VOLANT EUROFORMULA 2011

 

L’Ecole EUROFORMULA basée à La Chatre dans l’Indre au sud de Chateauroux, organise cet été son second VOLANT

A l’initiative de Laurent Fradon, son directeur, cette très réputée Ecole de pilotage créée dans les années 70 par Claude Chantala sous l’appellation Ecole AVIA La Chatre, poursuit année après année, la formation non seulement des passionnés mais également des jeunes espoirs issus du karting et qui aspirent à faire carrière dans le sport automobile

L’an dernier, pour son premier VOLANT EUROFORMULA, le circuit berrichon a accueilli une quarantaine d’apprentis champions.

Et, la finale le 15 octobre présidée par l’ancien double vainqueur des 24 Heures du Mans, le normand Jean Pierre Jaussaud, révélait l’identité du 1er lauréat :

Paul loup Chatin originaire de Ouarville dans l’Eure et Loir.

A quelques semaines des premières sélections, autonewsinfo s’est rendu dans l’Indre pour vivre une journée type d’un candidat au ‘’ VOLANT EUROFORMULA’’

Comme le veut la tradition en sport automobile, cette journée à débuté par le traditionnel briefing. Lequel est animé par un ‘’vieux routier’’ l’inoxydable Joël de Miguel. Un ancien pilote qui en son temps s’est battu en Formule Renault Europe avec un certain Alain Prost !

C’est dire si Joël a de la bouteille et de l’expérience à revendre.

Une fois toutes les recommandations et les bonnes explications fournies, place alors à la piste…

Tout débute par des sessions de dix tours ou on vous apprend à maitriser le freinage très spécifique s’il en est au volant d’une monoplace

Sont mis en application: Le freinage, le rétrogradage, le braquage et débraquage, l’accélération et enfin les trajectoires

Ensuite, Le circuit est divisé en deux parties. Avec étude spécifique de chaque virage

Les élèves enchainent les tours sur le bas du circuit de La Châtre et ce jusqu’à ce que chacun d’entre eux, donne satisfaction au moniteur

Arrive alors la délivrance : la sacro sainte pause détente avec le déjeuner

L’après midi, on reprend le volant

Et on étudie les virages de la partie supérieure du tracé

Une fois les trajectoires bien assimilées, les élèves sont enfin lâchés sur la totalité du circuit.

Ils enchainent alors les tours à un rythme soutenu

L’ultime séance réunit alors tous les élèves présents pour une série de tours en mode course

En fin de journée, Joël débriefe individuellement chaque pilote pour leur expliquer leurs bons ou mauvais comportement.

Et ce dans le but de favoriser leurs futurs roulages et notamment pour ceux qui se destinent au VOLANT EUROFORMULA

L’école EUROFORMULA, qui a vu le jour en 1997 est l’héritière de l’école Privilège Formula. Elle a formé plus de 20 000 stagiaires. Au milieu de la multitude de structures existantes, elle se révèle aujourd’hui comme la dernière vraie Ecole de Pilotage Monoplace en France avec ses méthodes pédagogiques, son Département Formation Compétition et son Club réservé aux élèves chevronnés.

Mais le rôle d’une école de pilotage est également de détecter de nouveaux talents, c’est pourquoi, nous avons décidé d’organiser un « Volant » EUROFORMULA afin d’attribuer une bourse au gagnant.

L’ objectif est de pérenniser un « Volant » en France car il n’en existe plus aujourd’hui. Il faut se rappeler qu’il y a quelques années, nos pilotes français étaient les plus nombreux sur les grilles de F1 grâce à la détection entreprise au niveau des « Volants », notamment le « Volant » ELF qui les accompagnaient jusqu’à la F1.

Ensuite Laurent Fradon souhaite  que ce « Volant » EUROFORMULA devienne un rendez-vous incontournable de tous les pilotes qui veulent débuter en monoplace. Ce qui donnera au « Volant » une autre dimension et des moyens plus importants pour soutenir encore plus les élèves.

Il aimerait d’ailleurs  que d’autres écoles le  suivent et assister ainsi au retour de l’ère des « Volant » en France.

Le vainqueur du « Volant » EUFORMULA 2011 sera suivi par un moniteur de l’école sur les courses et séances d’essais selon les besoins du moment et pourra se remettre à niveau au volant d’une des Formule Renault quand cela sera nécessaire.

Le but est de permettre au vainqueur de se battre aux avants postes et de faire briller les couleurs du « Volant » EUROFORMULA.

Le « volant » EUROFORMULA se déroulera en quatre sessions de deux journées regroupant 8 à 12 pilotes, avec une formation intensive sur les  « Formule Renault », permettant ainsi de sélectionner 2 à 4 pilotes pour participer à la ½ finale. Au total, environ 8 à 12 pilotes participeront à cette ½ finale qui est fixée au 14 octobre 2011 sur le circuit de La Châtre.

 

A l’issue de cette ½ finale, qui sera présidée par une figure su sport automobile Français,  Jean-Pierre JAUSSAUD l’était à l’automne dernier , 5 candidats participeront à la finale qui aura lieu le 15 octobre 2011, toujours sur le circuit de La Châtre.

Les sélections 2011, se dérouleront de juillet à septembre.

Puis, ensuite pour les 1/2 finales,  le classement s’établit selon la moyenne sur quatre tours. De là, on retient les cinq meilleurs pour la grande finale.

Les jeunes espoirs choisissent alors leur ordre de passage et ce dans l’ordre du classement de la 1/2 finale. Une anecdote?

L’an passé, tous les candidats désiraient passer en.. 3ème position !!!

Le jour de cette finale, ils rouleront huit tours mais le classement s’établira sur la moyenne des cinq meilleurs et non plus des quatre, comme en 1/2 finale.

Les apprentis-champion disposeront tous de la même monoplace, niveau d’essence identique. Cette année, chaque candidat disposera de son propre train de pneumatiques qu’il gérera à sa guise…

Après Paul Loup Chatin, sacré en 2010  et qui réalise de forts belles perfs cette saison en Formule Renault et en ALPS, l’heureux gagnant empochera une bourse de 60 000 € TTC qu’il pourra utiliser en 2012 dans la discipline de son choix, mais bien entendu, en accord avec EUROFORMULA.

 

Pour avoir assisté à cette séance de roulage à La Châtre il y a quelques jours en compagnie de Nelson Panciatici et justement de Paul Loup Chatin, nous avons franchement été impressionné par la qualité et la tenue et de l’École et des monoplaces.

Nous rappelant ainsi la belle époque des Écoles Winfield de Tico Martini à Magny Cours et aussi de Simon de Lautour et Gérard Camilli au Paul Ricard

Gilles Gaignault

Photos : EuroFormula et Eric Deguffroy

 

www.euroformula.com

EuroFormula Sport Sport - Autre

About Author

gilles