois bonnes semaines ce sont les pneumatiques. Et ce comme ;lors des dernières 24 Heures du Mans ou Audi a, si l’on en croit leurs pilotes, supplanté Peugeot  sur le choix des pneumatiques…et le nombre de relais !
 
Avec un règlement imposant vingt trains de pneus par voiture, certains teams se verront pratiquement contraints de terminer « sur les jantes ».
 
Chez le manufacturier MICHELIN, l’on est vraiment désolé de cette situation tout comme chez d’autres manufacturiers d’ailleurs,car personne n’avait compté sur un tel engouement pour une épreuve de cette envergure.
 
 
Si deux teams, une ASTON-MARTIN d’un team belge et une FERRARI du Team Vita4One, sont d’ores et déjà forfaits en raison de cette pénurie de gommes, plusieurs équipes seront peut-être contraintes de composer avec deux voire trois manufacturiers afin de solutionner le problème!
 
Autre changement au niveau du reglèment dans le but d’équilibrer les chances et qui aurait sinon trop favorisé les voitures avec une meilleure autonomie,l’imposition de relais d’une durée maximum de 65 minutes.
 
Ce qui signifiera que lors de chaque intervention d’un Safety Car,tous les teams mettront à profit ce changement de règlement allant un peu à contre courant avec l’esprit d’endurance et qui provoquera à coup sûr des situations dans la » pit-lane » digne du périphérique de Paris ! 
 
A signaler qu’au rayon « vedettes » il y aura pas moins de six anciens pilotes F1 :
Bartels-Van de Poele-Blundle-Cheever-Herbert-Johansson, un Champion Indycar et vainqueur des 500 Miles d’Indy, le Hollandais Arie Luyendijk ainsi que les deux fils, Greg et Leo, de Nigel Mansell au départ, parmi beaucoup d’autres pilotes au palmarès déjà bien chargé.
 
 
A noter encore que le Dr Wolfgang Ullrich sera à la manoeuvre des Teams AUDI à Spa lors des 24 Heures car il lui tient désormais à coeur de remporter en parallèle aux 24 Heures du Mans, la trés réputée épreuve belge.
 
Texte et photos : Manfred GIET

Sport

About Author

gilles