IRC : THIERRY NEUVILLE LEADER DU RALLYE D’UKRAINE A YALTA

 

Thierry Neuville, le jeune Belge de Saint With prés de Francorchamps au cœur des Ardennes, victorieux du tout récent Tour de Corse est le premier leader ce jeudi soir du Rallye d’Ukraine qui se dispute autour de Yalta

Deux mini spéciales longues respectivement de 2,2 km et 5,4 km, figuraient au cours menu de ce jeudi

Respectivement premier puis second au volant de sa 207 S2000 Peugeot, le pilote de l’équipe Kronos Thierry Neuville, s’est installé en tête de cette 4ème manche du Championnat IRC.

 

Après ces deux courtes spéciales, le pilote belge devance d’un dixième, la  207 S2000 de son partenaire chez Kronos, le Britannique Guy Wilks – second et premier lui de cette mise en jambes – et de 2’’1 la première des Skoda, celle du Suédois Patrick Sandell.

 

Suivent dans l’ordre deux autres Skoda, celle de Mikkelsen et de Gardemeister, pointées à 2’’2 et 3’’2

Une autre Peugeot 204 S2000, confiée à Bryan Bouffier occupe ce soir la sixième place à 3’’4

 

Questionné Thierry nous expliquait :

« J’ai le sentiment que nous sommes de retour dans la partie. Nous avons probablement fait le bon choix de pneus. Mais nos adversaires ont fait le même choix. ».

 


Concernant Bryan Bouffier, le champion de France 2010, lui nous résumait ce ‘’ hors d’œuvre ‘’:

« Comme je te l’ai déjà raconté ce matin, le parcours est terriblement bosselé glissant, on a l’impression de rouler sur du verglas. Ici mon but est  de récolter le maximum de gros points car je dois impérativement rattraper  les points abandonnés aux Canaries ou je n’au fini que septième. Je n’ai jamais trouvé le bon feeling la bas  et je n’ai pas d’explications précises. En Corse, j’étais en tête lorsque j’ai crevé. Je suis retombé au septième rang. Avant de remonter 4éme. Mais j’ai commis une petite erreur, du coup la voiture a été déséquilibrée et j’ai tapé de l’arrière C’est la raison pour laquelle ici à Yalta, il me faut absolument un bon résultat »

 

Quant au Champion en titre de l’IRC, à la suite d’un départ anticipé sur la seconde spéciale, Hänninen a été pénalisé et a écopé de 10 secondes. Classé ce soir 11ème, le tenant du titre n’est pas inquiet pour les deux jours qui viennent :

« Ces spéciales n’avaient rien à voir avec la suite. Donc, wait and see »

Ce vendredi six spéciales sont au programme. La meute est en embuscade derrière Thierry Neuville

 

 

Gilles Gaignault

Photos :  André  Limbourg

 

Sport

About Author

admin