LM STORY : ELLE AIME L’HISTOIRE…

Fête bisannuelle intégralement dédiée au sport automobile historique, la manifestation Le Mans Story a offert un superbe écrin aux courses des sept Trophées et Challenges Français présents à l’affiche.

 

Trophée Lotus : Gaso creuse l’écart

Ce dimanche, les pilotes du Trophée Lotus n’ont pas vraiment chômé en disputant deux courses sur cette seule journée. Deux apparitions où ils ont exceptionnellement partagé la piste avec les pilotes britanniques du Championnat F.I.S.C, réservé lui aussi à des autos d’origine anglaise.

Dans la course du matin, la victoire revenait à l’un deux, Paul Conway, alors que du côté des Lotus, Anthony Delhaye confirmait sa domination des essais, en tenant Philippe Gaso en respect tout au long des 12 tours.

Également bien inspiré, le jeune Vincent Delarche prenait d’abord la mesure de Christian Odin, puis de Mickaël Blanchemain pour aller rejoindre les deux ténors du Trophée sur le podium.

Moins heureux l’après-midi, Anthony Delhaye était cette fois rapidement éliminé, laissant la voie libre à Philippe Gaso, qui conforte ainsi son avance au classement général du Trophée Lotus. Mickaël Blanchemain, solide dauphin, c’est sur le gain de la 3ème place qu’allait planer la vraie incertitude. Christian Odin à la faute dans l’avant dernier tour, Guillaume Lucot réalisait ensuite la bonne affaire en dépassant Alain Delarche sur le fil.

Course 1 : 1.Delhaye – 2.Gaso – 3.V.Delarche – 4.M.Blanchemain – 5.Billeres (tous sur Lotus Seven), etc.

Course 2 : 1.Gaso – 2.M.Blanchemain à 7,5’’ – 3.Lucot à 9,1’’ – 4.A.Delarche à 9,4’’ – 5.Billeres à 10,1’’ (tous sur Lotus Seven).

 

Trophée Formule Ford Kent : Beloou succède à Debs

Même « punition » pour les inconditionnels de la Formule Ford Kent, qui ont eux aussi goûté aux joies du circuit Bugatti à deux reprises durant la journée. Le matin, Nicolas Beloou, sans doute motivé par l’air du pays, se propulsait rapidement en tête avant de commettre un tête-à-queue au 7ème tour, juste après une courte neutralisation de course.

Dès lors, Sylvain Debs prenait la situation en mains et parvenait à prolonger sa série victorieuse de Spa malgré l’infernal trio lancé à ses trousses, Arnaud Dousse, Benoît Cosi et Yann De Caen gardant espoir jusqu’au drapeau à damier.

L’écart final entre les 4 premiers …  8/10 !  donne un bel aperçu de l’ambiance des derniers tours !

Rebelote l’après midi.  Arnaud Dousse et Nicolas Beloou, bien qu’équipiers, se lançaient dans un interminable duel que le Sarthois parvenait à conclure à son avantage dans le dernier tour, sans que Sylvain Debs ne parvienne, cette fois, à rester à leur contact. Beloou père, bon 5ème, complète la performance familiale du jour.

Course 1 : Debs (Van Diemen)- 2.Dousse (Van Diemen) à 0,1’’ – 3.Cosi (Van Diemen) à 0,7’’ – 4.De Caen (Swift) à 0,8’’ -5.N.Beloou (Van Diemen) à 9,0’’, etc.

Course 2 : 1.Beloou – 2.Dousse à 1,0’’ – 3.Debs à 7,1’’ – 4.De Caen à 12,4’’ – 5.P.Beloou (Van Diemen) à 42,0’’, etc.

 

Challenge GT/Tourisme Asavé : Terriou continue

Décidément Christophe Terriou, le leader du Challenge Asavé, est bien difficile à battre cette année !

Comme dans la course 1 du samedi, le « Porschiste » est resté inaccessible dans cette seconde confrontation, y compris pour Claude Boissy, dont la nouvelle Ford Escort RS ne dispose pas encore de la monte pneumatique idéale.

En marge de cette confrontation à sens unique (…pour l’instant), Jean-Charles Valinho (Datsun 240 Z) a, cette fois, accroché cette 3ème place qui lui tendait déjà les bras le samedi, avant son retrait en fin de course.

Le Belge Roger Poulet, très en verve ce week-end, hisse sa Lotus Elan au 4ème rang devant le meilleur représentant du clan Alpine : le toujours jeune, et véloce, Gérard Besson.

Course 2 : 1.Terriou (Porsche 911 SC) – 2.Boissy (Ford Escort RS) à 23,6’’ – 3.Valinho (Datsun 240Z) à 1’24,7’’ – 4.Poulet (Lotus Elan) à 1’28,8’’ – 5.Besson (Alpine A110) à 1’46,8’’, etc.

 

Trophée Saloon Car : Lefebvre prend le relais

Contraint à l’abandon à mi-course, Gilles Ceron n’a pas eu le loisir d’imposer son impressionnante Chevrolet Monza pour la seconde fois.

En se retirant, il offrait ainsi la victoire au Néerlandais Jan Bot (BMW M3), l’incontestable chef de file du Championnat YTCC, présent ce week-end, aux côtés du Trophée Saloon Car.

