12 HEURES DE SPA : BELLE AFFICHE POUR UN SACRE TOUR D’HORLOGE !

La Renault Mégane de Lemeret-Mondron-Schroyen

 

A un peu moins de deux mois des célèbres 24 Heures de SPA, le circuit ardennais subira une espèce de répétition générale lors des désormais incontournable 12 Heures de SPA, une épreuve initiée en 2003 pour voitures de Tourisme et autres Silhouettes.

Dès 2001, l’organisateur du Championnat BTCS (Belgian Touring Car Series) et dont les épreuves se déroulent alternativement et
majoritairement à Spa, Zolder et Dijon, voulait pimenter en quelque sorte ce Championnat, qui au fil des ans prenait de l’ampleur,en y instaurant une épreuve d’endurance et de la sorte se démarquer des traditionnelles doubles manches d’1heure 30 par week-end.

Initialement, cette manche d’endurance était libellée en « Miles »en faisant référence à l’année en cours, ce qui traduit en kilomètres aurait au fil du temps, fait de l’ombre à l’épreuve phare d’endurance,c’est à dire les 24 Heures de  SPA-FRANCORCHAMPS.

D’où la refonte de cette course d’endurance depuis 2003, laquelle porte désormais le nom de  12 HEURES BTCS DE SPA.

 

BEAU DUEL EN PERSPECTIVE

 

La KIA Proceed de Steveny-De Radigues-Lefort

 

Pour l’édition 2011 de ce point d’orgue pour voitures de Tourisme, l’on pointe principalement trois marques entrant en ligne de compte pour la victoire finale: KIA-Proceed, RENAULT Mégane et VOLVO S60.

Si au terme du premier tiers du Championnat, c’est actuellement  la KIA Proceed de Steveny, associé à l’ancien Champion de Moto GP, Didier de Radigues  (3 fois vainqueur des 12 Heures de Spa) qui mène au classement, il est clair que la marque coréenne aura fort à faire face aux redoutables RENAULT Mégane du DELAHAYE RACING TEAM, emmenées par la paire Championne du Championnat BTCS en 2010, Bouvy -Kelders  ainsi qu’à la fringante Volvo S60 pilotée par les très expérimentés Van de  Poele (ancien pilote F-1) et Radermecker.

 

La Volvo S60 de Van de Poele-Radermecker-Verdonck

 

Rappellons-nous que la VOLVO avait failli créer la surprise en 2010, n’étant battu que sur le fil par une BMW M3 au terme des 12 heures d’épreuve.

Dans cette catégorie S1 pour voitures « silhouettes », les deux  JAGUAR XF et X-Type ainsi que l’AUDI A4, engagées, ne devraient jouer qu’un rôle secondaire.

 

Une des nombreuses Silhouettes Solution F

 

Quant à la catégorie inférieure, la S2,elle devrait être dominée par la Silhouette de Gomez Compétition pilotée par Fumal-Servais et le Français Contre ainsi que par la voiture de chez Solution F,  pilotée elle par Alexis Van de  Poele  (fils d’Eric)  et  Nellisen Vandenabbeele. Sans toutefois sous-estimer d’autres bolides de chez Solution F et Gomez Compétition, bien affûtées.

 

DUEZ,LE HEROS LOCAL SUR UNE SEAT WTCC

 

La SEAT WTCC de Duez-Rosoux-Piron

 

En catégorie « TOURISME », la lutte n’en sera pas moins serrée avec les SEAT SuperCopa, VW Scirocco, BMW M3, MAZDA, HONDA et RENAULT Clio.

Et dans cette dernière catégorie, on retrouvera également avec plaisir le toujours jeune Marc Duez  qui en tant que régional d’étape , connaît Spa- Francorchamps comme sa poche.

Sur la seule SEAT Leon WTCC engagée, il est clair que « l’Ardennais Volant » associé à Rosoux et Piron
feront « voler les copeaux » sur le toboggan de Spa.

 

Marc DUEZ

Marc DUEZ,  le pilote ecclectique au palmarès éloquent !

Quatre  fois vainqueur aux 24 Heures du Nürburgring, 3 fois vainqueur des 24 Heures de Spa, 2 fois vainqueur des 24 Heures de Zolder, 3 fois Champion de Belgique des Rallyes et 12 participations aux 24 Heures du Mans. A 54 ans,  cet ardennais pure souche a pour ainsi dire piloté tout ce qui a des roues et un volant.

 

Koen WAUTERS

Autre vedette présente sur une VW Scirocco du Team WRT,le chanteur du groupe belge Clouseau, Koen Wauters,  lequel outre un beau timbre de voix, possède aussi un sacré coup de volant, habitué qu’il est de piloter des bolides plus musclés en BELCAR et qui pour la ciconstance sera secondé par le rapide pilote F-3, Laurent  Vanthoor et aussi Latinne.

Sur la deuxième VW Scirocco du WRT Team, on retrouvera les Français Donald Choque  et  Claude-Yves Gosselin,  associés au Belge J-J Smits.

Quant à la plus petite catégorie « TOURISME » , elle sera surtout composée de quelques rapides RENAULT Clio et de deux HONDA Civic qui en découderons durant ce tour d’horloge.

A signaler qu’en plus des traditionnels Teams et pilotes des pays limitrophes, la palme ou « prime d’éloignement » reviendra cette année à trois équipages de pilotes…  Australiens qui viendront défier les pilotes européens, respectivement,  à bord d’une HOLDEN V8, d’une SEAT Supercopa ainsi que d’une RENAULT Clio et qui essaieront de hisser le kangourou vers les différents podiums.

 

Texte et Photos : Manfred GIET

 

SEAT SuperCopa

Sport

About Author

admin