SUPERBE VICTOIRE DE JORGE LORENZO AU GP D’ITALIE

Jorge Lorenzo a réalisé ce dimanche une course exceptionnelle à l’occasion du Grand Prix d’Italie qui se disputait au cœur de la magnifique Toscane, au Mugello.

Il y décroche sa seconde victoire de la saison mais sa toute première au Mugello !

Il devance les deux Honda  » officielles  » de Davizioso et de Casey Stoner, le leader du Championnat

Jorge Lorenzo (Yamaha) a donc remporté une superbe victoire dimanche au Grand Prix d’Italie, sa seconde victoire de la saison depuis celle de Jerez et un résultat qui lui permet de rattraper une partie de son retard sur le leader du Championnat, Casey Stoner (Repsol Honda).

Parti de la pole position (photo), ce dernier avait réussi à s’échapper dès le départ et est longtemps resté hors de portée de ses poursuivants, jusqu’à ce que les performances de son pneu arrière ne chutent et que l’Australien se fasse rattraper par Lorenzo puis par son propre coéquipier Andrea Dovizioso.

Battu par l’Espagnol qui venait de prendre l’avantage sur Dovizioso (photo), Stoner a tenté de se maintenir devant l’Italien qui l’a finalement doublé dans le dernier tour de la course.

Ben Spies (Yamaha) s’est quant à lui emparé de la quatrième place à l’issue d’un duel avec Marco Simoncelli (Yamaha). Qualifiés en première ligne, les deux pilotes n’avaient le rythme pour se battre pour le podium et ont fini à plus de huit secondes de Lorenzo.

Valentino Rossi, qui était parti de la douzième position, a de son côté fait le bonheur de ses nombreux fans venus au Mugello en réalisant une magnifique remontée.

L’Italien s’est battu avec Álvaro Bautista (Suzuki), Colin Edwards (Yamaha Tech3), Cal Crutchlow (Yamaha Tech3) et Héctor Barberá (Mapfre Aspar) pour prendre une sixième place qui conclut son week-end à domicile sur une note positive.


Barberá a fini septième, devant Dani Pedrosa (Repsol Honda) qui était de retour de blessure et est parvenu à terminer la course malgré une douleur encore bien présente au niveau de son épaule droite et des températures particulièrement élevées.

Les Américains Colin Edwards et Nicky Hayden (Ducati) complètent le Top 10 de ce Grand Prix  d’Italie, tandis que le Français Randy de Puniet (Pramac Racing) a fini en quatorzième position.

Heureux de voir enfin le drapeau à damiers après une série de chutes lors des derniers GP

Cal Crutchlow est le seul pilote à avoir abandonné, le rookie britannique ayant fini sa course aux stands après avoir rencontré un problème avec son pneu avant, similaire à celui qui avait gâché sa course à Assen la semaine précédente.

Grâce à cette victoire, Lorenzo revient à 19 points de Stoner dans le classement du Championnat du Monde MotoGP 2011, tandis que Dovizioso est troisième à 33 points de la première place.

SUPERBE BAGARRE ENTRE TERROL ET ZARCO EN 125cc


 

Nico Terol (Bankia Aspar) s’est imposé pour la cinquième fois de la saison dimanche après-midi au Mugello, après une course stratégique durant laquelle le leader du Championnat est resté bien calé dans la roue de Johann Zarco (Avant-AirAsia-Ajo) pour finalement battre le Français en fin de course sur le fil,  à quelques dizaines de mètres de l’arrivée.

En pôle position pour la toute première fois de sa carrière, Zarco a pourtant hélas  concédé plusieurs places dès l’extinction des feux mais le prodige auteur d’une saison inouïe et exceptionnelle, a très vite rejoint Terol en tête de la course pour partir en échappée  à deux, avec l’Espagnol.

Beaucoup plus rapides que leurs concurrents, Terol et Zarco disposaient déjà de quatre secondes d’avance dans le cinquième tour de l’épreuve et Johann Zarco s’est alors contenté de suivre Terol jusqu’à la mi-course, pour ensuite passer en tête à dix tours de l’arrivée.

Fin stratège, Terol a laissé Zarco mener durant toute la seconde moitié de la course et a finalement battu le Français à quelques mètres de l’arrivée, grâce à une erreur de Zarco qui a changé de trajectoire sur la ligne droite pour éviter que son rival ne prenne l’aspiration.

Le Cannois a perdu l’avantage dans sa manœuvre et a donc terminé deuxième, à 0 »167 de Terol.

Mais de nouveau, il grimpe sur le podium, confirmant qu’il est bien la révélation de la saison dans cette catégorie 125cc ou il ne cesse d’accumuler les podiums !

Car derrière ce tandem qui a véritablement  survolé la course, les autres,  les meilleurs d’entre eux, terminent à plus de huit secondes des deux leaders, Maverick Viñales, qui s’était imposé à Assen lors de la course précédente, prenant finalement la troisième place, en sortant vainqueur d’une bataille à trois avec Efrén Vázquez  et Héctor Faubel.

Luis Salom et Sergio Gadea ont fini sixième et septième suite à ce que Sandro Cortese  ait été pénalisé de vingt secondes à l’arrivée pour une conduite trop agressive. L’Allemand a été rétrogradé en douzième position, tandis que Miguel Oliveira, Alberto Moncayo  et Jakub Kornfeil, complétaient le Top 10.

Harry Stafford et Adrián Martín ont abandonné en début de course suite à leurs chutes respectives, un sort qu’ont également connu Massimo Parziani, Sturla Fagerhaug, Joan Perello et l’autre jeune espoir Français Louis Rossi du Team Matteoni Raicng, Peter Sebestyen, Kevin Calia, Luigi Morciano  et Jonas Folger.

Danny Webb, qui avait chuté durant le warm-up, est quant à lui rentré aux stands pour abandonner à la mi-course.

Terol compte désormais 39 points d’avance en tête du Championnat du Monde 125cc, tandis que Zarco et Viñales sont passés aux seconde et troisième places du classement général suite à l’abandon de l’allemand Folger.

 

Christian Colinet

Photos : MotoGP

Moto

About Author

gilles