PIKE’PEAK : SUPERBE TROISIEME PLACE POUR LE DACIA DUSTER DE DAYRAUT


Assurément le Dacia Duster « No Limit » piloté par le Français Jean Philippe Dayraut, a fait pour ses grands débuts au Colorado, forte impression!

En effet, le  »rookie » qui découvrait la célèbre course de côte de Pikes Peak a tout simplement  impressionne tous les observateurs.

Aux mains expertes de Jean-Philippe Dayraut, et pour sa première année de participation, le Dacia Duster a fait preuve d’un niveau de performance et de fiabilité exceptionnel sir cette ascension redoutable et redoutée et il a franchement réellement épaté tout le paddock des afficionados de la plus célèbre des courses de côte au monde, la trés illustre et prestigieuse PPIHC (Pikes Peak International Hill Climb)

Troisième à quelques poignées de secondes de deux « habitués » de l’épreuve, le Dacia Duster a de nouveau porté haut l’audace, l’ambition et l’enthousiasme si caractéristiques de la marque Dacia.

A peine débarqué à Roissy ce mardi, Jean Philippe nous a joint pour nous livrer aprés quelques heures de vols entre Denver et Paris ses toutes premières impressions, les 10 heures de vol entre les USA et la France, lui ayant permis d’évacuer la pression

Pour l’histoire, nous préciserons tout de même qu’une nouvelle fois la victoire est à nouveau revenue à un habitué, fidéle concurrent de la Pike’S Peak, le Japonais Nobuhiro Tajima.

Au volant de son monstrueux engin parfaitement adapté à cette ascension, son trés performant  Suzuki SX4, Nobuhiro à avalé les 19,93 km de la montée vers Pike’S Peak dans l’excellent temps de … 9’ 51’’

Chrono qui constitue tout de même le meilleur temps jamais réalisé et donc le tout nouveau record de la piste.

Tajima entrant par la même occasion dans l’histoire en devenant le premier participant à descendre sous les 10′ !!!

IMPRESSIONNANTE L’ASCENSION !!!!

Ce qui est un authentique exploit

Son dauphin est Rhys Millen aux commandes d’un Hyundaï RMR PM580, avec un temps de 10’09

Cependant que dés sa première tentative pour sa découverte des lieux, Jean-Philippe Dayraut offre au Dacia Duster, la troisième marche du podium, avalant les lacets de la montée vers Pike’S Peak en 10’17’’

Jean Philippe Dayraut, nous raconte cette belle aventure, laquelle n’en restera pas là ! C’est une évidence et plus qu’une certitude, lorsqu’on écoute ses paroles :

 » L’objectif est atteint. Le but en découvrant cette course de côte mythique était de finir. Alors faire 3, c’est super. Cette épreuve que je découvrais est terriblement dangereuse, il ne faut pas sortir. Je n’ai eu droit qu’à 4 montées en recos. Tajima connait lui par cœur depuis le temps qu’il y roule. D’ailleurs si dimanche prochain je remontais, j’estime pouvoir faire l’ascension entre 15 et 20 secondes plus vite. Sur que je reviendrais et pour GAGNER. En tout cas, cette Pike’s Peak avec ses ravins, est franchement impressionnante car ici, tu n’as pas droit à la moindre erreur   »


En conclusion, cette découverte aura donc été une vraie réussite pour le clan tricolore et on peut logiquement penser que Jean Philippe, sera à nouveau présent au départ, en juin 2012.

Et cette fois, il reviendra … pour la gagne !

Gilles Gaignault

Photos : Team Dacia Dayraut et Eric Fabre -V Images

Pike Peak Sport - Autre

About Author

gilles