Dans celui-ci, Fabrice Lefebvre profite également des déboires de Gilles Ceron pour enlever la mise devant José Pascual (R21 turbo Europa Cup), excellent sur un circuit qu’il découvrait, Marcel Curval (Barracuda), Jocelyn Pirio (Jidé) et Laurent Arnaud (Dodge Swinger).

Pour l’occasion, les habituels pilotes de protos évoluant en Saloon Car sont venus grossir les rangs de la course d’une heure réservée à ce type d’autos. Marc Hevia (sur la Mc Laren Canam qu’il pilote en CER) y termine 2ème, Franck Metzger (Cheetah) 4ème, Raoul Scultore (Chevron B60) 6ème, suivi de Guenant (Maserati Barchetta), Gérard Delprat (Lotus 23) et Claude Maurel (Ginetta).

Course 2 : 1.Lefebvre (Porsche 911 SC) – 2.Pascual (R21 turbo) – 3.Curval (Plymouth Barracuda) – 4.Pirio (Jidé) – 5.Arnaud (Dodge), etc.

 

Trophée Maxi 1000 : Frenoy réplique

Pour Michel Frenoy et Pedro Gaspar, les duettistes aux Datsun Sunny, les courses se suivent mais ne se ressemblent heureusement pas !

Notamment pour le premier, qui avait course gagnée samedi avant d’être trahi par son câble d’accélérateur à quelques tours de roues de la ligne d’arrivée.

Rien de tout ça cette fois. Michel Frenoy s’imposait avec autorité, son compère portugais se chargeant d’assurer le doublé des Datsun. 3ème en début de course, Philippe Gandini (Cooper) s’inclinait par la suite face au Picard Maxime Lefebvre (Alpine A110), alors que Jean-François Besson, débutant dans le Trophée au volant d’une autre Berlinette, complétait le tir groupé des voitures de Dieppe au 7ème rang.

A bord de son originale Clan, Michel Chapel rééditait son succès de la veille en classe 1000 cm3, Philippe Quiriere en faisant de même au sein du Trophée Mini Classic.

Course 2 : 1.Frenoy (Datsun Sunny) – 2.Gaspar (Datsun Sunny) à 11,6’’ – 3.Lefebvre (Alpine A110) à 20,6’’ – 4.Gandini (Cooper S) à 36,8’’ – 5.Besson (Alpine A110) à 51,4’’, etc.

 

Challenge Formula Ford Historic : Lombardi, enfin !

La victoire que Pierre-Alain Lombardi n’avait pu obtenir le samedi, le Champion suisse l’a décroché le lendemain au prix d’un nouveau bras de fer, victorieux cette fois, avec Olivier Rechêde.

Après avoir échangé leurs positions à plusieurs reprises, les deux hommes coupaient la ligne d’arrivée avec seulement 66/1000 d’écart !

Derrière, une formidable bataille à trois opposait Jean-Louis Carponcin, Alain Girardet et Xavier Michel, au bénéfice final du premier nommé. Dans cette seconde course, décidément très animée, les changements de leaders allaient également se succéder dans la classe A (les monoplaces les plus anciennes d’avant 1974), où Thierry Gallo s’impose après de sérieuses passes d’armes avec Régis Prévost et Raoul Scultore.

Course 2 : 1.Lombardi (Lola T540) – 2.Rechêde (Lola T540) à 0,066’’ – 3.Carponcin (Van Diemen RF80) à 11,4’’ – 4.Girardet (Van Diemen RF77) à 15,0’’ – 5.Courregelongue (Van Diemen RF80) à 19,9’’, etc.

 

Le Groupe 1 Champion Car : Cayeux récidive

Plus personne n’arrête Gérard Cayeux !

Hoes d’atteinte de ses poursuivants dans la course du samedi, l’expérimenté pilote de la Ford Capri n’a pas fait plus de détails, le lendemain.

Leader dès le départ, il laissait ensuite à Philippe Gosset et Patrick Bourguignon le soin de croiser le fer pour la 2ème place, ce dernier obtenant gain de cause dans l’ultime tour.

Parti du fond de grille du fait de l’abandon de sa Vauxhall la veille, Claude Boissy réussit à remonter au 4ème rang en seulement 5 tours, suivi de près par le Nordiste Stéphane Delecour.

Plus loin, Dominique Josquin (Rallye 3) est resté intraitable en classe 1300, comme à son habitude.

Course 2 : 1.Cayeux (Ford Capri 3L) – 2.Bourguignon (Ford Escort RS2000) à 4,6’’ – 3.Gosset (Triumph Dolomite) à 5,2’’ – 4.Boissy (Vauxhall Magnum) à 20,1’’ – 5.Delecour (Opel Commodore) à 25,4’’, etc.

 

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

La Série FFSA des Véhicules Historiques, les 3 et 4 septembre sur le circuit de Nogaro.

L’ensemble des Trophées et Challenges présents au Mans y sera de nouveau en piste, accompagné du Trophée Formule 3 et Formule Renault Classic.

 

Jacques Furet

Photos : LM Story- photoclassicracing

Sport

About Author

gilles