24 HEURES DU MANS : ORECA, UN SANS FAUTE POUR AMBITION ….

Le Team ORECA, actuellement 3e de l’IRC (Intercontinental Le Mans Cup), arrive dans la Sarthe avec humilité…  malgré un objectif élevé !

La Peugeot 908 HDi FAP, n°10 que se partageront Nicolas Lapierre, Loïc Duval et Olivier Panis, arborera un sticker « J’aime » sur son capot avant.

Cinquième des 24 Heures du Mans 2009, quatrième en 2010, le Team ORECA aborde la 79e édition avec ambition.

 

Actuellement classé troisième de l’Intercontinental Le Mans Cup, derrière les équipes « usine » que sont Peugeot Sport et Audi Sport, l’équipe de Signes accompagne on le sait depuis début 2010, la marque Peugeot dans son duel face à Audi.

Avec Nicolas Lapierre, Loïc Duval et Olivier Panis au volant de la Peugeot 908 HDi FAP, Hugues de Chaunac et ses hommes peuvent compter sur un ‘’package’’ connu.

En mars dernier, le Team ORECA avait signé un authentique exploit en remportant à la surprise générale, les 12 Heures de Sebring, offrant ainsi à Peugeot des points importants en ILMC.

En Floride, Nicolas Lapierre, Loïc Duval, Olivier Panis et toute l’équipe avaient réalisé une course parfaite pour terminer sur la plus haute marche du podium.

 

C’est avec cette référence en tête que le team prend la direction de la Sarthe, où l’attend « LE » défi de l’année.

Comme nous l’explique Hugues de Chaunac:

« Nous abordons Le Mans avec la volonté de réaliser exactement le même type d’exploit qu’à Sebring. Nous adoptons la même stratégie, à savoir nous concentrer sur notre travail : s’employer, chacun à son niveau – ingénieurs, mécanos et pilotes – à faire un sans faute. Nous verrons le dimanche à midi où nous serons. »

 

Comme chaque année, les engagés sont d’une rare qualité, avec notamment les nouvelles Peugeot 908, victorieuses des 1000km de Spa, et Audi R18, auteures du meilleur temps de la Journée Test.

Derrière ces six prototypes, le Team ORECA compte bien tirer son épingle du jeu.

« 5e en 2009, 4e en 2010… Nous voulons monter sur le podium ! »

Avoue sans langue de bois, le Président du Groupe ORECA.

 

Il explique:

« C’est un objectif élevé compte tenu du plateau. Nous en sommes conscients, mais nous nous devons d’être ambitieux. Si nous réalisons une course parfaite, c’est possible. »

Pour accomplir cette mission, le Team ORECA s’appuiera sur un trio qui a fière allure :

Nicolas Lapierre, Loïc Duval et Olivier Panis.

« Nous avons trois hommes très complémentaires » souligne Hugues de Chaunac.

 

Et de poursuivre :

« Sans chacun d’entre eux, l’équipage ne serait pas au même niveau. Chacun apporte une contribution différente. Nicolas et Loïc sont deux jeunes au potentiel énorme. Ils ont un super coup de volant et une tête bien faite. Leur profil est similaire, mais ils se démarquent selon les meetings. Olivier, de par sa maturité, est très important pour la cohésion, entre les pilotes et au sein du team. Il est fédérateur. C’est une chance et un plaisir d’avoir trois gars comme eux. »

Le Team ORECA engage, comme l’an dernier, la quatrième Peugeot 908 HDi FAP.

Une voiture que l’équipe technique et les pilotes connaissent parfaitement.

« Nous avons un package connu, c’est notre force » note David Floury, le Directeur Technique.

 

Il enchaine :

« Nous l’avons vu à Sebring, c’est une auto excellente. Nous avons l’avantage de bien la maîtriser et d’avoir déjà roulé aux 24 Heures du Mans avec. Que ce soit au niveau de l’exploitation ou d’éventuelle intervention, c’est un atout non négligeable. »

Après les traditionnelles vérifications administratives et techniques (dimanche 5 juin à 16h15-16h30 pour le Team ORECA), les essais libres et qualificatifs se dérouleront les mercredi 8 et jeudi 9.

« Le planning de test sera affiné selon la météo » nous confie encore David Floury.

Avant de conclure :

« Compte tenu de la réglementation, il est clair que ce sont des essais préparatoires. Il n’est pas question d’aller chercher un chrono pour être à telle ou telle position sur la grille de départ. »

 

Il est vrai qu’avec la présence des mastodontes que sont les trois Audi « officielles » et aussi bien sur évidemment, les trois 908 Peugeot « usine » millésime 2011, il n’est nullement question de se mêler à leur lutte pour conquérir la pole !

Mais vu la longueur de la course que nos amis nippons surnomment encore et toujours ‘’ Le long, long jour ‘’ il n’est pas interdit vu les excellentes performances et la fiabilité de la … « Grand – mère » cette bonne vieille 908 première génération et déjà victorieuse des 24 Heures du Mans en 2009,  de viser une place sur le podium et qui sait encore mieux !!!

Vas savoir Charles quand tu vois les résultats des récentes épreuves, les 12 Heures de Sebring et les 1000 km de Spa

A Sebring, on attendait le succès d’une 908 « usine » et c’est …. la 908 « Oreca » qui triomphe !

A Spa, on misait après les essais chronométrés sur la victoire d’une Audi – les voitures Allemandes monopolisant les trois meilleurs chronos – et c’est finalement … Peugeot pourtant parti loin (13ème et 18ème) qui s’offre le doublé !!!

C’est la raison pour laquelle, ORECA peut légitimement viser haut en Sarthe car la course reste la course avec en permanence, son lot d’incertitudes

 

Christian Colinet

Photos : Patrick Martinoli – Thierry Coulibaly

 

Sport

About Author

admin