IRC: JUHO HANNINEN PREND LA TETE AU RALLYE D’UKRAINE A YALTA

 

Ce vendredi au terme de la seconde des trois étapes que comporte ce Rallye d’Ukraine qui se déroule dans la région de Yalta à proximité de la Moldavie, le Belge Thierry Neuville leader depuis la veille a perdu la tête de l’épreuve.

Cédant le commandement de l’épreuve après les trois premières spéciales en fin de matinée courues prés de Sébastopol, d’abord au Français Bryan Bouffier et ce avant que le pilote Peugeot ne s’efface à son tour lors des trois spéciales disputées l’après midi, devant la Škoda du Finlandais Juho Hanninen, Champion en titre IRC

 

En effet alors qu’il avait enlevé les deux premières spéciales vendredi matin, l’ES3 (Ai-Petri) et l’ES4 (Plato) respectivement longues de 17,26 km  et 22,55 km, précédant par deux fois Bouffier (+4’’2 et 1’’) et Hanninen (+5’’6 et 5’’9), lors de l’ES 5 et alors qu’il avait le meilleur temps à mi parcours, il était victime d’une sortie de route !

 

Mikkelsen sur sa Škoda y réalisait le scratch en 18’23’’2, reléguant  Hanninen à 5’4, la seconde 207 S2000 Kronos de Guy Wilks, à 6’’5, les Škoda de Sandell et Kopecky à 11’’1 et 18’’8 et la Peugeot de Bouffier à 18’’9.

 

L’infortuné Neuville lâchait 3’27’’5 dans sa mésaventure, laquelle lui coutait le commandement du Rallye, désormais mené par Bryan Bouffier avec… une minuscule petite seconde d’avance sur le Champion IRC 2010.

 

Suivaient le Tchèque Kopecky à 19’’9 et l’Anglais Guy Wilks, à 25’’8.

Derrière ces quatre hommes, le trou était fait puisque Gardemeister et sa Škoda, accusaient déjà 1’09’’2 et Mikkelsen, lui ,1’11’’4 et ce à la suite d’un tête à queue !

Quant au malheureux Neuville, il dégringolait loin, jusqu’à la  neuvième place, à 3’

L’après midi, lors de l’ES6 (Ai-Petri2), Neuville remettait ‘’ Gaz à fond ‘’ et reprenait 5’’4 à Bouffier, 6’’ à Mikkelsen, 6’’8 à Kopecky et 7’’3 à Hanninen

 

Mais dans l’ES7 (Plato2), Hanninen plaçait son attaque, repoussant Wilks à 5’’9, Bouffier, à 9’’.

Ce dernier perdait sa place de leader et se retrouvait dauphin du Finlandais à 6’’1.

De son côté Neuville perdait à nouveau gros (2’16’’2) et  se classait loin au treizième rang, suite à une crevaison !!!

Quand la malchance s’en mêle….

Lors de l’ES8 (Orlinoje2), ultime spéciale de cette seconde journée, c’était à nouveau la Škoda d’Hanninen qui se montrait la plus rapide devant les 207 S2000 de Neuville 5’’3) et Bouffier 6’’8)

Lesquelles étaient suivies par une armada de quatre Skoda

Avec dans l’ordre Mikkelsen 12’3) et Kopecky 37’’), ce dernier gêné et aveuglé par de l’huile sur son pare brise.

Venaient ensuite, le Finlandais Gardemeister à 39’’7 et l’Estonien Kruuda   à 45’’1.

Puis le premier pilote Ukrainien, Ramrazov sur une Ford Fiesta S2000, pointé à 1’39’’2

Marko Temperstini le Roumain et Giandomenico Basso le transalpin, complétant le Top 10

 

La seconde Peugeot Kronos de Wilks, subissait à son tour une crevaison et le Britannique y laissait plus de 2’

Quand je vous disais plus haut à propos de Neuville ‘’ Quand la malchance… ‘’ je ne croyais pas si bien dire au sujet du Team Kronos de Marc Van Dalen et Jean Pierre Mondron avec qui nous avons suivi une partie des spéciales!

Au classement provisoire et à la veille de l’arrivée et les six dernières spéciales ce samedi, Juho Hanninen malgré ses dix secondes de pénalité (jeudi pour un départ anticipé dans l’ES2) se retrouve leader.

Il devance la Peugeot de Bryan Bouffier de 12’’9 et son partenaire au sein du Team de Mlada Boleslav, Jan Kopecky, classé troisième à 1 07’’5

Bien malin qui pourrait prédire qui va l’emporter vu la succession d’incidents depuis le départ à Yalta jeudi

 

Gilles Gaignault

Photos : André Limbourg

 

 

LE CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE

 

1 Juho Hänninen-Mikko Markkula (Škoda Fabia S2000) : 1h36m48.7s

2 Bryan Bouffier-Xavier Panseri (Peugeot 207 S2000) à 12’’9

3 Jan Kopecký-Petr Starý (Škoda Fabia S2000) à 1’07’’5

4 Andreas Mikkelsen-Ola Fløene (Škoda Fabia S2000) à 1’33’’1

5 Guy Wilks-Phil Pugh (Peugeot 207 S2000) à 2’49’’0

6 Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (Peugeot 207 S2000) à 5’13’’2

7 Toni Gardemeister-Tapio Suominen (Škoda Fabia S2000) à 5’48’’6

8 Karl Kruuda-Martin Järveoja (Škoda Fabia S2000) à 6’37’’5

9 Marc Tempestini-Dorin Pulpea (Peugeot 207 S2000) à 7’13’’7

10 Giandomenico Basso-Mitia Dotta (Proton Satria Neo S2000) à 9’20’’0

Rallye IRC

About Author

admin