HENRI PESCAROLO : ON REVIENT PEUT-ETRE AUX GRANDES HEURES DU SPORT AUTO…

 

Gilles Gaignault a écrit ici même il ya quelques heures que la FIA lance enfin en 2012 le Championnat du Monde d’Endurance que réclament si fort les constructeurs, parmi lesquels Henri Pescarolo, que nous avons pu joindre alors qu’il approchait Le Mans, liaison de mauvaise qualité mais Henri y est  formidablement enthousiaste.

« C’est le couronnement des efforts que nous déployons depuis des années pour que l’ACO se rapproche de la FIA  pour créer ce Championnat du Monde. On va peut être retrouver les grandes heures du sport auto, quand il y avait deux championnats que les constructeurs se disputaient au plus haut niveau, la F1 et l’Endurance. C’est aussi ce que nous espérions avec l’arrivée de Jean Todt à la tête de la FIA.  Je suis heureux de voir que le rêve se réalise »

 

On lui demande alors ce qui pouvait bien bloquer ce rapprochement entre FIA et ACO. (Fédération Internationale de l’Automobile et Automobile Club de l’Ouest).

« Il y a eu une guerre violente, terrible, entre les eux entités. Avec des procès ! ».

 


Ici lecteur, un tout petit rappel. A la fin des années 80, dans un combat de titans ayant pour raison officielle la sécurité dans la ligne droite des Hunaudières, jugée impossible par la FIA et la FISA (Fédération Internationale du Sport Automobile) parce que les voitures s’y envolaient,  il y avait aussi un gros différent sur les droits TV… dont on forcément moins parlé, bref pour faire plier l’ACO, on avait menacé de ne pas homologuer le circuit des 24 Heures, l’épreuve avait été franchement menacée, et d’ailleurs les 24 heures cessèrent de faire partie du Championnat du Monde des Voitures de Sport de l’époque. Certes c’était il ya longtemps mais on comprend que cela ait laissé des traces !

 


Henri poursuit… « Il fallait tirer un trait sur ces histoires. Que chacun tente de rapprocher les points de vue. C’est fait et c’est formidable. Je suis évidemment très content, je serai parfaitement heureux si le corollaire de cet accord permet à la FIA de faire cesser cette situation intolérable, les disparités entre motorisations sont un scandale ».

 


On comprend qu’Henri s’inscrira évidemment dans ce nouveau Championnat du Monde à une condition.   L’égalité absolue entre moteurs Diesel et Essence, il est vrai qu’aux essais préliminaires des Heures 2011, les Peugeot et Audi prenaient plus de 10 secondes aux autres voitures de la même catégorie. Ce n’est dès lors plus une course mais un jeu de massacre.

Jean Louis Bernardelli

Photos : Team – Patrick Martinoli  – Thierry Coulibaly

ILMC

About Author

admin