LE SERT AU DÉPART DES 8 HEURES DE SUZUKA !

Excellente nouvelle

Revirement de situation en effet au sein du SERT (Suzuki Endurance Racing Team), car Dominique Méliand et Suzuki-France viennent de changer de stratégie, suite à l’annulation des 6 heures de Donington.

En urgence, et sans pour autant avoir réglé le caractère financier que réclame l’organisation d’un tel voyage, en comparaison à la traversée du Channel, la décision est prise.

Le SERT sera bien au départ le 31 Juillet des 8 Heures de Suzuka avec l’équipage Vincent Philippe, Daïsaku Sakaï et Anthony Delhalle au guidon de la GSX-R N°1  »Championne du Monde » en titre.

A l’atelier du Mans, une autre course contre la montre est donc lancée avec l’organisateur de l’épreuve pour l’engagement  de dernière minute, les demandes en urgence des visas à l’ambassade du Japon, la réservation du fret pour embarquer tout le matériel nécessaire.
L’objectif du SERT était jusqu’à ce jour, tout naturellement la conquête d’un nouveau titre, en faisant l’impasse sur la course Japonaise, eu égard au coût financier que réclame un tel déplacement aérien.

Mais avec l’annulation de la manche initialement prévue à Donington, quatrième des six épreuves prévues, le challenge face à BMW Mottorad-France, devenait trop risqué. Les deux petits points d’avance du SERT risquaient tout simplement de…. fondre comme neige au soleil, sous la canicule nippone !

Le jeu en vaut-il la chandelle?Un pari financier osé, c’est certain, mais le SERT a déjà tenter par le passé de fabuleux coups de Poker.

Et de se rappeler l’engagement, l’an passé au Qatar du pilote Superbike, Sylvain Guintoli  aux côtés de Vincent Philippe.

Bilan: victoire et titre!

Plus récemment, au Bol d’Or, Dominique Méliand choisit  le remplaçant Anthony Delhalle à la place du titulaire Sakaï , à cours de kilomètres et ce suite au tsunami. La chance sourit aux audacieux car ce fut l’option gagnante de nouveau.
Pour Suzuka, cette fois, le SERT possède un atout indéniable en la personne de Daïsaku Sakaï qui évoluera dans son « Jardin » et de la plus belle des manières.

 

Qu’on en juge:

vainqueur de l’épreuve en 2009, second en 2008, quatrième en 2007, poleman et sixième en 2010, toujours au guidon de la superbe « Yosh » du célèbre préparateur Fujio Yoshimura, fils du non moins légendaire sorcier « Pops » Yoshimura.

Une formidable recrue et un atout de qualité.Ce revirement de situation de dernière minute augure d’une fabuleuse bagarre entre la BMW N°99 et la SUZUKI N°1.
Autonewsinfo sera du voyage et vous fera vivre le plus intensément possible du bord de la piste du célèbre « Temple »de Suzuka,  cette troisième étape pour la  »conquête impitoyable » du titre Mondial 2011, de l’endurance moto.

Michel Picard : Texte et Photos

Moto

About Author

admin