WTCC : CHEVROLET TRIOMPHE A PORTO MAIS IL Y A DU RIFIFI DANS L’AIR…

Comme d’habitude cette saison, les pilotes Chevrolet ont à nouveau triomphé ce week-end, en remportant sans souci les deux manches de l’épreuve programmée à Porto, au nord du Portugal

Il est vrai qu’avec le départ ces deux dernières saisons des deux marques concurrentes (SEAT et BMW), seul Chevrolet – la dernière arrivée dans la discipline – demeure en lice en tant qu’équipe  » officielle  ». Et que face à ses trois pilotes   » usine  » disposant de moyens que seule une écurie représentant une marque peut déployer, les trois représentants de la firme américaine, n’ont pas d’adversaires capables de les battre.

Et ce malgré leur talent et leur très grande expérience (Tarquini – Monteiro)


Du coup, cette saison, c’est à chaque course, la ballade des Chevrolet…

On ne peut certes rien, absolument rien reprocher au trio (Muller-Huff-Menu) qui se bagarre mais leur écrasante supériorité et leur insolente domination nuit à l’intérêt de ce Championnat !

Lequel si une ou deux marques ne débarquent pas des l’année prochaine, risque bien de connaitre de sérieux soucis…

Mais revenons à Porto.

Ce dimanche, deux des  » hommes bleus  » ont en tout cas sérieusement pimentés la fin de la seconde course, Robert Huff au prix d’un dépassement plus que litigieux, ayant doublé son équipier, leader de la manche, le Français Yvan Muller

Évidemment, ce  »drôle  » de fait de course entre le leader du Championnat (Huff) et le tenant du titre (Muller) n’a pas été interprété de la même manière par les deux antagonistes!!!

C’est le moins que l’on puisse dire…

Il y a des victoires qui ne souffrent d’absolument aucune contestation possible.

Et il y a les autres.

Celle de Rob Huff, ce dimanche dans la seconde Course  du rendez-vous Portugais à Porto, fait partie de cette seconde catégorie.

Deuxième derrière son équipier Yvan Muller une grande partie de la course, le pilote Britannique, leader du Championnat a utilisé ‘une manœuvre plus que litigieuse pour doubler le Champion du monde en titre  en toute fin de course.

L’Alsacien raconte:

« Je suis passé correctement à la chicane et Rob  l’a coupée. Si ce genre de manœuvre est autorisé, alors à la prochaine course je ferai la même chose. Normalement, la règle dit que si vous coupez un virage pour dépasser, vous devez rendre votre position… »

Chose que n’a pas pourtant pas faite Rob Huff, franchissant finalement en vainqueur la ligne d’arrivée. Cette victoire lui permettant  de renforcer sa position de leader en tête du classement général provisoire du Championnat du monde WTCC

Ou avec désormais 227 points contre 198 à son équipier, il augmente un peu l’écart. D’ou le courroux de Muller et franchement on le comprend!

Dans toutes les disciplines, ce type d’action est sévèrement sanctionnée… Alors, pourquoi pas en WTCC.

Comprenne qui pourra et ce d’autant plus que ce WTCC est pourtant labellisé Championnat du monde  !!!!

Et ce d’autant plus qu’il s’agit de récidive.

Effectivement après Monza, c’est la deuxième fois qu’un incident implique les pilotes  Chevrolet. En Italie, c’est Muller qui avait été le fautif, expédiant  indirectement l’autre pilote Chevrolet, le Suisse Alain Menu en dehors de la piste.

Le Français s’était excusé et l’incident en était resté là.

Ce dimanche à l’arrivée, Yvan Muller expliquait:

« Nous allons voir ce que les commissaires vont décider  »

Espérant une issue favorable à sa requête.

Un peu plus tard pourtant, les commissaires ont finalement expliqué qu’ils avaient jugé qu’il s’agissait d’un simple incident de course

Cela promet de sévères explications lors de la prochaine épreuve, laquelle est prévue à Donington en Angleterre le 17 juillet

Pour l’heure, au classement provisoire du Championnat WTCC 2011, les pilotes Chevrolet occupent naturellement les trois premières places.

Avec dans l’ordre Huff, Muller-Menu

Gilles Gaignault

Photos : Teams

LE CLASSEMENT DE LA SECONDE COURSE


1 – Robert Huff (Chevrolet Cruze 1.6T) Les  11 tours en 23’24″533
2 – Yvan Muller (Chevrolet Cruze 1.6T) à 1″797
3 – Tiago Monteiro (Sunred Sr Leon 1.6T) à 8″728
4 – Norbert Michelisz (Bmw 320 TC) à 9″752
5 – Tom Coronel (BMW 320 TC) – ROAL à 10″059
6 – Alain Menu (Chevrolet Cruze) – RML à 11″114
7 – Gabriele Tarquini (Sunred Sr Leon 1.6T) à 12″849
8 – Franz Engstler (BMW 320 TC) à 19″474
9 – Darryl O’Young (Chevrolet Cruze) à 24″147
10 – Fredy Barth (Sunred Sr Leon 1.6T) à 25″787
11 – Mehdi Bennani (BMW 320 TC)  à 28″161
12 – Stefano D’Aste (BMW 320 TC) à 30″250
13 – Michel Nykjær (Sunred Sr Leon 1.6T) à 34″399
14 – Aleksei Dudukalo (Seat Leon TDI) à 37″373
15 – Pepe Oriola (Sunred Sr Leon 1.6T) à 37″950
16 – Yukinori Taniguchi (Chevrolet Cruze) à 38″735
17 – Robert Dahlgren (Volvo C30 Drive) à 39″365
18 – Javier Villa (BMW 320 TC) à 41″084
19 – Kristian Poulsen (BMW 320 TC) à 1’53”447


LE CLASSEMENT DE LA PREMIÈRE COURSE


 

1 – Alain Menu (Chevrolet Cruze 1.6T)  11 tours
2 – Yvan Muller (Chevrolet Cruze 1.6T) à 1″262
3 – Robert Huff (Chevrolet Cruze 1.6T) à 1″519
4 – Tiago Monteiro (Sunred Sr Leon 1.6T) à 5″710
5 – Gabriele Tarquini (Sunred Sr Leon 1.6T) à 10″457
6 – Tom Coronel (BMW 320 TC) à 12″237
7 – Robert Dahlgren (Volvo C30 DRIVe) à 16″693
8 – Norbert Michelisz (Bmw 320 TC) à 17″256
9 – Michel Nykjær (Sunred Sr Leon 1.6T) à 17″724
10 – Stefano D’Aste (BMW 320 TC) – Wiechers à 18″232
11 – Kristian Poulsen (BMW 320 TC) – Engstler à 18″801
12 – Franz Engstler (BMW 320 TC) à 20″360
13 – Darryl O’Young (Chevrolet Cruze) à 25″778
14 – Mehdi Bennani (BMW 320 TC) à 26″084
15 – Pepe Oriola (Sunred Sr Leon 1.6T) à 27″343
16 – Yukinori Taniguchi (Chevrolet Cruze) à 55″046

MEILLEUR TOUR : Alain Menu en 2’06″815

ABANDONS
Javier Villa
Fredy Barth

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT


1. Huff : 227 points –  2. Muller : 198 pts – 3. Menu : 167 pts

Sport WTCC

About Author

gilles