WSR : UN EXCELLENT NELSON PANCIATICI DANS LE TOP CINQ A MONACO

 

Le tracé de Monaco est installé au cœur de la ville et l’étroitesse de la piste, sinueuse et bordée de rails, demande une concentration absolue, la moindre erreur peut être fatale.

C’est un circuit à la fois atypique et mythique par excellence et tous les pilotes rêvent d’y gagner un jour ou tout du moins de se mettre en valeur.

 

Car Monaco reste le ‘’ MUST ‘’ la course qu’il faut gagner et posséder en lettres d’OR sur sa carte de visite !!!

Pour les espoirs, il faut déjà parvenir à finir aux places d’honneur

 

 

C’est ce qu’a réussi à faire Nelson Panciatici, en franchissant la ligne d’arrivée à une belle 5ème place de la course de l’épreuve de WSR en Formula Renault 3.5.

Durant la seule et unique séance d’essais libres, Nelson Panciatici s’est appliqué à faire le maximum de tours afin de bien préparer les qualifications.

Ici le temps passé sur la piste est primordial pour espérer bien se qualifier, la place de départ étant déterminante car les dépassements en course sont y sont difficiles.

A Monaco en WSR 3.5, les qualifications sont divisées en deux groupes et Nelson Panciatici animera le sien jusqu’au bout.

Dans le trio de tête jusqu’à la fin de la séance, il terminera finalement à une 4ème place synonyme d’une 7ème position sur la grille de départ, les deux groupes confondus

Le lendemain, Nelson Panciatici réalisera une course solide et intelligente, sans commettre de faute et en évitant tous les pièges pour terminer à vraie belle 5ème place.

Dommage que son jeune équipier russe, Anton Nebylitskiy ait du abandonner car lui aussi faisait jusqu’à son retrait, une belle course également.

 


Questionné à l’arrivée, le jeune Panciatici, expliquait :

« Je suis arrivé à Monaco avec la ferme intention de me battre pour le podium et je suis donc un peu déçu du résultat. Nous étions rapide en qualifications, tout proche des meilleurs, mais en course notre potentiel ne nous a pas permis de se rapprocher du podium. Dans ces conditions notre 5ème place est positive car elle nous permet de revenir au championnat. Nous avons bien travaillé avec Adrien, mon ingénieur, il nous a juste manqué un peu de performance pour mettre la pression sur nos adversaires. J’ai pris beaucoup de plaisir à piloter sur ce circuit de légende! »

 

Pour Bruno Besson, Team Manager de l’équipe KMP Racing, le discours est pratiquement le même :

« Nous avons bien travaillé pendant la séance d’essais libres pour préparer la qualification et même si Nelson était dans le groupe le plus relevé, je pense que nous aurions pu finir 2ème ou 3ème, mais il a fait une petite faute dans son dernier tour. Nelson a ensuite fait une bonne course sans faire d’erreur, ce qui n’est pas facile à Monaco. Nous allons avoir deux meetings très importants où il faudra faire des podiums pour continuer à remonter au championnat.»

 

Le prochain rendez vous de la Formula Renault 3.5 se déroulera sur le circuit du Nurburgring les 17, 18 et 19 juin prochains cette fois, dans le cadre des World Séries by Renault

 

Gilles Gaignault

Photos : Team

Sport

About Author

admin