DESTINATION DAKAR : L’AFRICA ECO RACE VOUS ATTEND

Le Rallye Africa Eco Race 2012, formidable aventure avec un grand « A », vous propose de vivre un truc unique dans votre vie. Du 27 décembre 2011 au 8 janvier 2012, il vous emmène sur les traces de Thierry Sabine, jusqu’à Dakar, à travers ce que le Maroc et la Mauritanie peuvent offrir de plus beau, de plus inoubliable. Le parcours est tracé par René Metge , probablement le mec le plus capé dans le domaine de la reco et de la direction de course en milieu désertique.  Ce Rallye sera particulièrement  le paradis des motards, on y reviendra…

LE PARADIS DES PISTARDS…

Il ya quelques valeurs partagées entre ce rallye et ses participants. Des mots dont la banalité pourrait être consternante et qui sur le terrain, deviennent de redoutables machines à plaisir… Simplicité, convivialité, authenticité. Si vous vous posez un instant la question de ce qui vous donne des ailes, relisez ces trois mots, vous verrez l’effet…

Alors bien sûr, pour que chacun trouve ici son graal de l’aventure, René Metge a mixé ses éléments secrets du cocktail réussi. Le pilotage et la navigation, en faisant attention que la sélectivité du parcours soit cohérente pour les concurrents d’usine et qu’elles soient assez ouvertes pour les privés qui viennent ici à la recherche de leur nirvana personnel.

Bref, professionnels et amateurs sont ici chez eux, à l’invitation du désert. Et quels déserts ! La Mauritanie est probablement ce qui se fait de plus beau au monde.(Avec la Lybie, mais pour cet endroit là, il faudra encore attendre un peu…) Quand au Maroc, s’il a aussi ses parties désertiques « -genre-décor-de-cinoche-tellement-c’est- beau », il est du nord au sud, que l’on soit en ville, en montagne ou en plaine, le must absolu du voyage.

L’Africa Eco Race est ouvert aux autos, aux camions, aux Quads, aux SSV, et bien sûr aux motos. On peut d’ailleurs, si l’on a juste envie de faire un formidable voyage sans l’obsession du chrono, suivre le parcours dans le cadre du Raid. Les difficultés sont les mêmes, le parcours est le même, la sécurité est la même que pour les concurrents. Une façon formidable de vivre l‘aventure. Et ce en compagnie des plus grands spécialistes du rallye africain. C’est clair, ce que l’on vous propose, c’est carrément le grand pied !

Les organisateurs ont été très attentifs aux prix des engagements. C’est l’autre argument massue de cet évènement avec le grand frisson. Ils sont consultables sur www.africarace.com

A propos de prix, voici le trésor de cette quatrième édition de l’Africa Eco race. Il concerne les motards. Attention ! Idée magistrale !

UN PARTENAIRE POUR LES MOTARDS

Les participants en moto et en quad peuvent bénéficier d’un gros cadeau. S’ils apposent une marquage supplémentaire sur leur engin,  en plus donc de ceux de l’organisation, le montant de leur engagement sera réduit de 1000 euros ! C’est une idée que j’avais vue au départ de la fameuse course Baja 1000 dans le désert mexicain, où la veille du départ, les concurrents passent entre une haie de sponsors potentiels qui leur proposent des sommes modiques mais qui mises bout à bout, finissent par faire des sous. Ici, on ne perd pas de temps, un partenaire unique et un paquet d’oseille tout de suite…

EXEMPLES DE TARIFS

Sachez d’abord que tous les renseignements et donc les tarifs figurent sur le site de l’évènement, www.africarace.com

Bin entendu, plus l’on s’inscrit vite, et plus le tarif est intéressant. A titre indicatif, si vous vous décidez avant le 31 juillet, un motard paiera 3000 euros la plaque de sa moto et 6900 euros de prise en charge. Ceci en dehors du petit arrangement indiqué ci-dessus. D’accord ce n’est pas donné. En matière  de sports mécaniques d’ailleurs, c’est rarement le cas. En revanche, si vous faites des comparaisons, vous constaterez que le prix du voyage à la rencontre de la légende, sur les traces de Thierry Sabine à qui nous devons presque tous notre initiation au Rallye Raid, ce prix là est aussi une invitation à un des plus grands moments de votre vie.

Départ le 27 décembre. C’est demain…

Jean Louis Bernardelli

Photos : Alain Rossignol

Sport

About Author

admin