TESLA ROADSTER 2.5 : ESSAI « LIVE IN PARIS » ET EN VIDEO


Un essai vidéo in situ (en ville, à Paris, et sur circuit, à Monthléry) de la Tesla Roadster 2.5, la fameuse petite sportive « made in Silicon Valley », signé Supervroum2.

Du très bon (performances de haut niveau, autonomie relativement acceptable) et du moins bon (le prix, délirant !).

 

On s’agite beaucoup autour de la voiture électrique, la pseudo bonne solution du XXIe siècle. Certes, depuis la fameuse Jamais contente de Camille Jenatzy, qui fut la première automobile au monde à franchir le cap des 100 km/h en pointe (c’était en… 1899 !), le concept de voiture électrique a fait quelques progrès. Surtout ces derniers temps, depuis que le prix du pétrole flambe à la pompe…

 

 

Témoin cette Tesla Roadster, conçue en Californie sur la base d’une… Lotus Elise. De la minuscule sportive anglaise, il reste presque tout… sauf le poids. Pas loin de 1 300 kilos sur la balance, avec les batteries embarquées. Si la Tesla a perdu pas mal de vivacité en virages dans l’affaire, elle y a gagné des performances de haut niveau (212 km/h en pointe, 0 à 100 km/h en 3,9 secondes seulement), grâce à un moteur électrique qui délivre la bagatelle de 292 chevaux, et un couple instantané de 408 Nm. Bien, très bien !

 

 

Sauf que… La Tesla Roadster reste une petite biplace très spartiate, comme la Lotus d’origine, et beaucoup, beaucoup plus chère : plus de 118 000 € (contre 43 000 pour l’anglaise). A ce prix là, on peut quand même s’offrir une très belle auto de prestige à moteur thermique, dotée de tout le confort, et largement aussi performante. Sinon plus ! Et puis l’autonomie reste, malgré tout, assez problématique. Si la Tesla Roadster revendique officiellement une capacité de 340 kilomètres entre deux recharges, il faut plutôt compter sur des valeurs oscillant entre 200 kilomètres en usage « cool », et à peine 120 en utilisation sportive, comme l’esprit de cette voiture y incite…

 

 

Et puis, au delà du cas particulier de la Tesla, reste la question de fond : ne jamais oublier qu’une voiture électrique, c’est une voiture mue à l’énergie… nucléaire. Alors, banco ? Faut y réfléchir…

J.-M. C.

 

Fiche technique

Tesla Roadster Sport 2.5

Moteur électrique

Puissance 292 ch

Couple 408 Nm

Poids 1235 kg

 

Vitesse maxi : 212 km/h 0 à 100 km/h : 3,9 secondes

Autonomie théorique : 340 km Emissions de CO2 : 0 g/km

 

Jean Michel Cravy

Tesla

About Author

admin